Interview franchise Mobilaug

« L’enseigne est en pleine croissance et l’atmosphère au sein du réseau y est pour beaucoup »

Hugo Granell - le

Agé de 32 ans et natif de Valence, Hugo Granell y a ouvert une agence Mobilaug en 2020. Retour sur son parcours...

: Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Hugo Granell 1Hugo Granell : A la suite de plusieurs expériences, notamment en tant que technico-commercial et acheteur, au sein de grandes entreprises du domaine de l’industrie, je voulais m’orienter vers des missions où l’aspect humain est plus important. Ma volonté de corréler mes compétences, autant techniques que commerciales, avec la proposition d’un service de qualité, m’a conduit à ouvrir mon agence Mobilaug dans ma ville d’origine. J’avais également pour ambition de créer ma propre entreprise mais n’avait aucun concept suffisamment créatif à mettre en avant pour me lancer dans l’entrepreneuriat. La franchise me semblait donc être un très bon compromis étant donné que l’on peut profiter d’un concept qui a fait ses preuves et d’un accompagnement sur le long-terme.

L’accessibilité et la qualité de vie des seniors et/ou des personnes en situation de handicap est un thématique qui prend de plus en plus d’importance dans l’univers de la santé. J’ai été, moi-même, confronté au handicap de certains membres de ma famille, ce qui a m’a aussi orienté vers l’apport de solutions en lien avec cette problématique.

Pourquoi avez-vous choisi de vous lancer en rejoignant une franchise, et pourquoi avez-vous opté pour celle-ci ?

La franchise peut être un fer de lance pour quiconque désireux de se lancer rapidement dans l’entrepreneuriat. C’est un mode de développement très sécurisant pour le chef d’entreprise, étant donné que le concept a déjà fait ses preuves sur le marché. C’est donc rassurant de savoir qu’il s’agit d’un projet viable qui peut logiquement s’exporter sur chacune des zones où sont situés les franchisés. La réussite repose donc en partie sur nos épaules, ce qui fait l’intérêt de la chose. Nous endossons le rôle du commandant de bord et nous dirigeons le navire en fonction des conseils qui nous ont été prodigués par les deux co-fondateurs du réseau. Les chemins peuvent différer mais tout le monde, au sein du réseau, poursuit le même but, à savoir l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées et/ou en situation de handicap.

Nans et Thibaut, les fondateurs de Mobilaug et du réseau, attendent beaucoup de nous, ce qui constitue un réel challenge, et se révèle d’autant plus motivant. Mais la franchise présente aussi un autre avantage, qui est de pouvoir échanger avec les autres entrepreneurs sur les différentes astuces qui leur permettent de performer sur un ou plusieurs points. Des temps d’échange sont régulièrement prévus pour que tout le monde puisse partager ses réussites comme ses difficultés et donc que l’ensemble du collectif puisse se tirer vers le haut.

En ce qui concerne la société en elle-même, j’ai beaucoup apprécié les valeurs diffusées par Mobilaug mais également le point de vue des dirigeants sur certains aspects : l’instauration d’un lien de confiance avec les différents interlocuteurs que l’on rencontre, la prise de recul sur la conception de chaque projet et la réponse à une problématique sociétale. C’est un jeune réseau qui prend progressivement ses repères sur le territoire national. Les co-fondateurs prennent le temps de le construire en prenant du recul sur la vitesse de développement.

Le fait d’avoir connu la société à ses débuts et d’avoir toujours gardé un œil sur son évolution m’a aussi conforté dans mon choix de rejoindre l’enseigne, il y a plusieurs mois. Le concept et le positionnement premium de Mobilaug est tout à fait pertinent, qui plus est sur un marché porteur : celui de la Silver Economy. En plus de cela, il n’y a pas deux projets qui se ressemblent, ce qui nous oblige à rester créatif dans la conception de chacun d’entre eux. Offrir aux personnes à mobilité réduite, la possibilité de rester à domicile, conduit à une forte attente de leur part, ce qui est d’autant plus gratifiant lorsque nous leur permettons de ne pas changer de lieu de vie.

Quels moyens ont été mis en œuvre par votre franchiseur jusqu’ici ? Qu’attendez-vous de lui par la suite ?

A la suite des phases de sélection et des journées immersions, qui nous ont permis de voir si nous étions sur la même longueur d’ondes que le franchiseur, l’enseigne m’a aidé, dans un premier temps, sur l’analyse du marché sur lequel je souhaitais m’implanter, ce qui m’a servi dans la mise en place de mon projet et dans la recherche de financements pour pouvoir le réaliser.

La formation initiale a été très complète et très travaillée par Nans et Thibaut. On sentait qu’elle a été réajustée au fur et à mesure, en fonction des requêtes des franchisés qui ont été formés avant nous. Les outils qu’utilisent les membres de l’enseigne s’appliquent parfaitement à nos besoins, notamment le CRM. Les méthodes de travail enseignées par les dirigeants, en ce qui concerne la gestion du temps par exemple, sont très efficaces, tout comme les points que nous réalisons avec eux lorsque nous avons une zone d’ombre ou une difficulté. Ils essayent d’être le plus réactif possible pour éviter que nous soyons paralysés trop longtemps sur un projet. On devient progressivement autonome mais l’expérience vient par la rencontre d’obstacles donc c’est rassurant de pouvoir compter sur eux.

Sur le long-terme, j’ai pour attente d’être épaulé continuellement pour monter en compétences et être encore plus performant, autant sur les réflexes à adopter que sur le nombre plus important de projets à réaliser. L’idéal serait, pour moi, d’être en mesure de développer une autre agence Mobilaug à terme. L’expansion du réseau et de la marque constituera, à l’avenir, un gage de crédibilité auprès de chacun de nos interlocuteurs, que ce soient nos clients comme nos fournisseurs. Nous pourrons même bénéficier de conditions plus avantageuses auprès de ces derniers et peut-être même concevoir des produits qui soient spécifiques à la marque Mobilaug.

La formation sur les outils et le savoir-faire transmis par l’enseigne ont-ils été à la hauteur de vos attentes ?

Oui, tout à fait, nous avons à notre disposition plusieurs outils et plus particulièrement un CRM qui répond parfaitement aux besoins que nous avons. C’est un outil très complet, qui nous sert lors de toutes les étapes de nos projets (création de devis, avancée des projets, planification des tâches …). Nous travaillons aussi avec un logiciel de conception de visuels 3D, qui permettent à nos clients de se projeter dans leur projet de rénovation. L’outil est bien pensé, facile à prendre en main, et intègre toutes les composantes dont nous avons besoin pour effectuer ces visuels.

Récemment, les dirigeants de l’enseigne ont œuvré pour l’implantation d’un extranet, qui permet de centraliser tous les documents afin de fluidifier le parcours des fichiers, des nouvelles informations sur des sujets d’actualités ou sur des projets en cours.

Ces outils nous aident donc beaucoup, autant en ce qui concerne le gain de temps qu’ils nous octroient, que le professionnalisme qu’ils nous apportent.

Pour ce qui est du savoir-faire, celui-ci s’apprend aussi sur le terrain, de par la diversité des projets. Le fait d’être systématiquement en lien avec des artisans nous oblige à entretenir des relations saines tout en gardant la direction de chaque projet. Nous sommes amenés à chercher régulièrement des solutions alternatives, auprès de différents fournisseurs, car chaque projet comporte des contraintes, auxquelles il faut trouver des réponses.

Si vous deviez donner un conseil à un entrepreneur qui veut rejoindre l’enseigne Mobilaug, lequel serait-ce ?

Je pense qu’il est important de faire un travail sur soi-même, dans un premier temps, pour connaître ses ambitions et se situer par rapport au projet des deux co-fondateurs du réseau. Le métier d’entrepreneur au sein du réseau Mobilaug demande aussi de bonnes facultés d’organisation ainsi qu’une grande polyvalence. Il faut être capable de passer rapidement d’une activité à une autre, et aussi de gérer la pression liée à certains projets.

Ecouter et comprendre les besoins de ses interlocuteurs sont aussi des aptitudes à avoir ou à développer, tout comme la créativité, la connaissance technique ou la rigueur vis-à-vis des artisans et de leur travail. C’est également un métier où il faut savoir être flexible et empathique à certaines reprises. Si vous vous identifiez à travers ces compétences, alors vous pouvez prendre contact avec Nans et Thibaut, qui sauront vous orienter et vous apporter toutes les compétences nécessaires pour vous épanouir et exceller dans cette activité.

L’enseigne est en pleine croissance et l’atmosphère au sein du réseau y est pour beaucoup. Il y a une culture de l’échange qui s’est mise progressivement en place, ce qui conduit à rendre chaque franchisé plus performant sur le long-terme. Les co-fondateurs du réseau veulent préserver cet esprit de groupe pour tirer tout le réseau vers le haut.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Mobilaug ?

Franchise Mobilaug
Mobilaug

Mobilaug®, spécialiste de l’aménagement de logements pour les seniors et les personnes en situation de handicap

Apport 20 000 €

Pour devenir franchisé Mobilaug il faut un apport personnel de 20 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Placard, dressing, accessibilité
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Placard, dressing, accessibilité

Actualités

Interviews