Interview franchise Daniel Moquet

« Le point fort du réseau c'est l'accompagnement »

Stéphane Grando - le

Franchisé Daniel Moquet depuis trois ans à Montpellier dans l'HéraultStéphane Grando livre son témoignage, revenant sur son parcours et sur l'accueil qu'il a reçu lors de son arrivée chez le spécialiste de l'aménagement d'allées

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Stéphane GrandoStéphane Grando : Je viens d'une formation d'ingénieur agronome : un BAC+5 avec deux ans de classe préparatoire. Mon poste précédent n'était pas en relation avec l'aménagement paysager mais le concept m'a séduit. J'ai connu le réseau sur le salon de la franchise à Paris et suite à la formation j'ai ouvert une agence à Montpellier il y a 3 ans.

Que vous a apporté la formation initiale du réseau ?

La formation m'a permis d'avoir toutes les connaissances nécessaires au démarrage de mon activité. J'ai suivi les recommandations du réseau : distribution de flyers dans les boîtes aux lettres, participations aux salons et foires etc. L'analyse et les recommandations du réseau pour le terrain sont justes, les deux premières années j'ai réalisé un chiffre d'affaires supérieur à la moyenne et cette année je pense arriver à la moyenne du réseau.

Le réseau tient-il ses promesses ?

Pour moi oui, je pense que le point fort du réseau c'est l'accompagnement, je me sens soutenu. Chaque zone est différente et les contraintes sont plus locales car les besoins et les envies des clients peuvent être différentes. Sur ma zone je réalise de bonnes ventes, le réseau vend des produits qui plaisent car ils répondent aux besoins des clients. Je suis installé sur Montpellier et ce n'est pas encore une zone très développée, je garde contact avec le réseau à travers les événements qu'il organise, même si je ne peux pas aller à tous.

Quels conseils donneriez-vous aux candidats intéressés par votre enseigne ?

Pour faire ce métier, il faut aimer le travail manuel et les travaux physiques. La journée commence à 7h15 au dépôt et toute la journée les gars sont sur les chantiers. En général il y a une bonne entente entre les ouvriers, sur les chantiers et au dépôt, les gars sont efficaces et ils aiment ce qu'ils font.

Témoignage recueilli par l'enseigne

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Daniel Moquet ?

Franchise Daniel Moquet
Daniel Moquet

Aménagement d’allées, cours et terrasses chez les particuliers

Apport 40 000 €

Intéressé par le secteur franchise Paysagiste ?
Pour ouvrir une franchise Daniel Moquet il faut un apport personnel de 40 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise véranda et paysagiste et les franchises du secteur Bâtiment.

Interviews

Actualités