Interview franchise Christine Laure

« Christine Laure va encore ouvrir une centaine de boutiques »

Jean-Marc Lasselin - le

Le réseau de prêt-à-porter féminin Christine Laure souhaite finaliser son maillage du territoire avec l’ouverture d’une centaine de boutiques. Si la marque va poursuive son développement en propre sur les grosses agglomérations, elle mise sur l’affiliation pour les villes de 30 à 50 000 habitants.

: Quelle est l’histoire du réseau Christine Laure ?

Jean-Marc Lasselin 2Jean-Marc Lasselin : Christine Laure est une entreprise familiale créée en 1960 par mes parents en Haute-Saône. Pendant une trentaine d’années, nos produits ont été commercialisés à travers un réseau de boutiques multimarques et au sein de grands magasins. Au départ, la marque Christine Laure s’est consacrée à un produit unique : la robe. Fin des années 1970, nous avons développé nos collections pour offrir des silhouettes complètes. Enfin, dans les années 1995, alors que le marché de la distribution textile évoluait, nous avons réfléchi à l’ouverture de nos premiers magasins. Nos premières franchises ont vu le jour en 1997 en partenariat avec nos clients multimarques. C’est donc accompagné de ces partenaires que nous avons mis un premier pied dans la distribution. Ensuite, nous avons ouvert entre 10 et 15 boutiques par an pour atteindre aujourd’hui 150 magasins, dont 45 affiliés.

A quelles femmes s’adresse la marque Christine Laure ?

Nous ciblons la femme active de 50/60 ans, plutôt CSP+. Nous leur proposons un produit tendance en phase avec leurs attentes. Une des particularités de Christine Laure est de proposer une grille de tailles extrêmement large puisque nous habillons les femmes du 38 au 52. Notre panier moyen avoisine les 140 euros hors soldes.

Avec quel type de partenaires allez-vous ouvrir vos nouvelles boutiques ?

Nous avons ouvert une centaine de succursales et nous estimons aujourd’hui qu’il nous reste une centaine de points de vente à ouvrir dans des villes de 30 à 50 000 habitants. Ces boutiques, nous souhaitons les développer en priorité via l’affiliation.
Pour ouvrir ces points de vente, nous recherchons donc des investisseurs qui souhaitent enrichir leur portefeuille de marques, des affiliés qui désirent changer d’enseigne ou des gérants de boutiques multimarques souhaitant développer un concept de franchise. Enfin, nous nous sommes aperçus que notre marque pouvait également séduire des primo accédants à la franchise.

Quel investissement doivent-ils prévoir ?

Hors fonds de commerce, l’ouverture d’une boutique Christine Laure nécessite un investissement de 1500 euros/m² (hors gros œuvre) pour des boutiques dont la surface varie entre 60 et 120 m². Avec l’affiliation, il n’y a pas de stock à financer. Le droit d’entrée s’élève à 7622 euros et comprend la formation, la mise en route, l’installation informatique, la signalétique et le budget publicitaire d’ouverture. Les affiliés perçoivent un taux de commission de 40% toute l’année.

Quels avantages les affiliés ont-ils à rejoindre le réseau Christine Laure ?

Nous proposons à nos partenaires une offre vraiment spécifique sur le marché du prêt-à-porter féminin. Christine Laure possède un style unique et nos affiliés profitent d’une image, d’un concept et de produits différenciants. L’activité au sein des points de vente est très dynamique : tous les quinze jours, nous livrons des nouveautés en boutique, voire toutes les semaines en début de collection.

Même si vous vous adressez essentiellement à des personnes ayant déjà une expérience du commerce, le réseau a-t-il mis en place un accompagnement spécifique ?

Nous proposons un accompagnement à la carte avec une formation des équipes au sein de nos boutiques. Dix directeurs régionaux sont chargés du suivi des points de vente avec des visites régulières. Ils se déplacent donc au minimum une fois par mois dans les boutiques, et sur demande des affiliés en cas de besoin particulier. Nous sommes vraiment très proches de nos partenaires. Enfin, une fois par an, tout le réseau se retrouve pour notre convention nationale. C’est un moment qui nous permet de dresser le bilan de l’année écoulée.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

59 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)

Prêt à porter femme : cette entreprise en croissance recrute

Franchise La Fée Maraboutée
La Fée Maraboutée

Vêtements pour toutes les personnalités

Apport 50 000 €

Franchise Christine Laure

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour ouvrir une franchise Christine Laure il faut un apport personnel de 80 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise vetement
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Prêt à porter femme ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Prêt à porter femme, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise vetement

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise La Fée Maraboutée
La Fée Maraboutée

Apport 50 000 €

Franchise Blue Box
Blue Box

Apport 150 000 €

Franchise Father and Sons
Father and Sons

Apport 60 000 €