Interview franchise Cadrea

Un entretien avec Vincent Guillocher, concept des magasins Cadréa

Vincent Guillocher - le

L’enseigne de décoration Cadréa, essentiellement implantée dans l’Ouest de la France, a fait le choix de se développer en franchise. Vincent Guillocher, dirigeant et fondateur de l’enseigne, fait, pour nous, le point sur le concept des magasins Cadréa et sur ses projets en cours.

: Pouvez-nous nous rappeler quel est le concept des magasins Cadréa ?

Vincent Guillocher : Nos magasins n’ont pas d’équivalents sur le marché, notamment du point de vue de la surface occupée. Nous regroupons un grand nombre de références sur deux à trois cents mètres carrés et en cela, notre concept s’apparente aux modèles que l’on peut observer en grande distribution. Nos clients s’étonnent parfois du nombre de références proposées. Ceci s’explique, naturellement parce que le concept a été établi à partir d’études marketing très pointues, sur les modes de consommation dans le secteur de la décoration intérieure. Le client entre dans un magasin avec quatre intentions claires :

  • faire un cadeau,
  • encadrer une photo de vacances, de famille ou de naissance,
  • décorer son intérieur, notamment avec un cadre de grand format,
  • faire réaliser un encadrement sur mesure.
    Dans ces quatre cas, le client a besoin de conseils personnalisés et complets, il les trouve dans nos magasins. Cadréa compte 13 points de vente et donc l’expérience démontre la justesse des choix qui ont été faits, puisqu’ils ont su séduire la clientèle. Nos magasins dégagent des marges confortables, en moyenne 59% de marge brute, notamment obtenues avec le sur mesures. Le panier moyen s’établit à 45 € pour 35 tickets par jour.

Comment se passe le développement de votre enseigne ? Pourquoi avoir choisi de vous développer en franchise ?

Nous avons décidé d’axer notre développement en franchise sur des villes de 90 à 100.000 habitants, soit 70 villes. Pour l’instant, le réseau compte treize points de vente et nous avons l’œil sur plusieurs belles opportunités d’implantations. Notre enseigne est très fortement implantée dans le Grand Ouest de la France et des projets d’ouvertures sont actuellement en cours à Rennes, Bordeaux, et Toulouse. L’ouverture d’un magasin à Dijon, prévue en juin prochain, sera une de nos premières bases pour des implantations vers le centre et l’Est de la France.
D’ailleurs, nous avons de nombreux projets très avancés, puisque des réservations exclusives de locaux ont été faites dans 5 ou 6 zones commerciales en cours de réalisation.
Alors, pourquoi la franchise, après s’être développé en succursale. Parce que comme je vous le disais, nous nous éloignons de nos bases et qu’un franchisés gère mieux son magasin qu’un salarié, qui est trop isolé de son siège. D’autre part, la franchise est un levier qui va nous permettre de nous développer à notre rythme, tout en maintenant les bons résultats que connaissent les magasins.
Le chiffre d’affaires de ce type de magasin tourne autour de 470.000 euros par an pour nos succursales. Et comme je vous le disais, on peut penser que nos franchisés obtiendront des chiffres plus élevés de 20 à 30 %, comme c’est généralement le cas dans réseaux mixtes, franchise/succursales. Les franchisés sont naturellement plus motivés et plus impliqués dans la réussite de leur magasin que des responsables de succursales.

Développer un réseau de franchise demande un investissement important, on ne le dit sans doute pas assez. A combien l’estimez-vous pour votre enseigne ?

Il est certain que si l’on veut créer une véritable franchise qui se développe sainement, il faut investir et s’investir… assez lourdement. L’ensemble de la mise en place des outils techniques, juridiques, de formation, l’adaptation des normes marketing, informatiques, la communication et les investissements humains représentent environ 2 ans de travail, pour un coût financier qui dépasse les 300.000 €. Nous avons fait appel à cabinets spécialisés qui nous ont aidés à concevoir tous ces outils qui sont au service des franchisés, comme par exemple la recherche de locaux. Aujourd’hui, nous sommes capable de proposer des emplacements à nos candidats, ce qui est rarement le cas chez les franchiseurs. Mais j’ai voulu que notre concept soit parfaitement packagé. La franchise ne laisse pas de place au hasard.

Quel est le profil des candidats que vous recherchez pour rejoindre votre enseigne ?

Deux types de candidats nous intéressent plus particulièrement. Les couples, d’une part, qui peuvent vivre confortablement de l’activité d’un magasin, puis progressivement recruter une ou deux personnes. Nous sommes également intéressé par les profils d’investisseurs indépendants.
Nos candidats doivent surtout être de bons commerçants, dotés par exemple, d’une expérience dans la grande distribution ou chez un fabriquant. Il est également important d’avoir des notions de gestion d’une entreprise, notamment pour la régie des stocks et des comptes de résultats. C’est un métier de commerçant, qui aime conseiller le client, le guider dans ses choix.
Sur le plan financier, l’apport personnel est fixé à 60.000 €, pour un investissement global de l’ordre de 120.000 €. Et, bien sûr, il est important d’avoir un goût prononcé pour tout ce qui concerne la décoration. Nos futurs franchisés doivent être attirés par le produit, par les arts créatifs, la décoration…

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Décoration design interieur et linge de maison : ces entreprises en croissance recrutent

Franchise Carré Blanc
Carré Blanc

Éditeur de linge de maison

Apport 50 000 €

Franchise Heytens
Heytens

Heytens est la marque référente du marché de la décoration de fenêtres. Nous concevons des STORES et des RIDEAUX sur-mesure et nous accompagnons le client tout au long de son projet.

Apport 0 €

Franchise Cadrea

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour créer une franchise Cadrea il faut un apport personnel de 55 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise décoration
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise décoration

Actualités

  • 07 décembre 2007
    Cadréa Quimper, une inauguration pleine de promesse ! « Le local, le local, le local, insiste Vincent Guillocher le directeur de l’enseigne. C’est devenu un élément essentiel de tout projet de franchise. En l’occurrence, nous avons bataillé sur cet emplacement ...
  • 23 juin 2007
    Cadréa Quimper, 20ème ouverture ! Cadréa, la franchise du spécialiste du cadre & de l’image, annonce la signature d’une nouvelle franchise sur la ville de Quimper. Avec cette nouvelle franchise, l’enseigne aura ouvert son 20e point de ...
  • 28 mars 2007
    La vie du réseau de l’enseigne Cadréa vu par un de ses franchisés Comment se sont déroulés vos débuts avec l’enseigne Cadréa ? Luc TROULLIER : « J’ai retrouvé dans l’enseigne Cadréa l’ambiance familiale que j’ai connue auparavant avec le Jardin des fleurs, dont j’ai ...
  • 22 mars 2007
    Cadréa, la franchise qui cadre juste ! Tout d’abord, quelle est votre actualité ? Vincent GUILLOCHER : « 2007 est une année importante. Nous allons franchir le cap des 20 magasins, ce qui nous place dans une perspective de 50 magasins avant ...
  • 04 mars 2007
    Cadréa présent à Franchise expo ! La franchise, l’autre alternative professionnelle ? « Nous serons à nouveau à Franchise Expo, déclare Vincent GUILLOCHER, le directeur de l’enseigne. Ce salon est, il faut le reconnaître, l’évènement majeur ...

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Self Tissus
Self Tissus

Apport 50 000 €

Franchise You & Eye
You & Eye

Apport 20 000 €

Franchise Heytens
Heytens

Apport 0 €

Franchise Mondial Tissus
Mondial Tissus

Apport 70 000 €

Franchise Carré Blanc
Carré Blanc

Apport 50 000 €