Interview franchise Monop'

Interview de Yann Marteil, de Monoprix

Yann Marteil - le

Yann Marteil - Monoprix

Le premier Monoprix a été inauguré en 1932 à Rouen, et au fil des ouvertures et des rachats, le groupe s’est continuellement développé pour atteindre plus de 300 unités en France aujourd’hui.

Aujourd’hui, Monoprix est détenu à parité par les Galeries Lafayette et Casino, et le groupe développe quatre enseignes : Monoprix, Beauty Monop’, Daily Monop’ et Monop’.

L’Observatoire a rencontré Yann Marteil, responsable du développement du groupe. Interview.

: Le choix de la franchise est-il récent chez Monoprix ?

Yann Marteil : Le groupe Monoprix compte actuellement 28 magasins exploités sur ce mode, que nous privilégions depuis notre naissance, même s’il est vrai que notre développement en franchise était en sommeil depuis 1993.

Quel mode de développement avez-vous choisi pour votre enseigne Monop’ ?

Nous avons lancé les magasins Monop’ en 2005 afin de nous diversifier. Occupant des surfaces de 300 m², ces « convenience stores » offrent 90% d’alimentaire et des produits courants de dépannage. Il existe 32 unités en France situés essentiellement en centre-ville, mais aussi dans des quartiers d’affaires. Nous ouvrons en moyenne 15 succursales par an, et en 2009, nous comptons ajouter environ 5 franchises à ce chiffre.

Qu’en est-il de Daily Monop’ ?

C’est en 2008 que nous avons lancé ce concept, qui propose de la petite restauration sur place et à emporter, sur des surfaces variant de 50 à 150 m². L’enseigne compte à l’heure actuelle six magasins dont deux en franchise.

Avez-vous des concurrents sur ces nouveaux formats ?

Notre concept est très original, et il est vrai que d’autres distributeurs se lancent dans l’aventure des formats de proximité. Mais au final, le « Juge de Paix » reste le client, dont nos enquêtes montrent qu’il est pleinement satisfait de notre enseigne et de l’image que nous véhiculons.

Quel profil de candidat recherchez-vous ?

Nous sommes intéressés par des personnes ayant déjà travaillé dans la grande distribution, et nous visons plutôt des franchisés possédant déjà leurs locaux.

Pouvez-vous nous préciser vos objectifs de développement pour 2009 et au-delà ?

Nous voyons 2009 avec sérénité, car notre offre correspond réellement aux attentes de nos clients.
Concernant la façon dont nous envisageons notre développement, nos deux maîtres mots restent « Partenariat » et « Long terme » car nous désirons plus que tout bâtir une vraie relation durable avec nos franchisés.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Superette et épicerie de proximité : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise SPAR
SPAR

Une enseigne de notoriété internationale

Apport 40 000 €

Franchise Proxi
Proxi

Cette enseigne de négoce s’adresse à des futurs détaillants indépendants ou commerçants déjà en activité.

Apport 20 000 €

Franchise Monop'

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour ouvrir une franchise Monop' il faut un apport personnel de 150 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise epicerie et les franchises du secteur Mini, super et hypermarchés.

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Vival
Vival

Apport 20 000 €

Franchise SPAR
SPAR

Apport 40 000 €

Franchise Le Petit Casino
Le Petit Casino

Apport 60 000 €

Franchise Carrefour Express
Carrefour Express

Apport 5 000 €

Franchise Carrefour City
Carrefour City

Apport 5 000 €

Franchise Proxi
Proxi

Apport 20 000 €

Franchise 8 à Huit
8 à Huit

Apport 5 000 €

Franchise Carrefour Contact
Carrefour Contact

Apport 5 000 €