Interview franchise aquila RH

« Je n’échangerais ma place pour rien au monde aujourd’hui »

Paul Parizot - le

Paul Parizot est multi-franchisé au sein de Mistertemp', groupe au sein duquel il exploite le agences d'interim aquila RH et Lynx RH. Il livre son témoignage à l'Observatoire de la Franchise...

: Pouvez-vous tout nous dire de votre parcours professionnel et personnel ?

Paul Parizot 1Paul Parizot : Après une école de commerce et quelques expériences à l’étranger, j’ai longtemps travaillé en tant qu’ingénieur commercial en ESN. J’y ai développé un gout prononcé pour la démarche commerciale B2B, et j'ai éprouvé un attrait pour le recrutement, les ESN étant un domaine où nous sommes amenés à monter des équipes. J’ai par la suite occupé des postes de responsable de comptes pour un éditeur logiciel américain. Tout au long de mon parcours, l’envie d’entreprendre me démangeait, et j’ai saisi une opportunité de rejoindre le réseau Mistertemp’group il y a maintenant 7 ans. Au niveau personnel, je suis marié et papa de deux enfants, un garçon de 9 ans et une fille de 7 ans, qui occupent le temps que j’ai en dehors de mes agences.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre métier de Directeur d’Agence ?

Tout d’abord, nous faisons vraiment un beau métier : nous sommes utiles, car nous apportons de la fluidité au marché du travail, notre travail a du sens, et pour avoir travaillé dans des domaines où je me posais des questions sur le sens de mon travail, cela a, pour moi, une valeur extraordinaire. Ce n’est pas anodin si notre secteur d’activité est reconnu comme commerce essentiel dans la période actuelle. De plus, je prends chaque jour un plaisir énorme à venir travailler car je sais que je vais certainement être surpris, apprendre quelque chose. Bien qu’il nous arrive d’avoir des moments difficiles, de faire l’ascenseur émotionnel plusieurs fois par jour en fonction des décisions de nos clients, candidats ou intérimaires, je n’échangerais ma place pour rien au monde aujourd’hui.

Quel est le secret de votre réussite ?

De la stabilité au sein des équipes permanentes, gage du succès dans la relation avec nos candidats, intérimaires et clients. Cette stabilité s’acquiert je pense en donnant des responsabilités, des possibilités d’évolution et une visibilité sur l’avenir. De la même manière, gagner un nouveau client est un process long, coûteux et semé d’embûches. Il faut en premier lieu apporter un soin particulier à la satisfaction du client pour nous déployer. Je pense que notre développement est le résultat d’une bonne fidélisation de nos clients existants couplée avec un développement commercial de qualité. Il aurait été, pour nous, contre-productif, de nous développer à tout prix au risque que cela se fasse au détriment de nos clients actifs.

Comment votre agence a vécu cette année si particulière ?

Durant le premier confinement, nous avons eu peur bien entendu, nous étions dans l’inconnu et avons perdu près de 80% d’activité en quelques jours. Nous avons pris le risque de ne pas nous arrêter, de ne pas demander d’activité partielle pour les permanents et de prospecter. Cela a permis de conquérir de nouveaux clients, de nous renforcer auprès des quelques clients qui avaient encore de l’activité et surtout de rester mobilisés. Ceci nous a permis de repartir très fort dès le mois de mai. Nous souhaitons maintenant nous développer plus encore les métiers du BTP.

Selon vous, quels sont les qualités pour être un bon entrepreneur ?

Avant tout, ne pas se décourager et continuer malgré les difficultés, car le travail combiné avec de la méthode finit toujours par payer. On a le droit à l’erreur, le tout est de continuer et de ne rien lâcher. Je ne crois pas du tout aux entrepreneurs qui réussissent tout du premier coup. Derrière les succès il y a des échecs, des doutes, qui ont donné par la suite naissance à de très belles choses.
Il est important d'être bien entouré personnellement et professionnellement, de bien se préparer, mais ne pas de poser non plus trop de questions : il faut se lancer si l’envie est forte, puis les solutions viennent d'elles-mêmes.

Quel est votre bilan, 7 ans après votre ouverture ?

Les premières années ont été difficiles, le chemin n’a pas été pour nous une ligne droite mais plutôt une ligne sinusoïdale. C’est pourquoi il ne faut jamais abandonner. Le bilan aujourd’hui est très positif avec deux agences à mon actif : Lynx et Aquila RH. Je travaille avec une équipe géniale et je m’estime privilégié de partager mes journées avec des personnes qui me rendent fier. Je suis heureux de voir que mes collaboratrices et collaborateurs ont évolué et qu’ils m’apportent et m’apprennent, autant que j’essaie de leur apporter (en tout cas j e l'espère !). Mon quotidien a également beaucoup changé : je suis plus impliqué aujourd’hui sur la gestion, le management, la préparation de l'avenir, l'accompagnement commercial des agences.. Alors que durant les 5 premières années, mon quotidien était à 90 % celui d’un consultant en recrutement.

Quel regard portez-vous sur les évolutions du secteur du recrutement depuis votre arrivée dans le réseau ?

Bien entendu, le digital a changé beaucoup de choses, les outils sont meilleurs, l’acquisition des candidatures est plus rapide et plus efficace. De nouveaux acteurs sont arrivés, et, chose magnifique, notre groupe fait partie de ces nouveaux acteurs digitaux. Néanmoins, une chose n’a pas changé, le besoin d’avoir un partenaire de confiance de la part de nos clients, des intérimaires et des candidats. C’est vraiment cela, notre valeur ajoutée, et c'est le résultat de notre transparence, de notre réactivité et de notre compréhension des enjeux. Cette confiance fait la différence, elle se mérite et se cultive.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé aquila RH ?

Franchise aquila RH
aquila RH

Devenez un acteur clé du recrutement dans votre région

Apport 25 000 €

Pour devenir franchisé aquila RH il faut un apport personnel de 25 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise interim
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Ressources humaines ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Ressources humaines, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise interim

Actualités

Interviews