Interview franchise Daniel Moquet

Interview de David Dumont, franchisé Daniel Moquet de Gisors

David Dumont - le

Franchisé de l’enseigne Daniel Moquet depuis septembre 2010, David Dumont a ouvert son agence dans la ville de Gisors (27). Il revient pour nous sur son parcours professionnel et ses débuts au sein du réseau. Témoignage.

: David Dumont bonjour, vous êtes franchisé du réseau Daniel Moquet. Pouvez-nous nous expliquer ce qui vous a conduit à rejoindre cette enseigne ?

David DumontDavid Dumont : Je suis devenu franchisé du réseau Daniel Moquet en septembre 2010. Cela fait donc maintenant près d’un an. Auparavant j’ai occupé des fonctions dans la vente, dans le secteur balistique. J’ai vendu notamment des gilets pare balles et des armes.
Le milieu de l’aménagement extérieur m’a toujours intéressé. Travailler à l’air libre et à l’extérieur me tentait vraiment. Rejoindre le réseau Daniel Moquet m’a ainsi semblé intéressant. J’ai ouvert mon agence dans la ville de Gisors (27), qui est située en plein milieu de mon secteur, constitué de 40 000 maisons individuelles.

Ce métier était donc nouveau pour vous. Pouvez-vous nous détailler comment s’est déroulée la formation avant de vous lancer ?

La formation est un des points forts du réseau. Tout commence par une journée d’initiation durant laquelle Daniel Moquet en personne vient présenter l’activité de la société et certains réalisations. Suivent dans la foulée, trois jours sur le terrain où le franchisé explore toutes les facettes concrètes du métier. Au total, on passe plus de 300 heures de formation sur le terrain (théorie, pratique, réalisation des devis..).
Aujourd’hui, je garde l’aspect commercial. Pour les travaux sur les chantiers, je m’appuie sur mon équipe de trois salariés à temps plein. C’est d’ailleurs ce type de structure qui est conseillé par le réseau et qui fonctionne très bien.

Quels sont les principaux aspects du concept Daniel Moquet qui vous ont séduit d’emblée ?

Dans le secteur de l’aménagement extérieur des maisons, il n’existe pas beaucoup de possibilités à part du dallage, la mise en place de pavés. Chez Daniel Moquet, on est capable de proposer des solutions de pure créativité. Nous pouvons faire du sur mesure pour nos clients. Nous jouons également un rôle très important de conseil dans le choix du client. Chaque projet et devis est donc un cas particulier. Nous maitrisons l’ensemble du process de A à Z.

Le fait que le fondateur soit encore aux commandes est-il un plus selon vous ? Quel investissement avez-vous fait pour vous lancer ?

Daniel Moquet est encore un réseau jeune. Je trouve ainsi très important que le fondateur Daniel Moquet soit encore dans l’entreprise. Il incarne vraiment les valeurs de l’entreprise. Tout ce qu’il dit, il le fait. Les franchisés ne peuvent qu’être séduits par ce respect des valeurs propres à l’entreprise.
Je disposais d’un capital de départ de 35 000 euros. J’ai fait une demande de prêt de 160 000 euros. Je n’ai pas eu de problème auprès des banques car le réseau bénéficie d’une très bonne image dans cette profession.

Vous êtes encore un jeune franchisé. Quel bilan tirez-vous de vos premiers mois d’activité ? Comment voyez-vous l’avenir

Concernant mon retour sur investissement, je suis serein. Nous avons actuellement trois mois de chantier d’avance. Il faut savoir qu’entre le devis et le chantier à proprement parler, se passe entre 3 et 6 mois. C’est le délai normal chez Daniel Moquet. Les clients le savent bien. L’important est d’être honnête avec eux sur les délais et surtout de les respecter.
Aujourd’hui, je suis très satisfait de mon activité. Je cherche à établir un bon relationnel avec mes clients existants tout en continuant à faire de la prospection pour en trouver de nouveaux. Comme tout se passe bien, j’aimerais beaucoup ouvrir une seconde agence. Pourquoi pas dans les 2 à 3 prochaines années ?

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Daniel Moquet ?

Franchise Daniel Moquet
Daniel Moquet

Aménagement d’allées, cours et terrasses chez les particuliers

Apport 40 000 €

Intéressé par le secteur franchise Paysagiste ?
Pour ouvrir une franchise Daniel Moquet il faut un apport personnel de 40 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise véranda et paysagiste et les franchises du secteur Bâtiment.

Interviews

Actualités