Interview franchise Simply Sun "Le soleil tout simplement !"

Un entretien avec Alexandre Clément, fondateur et Président de Simply Sun

Alexandre Clément - le


: Pouvez-vous nous raconter l’histoire de Simply Sun ?

Alexandre Clément : C’est après avoir retrouvé trois amis d’enfance et après avoir échangé sur nos parcours professionnels et nos envies d’entreprendre que le concept Simply Sun a vu le jour. Avec une envie commune : entreprendre sur un secteur dont nous pouvions être les premiers consommateurs. Comme nous pratiquons tous pas mal de sport, nous avons dans un premier temps envisagé de créer un concept dans ce domaine. Mais la contrainte de l’investissement s’est avérée trop lourde. Rapidement, nous nous sommes intéressés au marché du bronzage. Nous avons rencontré certains acteurs du secteur et nous nous sommes liés d’amitié avec le propriétaire d’un centre de bronzage situé à Sartrouville.

Nous avons pu bénéficier de l’expérience qu’il avait acquise depuis deux ans.
Finalement, après avoir étudié le marché français du bronzage, nous nous sommes aperçus que tous les centres étaient plutôt ancrés sur le haut de gamme. Pour prendre le contre pied et se différencier, nous avons souhaité nous positionner sur le marché du low-cost, avec deux objectifs : rendre le produit abordable au plus grand nombre et développer un réseau accessible à des entrepreneurs ayant peu de moyens.

Où en est le développement de l’enseigne ?

Le premier centre a vu le jour à Cachan il y a quelques semaines. Il s’agit d’un centre équipé de 5 cabines d’une surface de 60m². Au départ, nous avions prévu de formaliser nos pratiques sur 2009 et de débuter le développement de l’enseigne en 2010. Mais nos plans ont été un peu bousculés avec la rencontre de notre fournisseur de machines. Avec lui, nous avons déterminé un package : chaque fois qu’il livre une machine à un centre de bronzage, il propose notre franchise. Rapidement, des dossiers nous sont parvenus. Notre réseau va donc se développer dès 2009 avec l’ouverture de 5 unités, premières vitrines de l’enseigne.

Quelles sont les conditions d’accès au réseau ?

Le droit d’entrée est fixé à 10 000 euros et les redevances mensuelles sont de 500 euros. La redevance publicitaire n’a, quant à elle, pas encore été complètement déterminée. L’investissement global à prévoir est de 100 000 euros, dont 40 000 euros d’apport personnel. Enfin, le chiffre d’affaires prévisionnel à deux ans se situe aux alentours des150 000 euros.

Vous êtes positionné sur le créneau du low-cost, comment cela se traduit-il à l’intérieur des centres ?

La formule low-cost se traduit avant tout par des prix de vente très attractifs, entre 17 et 33% moins chers que les principaux concurrents. De tels tarifs nécessitent des investissements moins importants. Nous proposons donc des prestations clés en main répondant à un cahier des charges très précis. Nos franchisés ont la possibilité de faire réaliser les travaux par notre architecte et notre entrepreneur pour pouvoir rester dans ce budget peu important d’investissement. Pour les achats, nous prévoyons de constituer rapidement une centrale d’achat.

Quels sont vos projets de développement ?

Deux ouvertures sont d’ores et déjà programmées à Orléans et à Paris. Par la suite, nous souhaitons mailler en priorité l’Ile de France. A plus long terme, nous souhaiterions pouvoir ouvrir une vingtaine de centres chaque année.

Pour accompagner ce développement, quel profil de candidats à la franchise recherchez-vous ?

Nous recherchons des personnes qui souhaitent véritablement s’investir au sein de leur centre et éviter ainsi des frais de personnel trop importants.

Le climat économique est difficile. Quel accueil les banques réservent-elles en ce moment aux porteurs de projets ?

Avant de présenter son dossier aux banques, il faut s’assurer que le projet soit bien ficelé et arriver avec un minimum d’apport. Sachant que la banque n’est pas seule décisionnaire, les délais sont encore longs mais, ces dernières semaines, on ressent une amélioration. Par ailleurs, pour financer son projet, il ne faut pas hésiter à solliciter plusieurs banques.

Comment allez-vous accompagner vos futurs franchisés ? Votre offre est-elle totalement formalisée ?

Nous sommes actuellement en cours de formalisation de l’offre. Nous sommes entrain de définir les modules que nous pourrons proposer à nos franchisés. Pour des profils peu aguerris, nous envisageons ainsi de formaliser une offre « création d’entreprise » clé en main.
Concernant l’accompagnement, l’animation et le suivi de nos franchisés, nous allons mettre en place un plan de compétence. Dans un premier temps, les équipes du siège prendront en charge l’animation réseau et se chargeront également de l’animation commerciale. Certains postes, comme la communication, vont au départ être délégués en externe.



Parcours d’entrepreneur : Alexandre Clément, Président de Simply Sun
« Après des études commerciales, je me suis lancé dans la grande distribution à travers un poste de directeur de magasin dans le format supermarché du groupe Auchan. J'ai ensuite rapidement été détaché à la direction générale pour développer un nouveau concept de magasin intra muros. Cette expérience m'a donné le goût de l'entrepreneuriat et m'a également confirmé mon envie de commerce de proximité : le contact avec les clients, la satisfaction de leurs exigences, le service... Après ces quatre années passées dans les magasins, j'ai souhaité développer une activité à mon compte dans laquelle je serai le premier consommateur et c'est comme ça qu'est né Simply Sun. »

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Esthétique, Epilation : ces entreprises en croissance recrutent

Franchise Carlance
Carlance

Institut de beauté non stop et sans RDV

Apport 30 000 €

Franchise BODY'minute
BODY'minute

Mon nouveau luxe ? Je deviens une Chef d’Entreprise.

Apport 20 000 €

Franchise Simply Sun "Le soleil tout simplement !"

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour devenir franchisé Simply Sun "Le soleil tout simplement !" il faut un apport personnel de 40 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise esthétique et les franchises du secteur Beauté, santé, remise en forme.

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Carlance
Carlance

Apport 30 000 €

Franchise RELOOKING BEAUTE MINCEUR
RELOOKING BEAUTE MINCEUR

Apport 15 000 €

Franchise DEPIL & YOUNG
DEPIL & YOUNG

Apport 20 000 €

Franchise Citron Vert
Citron Vert

Apport 40 000 €

Franchise Dépil Tech
Dépil Tech

Apport 40 000 €

Franchise BODY'minute
BODY'minute

Apport 20 000 €

Franchise Boudoir du Regard
Boudoir du Regard

Apport 30 000 €