Interview franchise ATTILA

« Rejoindre ATTILA constitue une magnifique aventure humaine »

Xavier Forestier, Franchisé à Angers - le

Xavier Forestier est franchisé du réseau ATTILA à Angers et il a accepté de répondre à nos questions...

: Quel est votre parcours professionnel précédent et pourquoi vous êtes-vous dirigé vers la franchise ?

Xavier Forestier 1Xavier Forestier : J'étais précédemment Chef de Secteur, Compte-clé national puis je suis rapidement devenu Chef des ventes, Chef de marché et enfin Directeur des Ventes. Mais j'avais envie d’autre chose, d’un autre modèle d’entreprise à taille humaine, si possible près de mon lieu de vie. La franchise m'est apparue comme un bon moyen d’acquérir un savoir-faire en étant guidé et accompagné.

Pourquoi avoir opté pour ATTILA et comment avez-vous été accompagné au départ ?

Tout d'abord suite à une rencontre fructueuse avec son dirigeant Benoît Lahaye. J'ai été attiré par les valeurs humaines, en plus du concept lui-même. Le franchiseur m'a été d'une grande aide dans la recherche de financements, la formation initiale, celle de mon assistante et de mes premiers Techniciens de toiture. J'ai aussi été accompagné sur l’acquisition du matériel et dans le domaine commercial et technique.

Comment se déroulent vos journées ?

Les premières années, ma journée type commençait à 6h45-7h à l’agence, avec une préparation à l’arrivée des techniciens de toiture, puis un brief chantier des équipes et un café convivial tous ensemble, avant le départ sur site de l'équipe. Me concernant, le reste de la matinée était occupé par des rendez-vous client et la préparation de devis. Dans l’après midi, je faisais des points d'organisation interne et débriefais avec les techniciens, de retour des chantiers.
Mais ça c’était avant... Maintenant, je ne suis plus dans l’opérationnel : j’ai deux responsables d’agence et une RAF, et ce sont eux qui font marcher l’entreprise. Mon job est de les mettre en situation de réussir et de penser à l’avenir.

Comment vous êtes-vous adapté à la crise sanitaire ?

Le 17 mars 2020, les techniciens de toiture et assistantes on soldé leurs congés 2019, les commerciaux ont fini les devis en cours avant eux aussi de solder leurs congés. Ensuite ça a été chômage partiel pour tous sauf mon épouse et moi (TNS). Le 24 mars nous avons redémarré une équipe pour gérer les urgences et seulement les urgences. Je me suis ensuite attaché à sécuriser l‘avenir de l’entreprise (simulations des impacts économiques, report pour trésorerie, PGE, etc.. ). Il y a aussi eu un grand travail collectif dans le réseau pour la mise en place dans nos agences des mesures COVID-19.

Un dernier mot ?

Rejoindre ATTILA constitue une magnifique aventure humaine que je n’ai jamais regrettée, même quand les embûches se multipliaient, il ne faut pas se mentir. Au final, après un démarrage qui réclame beaucoup d’énergie et d’abnégation, par la suite on en vit très décemment.

                             Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé ATTILA ?

Franchise ATTILA
ATTILA

Réparation, entretien et maintenance de toitures

Apport 40 000 €

Intéressé par le secteur franchise Toiture ?
Pour ouvrir une franchise ATTILA il faut un apport personnel de 40 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise travaux et les franchises du secteur Bâtiment.

Interviews

Actualités