Interview franchise Skechers

« Dans le monde, Skechers réalise 2 milliards de dollars de CA »

Stéphane Drapier - le

Tout l’univers de la chaussure réuni au sein d’un family shoe store, voilà le concept de Skechers qui s’est déjà largement développé dans le monde. La France et la franchise font désormais partie des axes de développement de l’enseigne. Les explications de Stéphane Drapier, Directeur général France.

: Comment est née la marque Skechers et à qui s’adresse-t-elle ?

Stéphane Drapier : Skechers est une marque familiale américaine fondée il y a vingt ans par Robert Greenberg, qui est toujours investi dans la société. Dédié à la chaussure, Skechers est distribué dans plus de 1 000 points de vente sous enseigne et chez les chausseurs adultes et enfants, dans les boutiques enfants, chez les spécialistes du sport et du running, dans les grands magasins mais aussi sur Internet, dans le monde entier sur tous les continents. La marque réalise deux milliards de dollars de chiffre d’affaires et séduit le monde entier par la créativité de ses produits. Nous ciblons l’homme, la femme, l’enfant, le bébé avec des chaussures mode, casual, lifestyle, sport, confort ou encore technique.

Quelles sont les forces de cette enseigne ?

Notre marque s’adresse à toute la famille avec des produits créatifs et bénéficie d’un marketing percutant. Le leitmotiv du fondateur de l’entreprise est « Unseen, untold, unsold » que l’on pourrait traduire par « Si on ne vous voit pas, on ne parle pas de vous et si on ne parle pas de vous, vous ne vendez pas». Fort de ce maître mot, nous menons énormément de campagnes de communication, notamment télévisées.

Skechers est une marque mondialement connue qui répond parfaitement aux attentes des consommateurs avec une grande attractivité offre/produit/prix. Elle séduit ses clients avec l’originalité et la qualité de ses produits.

Enfin, pour nos franchisés, notre force est d’être une marque accessible avec un concept qui coûte 700 euros/m², sans droit d’entrée, sans royalties, avec un retour sur investissement très court et des marges très intéressantes.

Où en est votre développement en France ?

En France, la marque est présente depuis plus de vingt ans. Nous possédons une filiale depuis plus de dix ans et nos produits sont distribués chez les chausseurs, les magasins de sport et les magasins spécialisés enfant et running. Nous comptons pour l’heure un magasin en propre que nous avons récemment au sein du nouveau centre commercial Aéroville. En mai prochain, nous ouvrirons une seconde succursale à Marseille, au sein du centre commercial des Terrasses du Port. Côté franchise, notre première unité sous cette forme va très prochainement ouvrir à Plan-de-Campagne. Une deuxième franchise verra le jour à Strasbourg en juillet prochain.

Quelle est votre implantation type ?

Nous installons nos boutiques d’une surface commerciale de 120 à 150 m² de préférence en centre commercial afin de profiter pleinement du flux de consommateurs.

Quelles sont vos ambitions de développement ?

Nous n’avons pas quantifié un nombre d’ouvertures précis. Nous ne fonctionnons pas vraiment comme cela. Nous souhaitons toutefois montrer que notre marque est bel et bien présente sur son marché et faire profiter nos partenaires de notre savoir-faire et des performances que nous enregistrons au sein de notre réseau retail. Nombre de clients déjà distributeurs de la marque sont intéressés par l’ouverture d’une franchise. En complément des personnes déjà investies dans l’univers de la chaussure qui distribuent déjà nos produits dans leur magasin, notre marque s’adresse aussi aux investisseurs qui ont perçu l’intérêt de family shoe store qui touche l’ensemble de la famille avec une seule marque et qui désirent s’investir dans leur point de vente ou en confier la gestion. Notre premier franchisé ne vient pas du milieu de la chaussure puisqu’il travaillait auparavant dans le secteur du cycle. Notre second franchisé est quant à lui déjà dans l’activité retail.

Ouvrir entre quatre à six franchises par an me semble cohérent mais nous ferons surtout en fonction des opportunités qui vont se présenter à nous. Nous serons d’ailleurs présents pour la troisième fois au salon Franchise Expo Paris pour rencontrer nos futurs franchisés.

Quel investissement faut-il prévoir pour ouvrir une franchise Skechers ?

Hors droit au bail, l’investissement global est de l’ordre de 150 000 euros.

Comment accompagnez-vous vos partenaires ?

Nous sommes soutenus dans notre développement par la société ST Développements qui nous aide dans le recrutement mais aussi dans l’accompagnement bancaire des franchisés. Cela nous permet d’assister nos partenaires à toutes les étapes de leur projet, de la validation ou éventuellement la recherche du local en passant par la période d’intégration qui se déroule sur le terrain dans nos magasins ou encore l’animation des points de vente. Par ailleurs, nos franchisés bénéficient des services marketing, clients et merchandising par l’intermédiaire de notre filiale française avec l’appui de notre maison mère.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Mode et équipement de la personne : ces entreprises en croissance recrutent

Franchise KIDILIZ
KIDILIZ

Création et distribution de prêt à porter enfant

Apport 0 €

Franchise Arthur
Arthur

Loungewear, beachwear et sous-vêtements français

Apport 25 000 €

Franchise Skechers

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour devenir franchisé Skechers il faut un apport personnel de 100 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise chaussure et les franchises du secteur Mode et équipement de la personne.

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise ERA IMMOBILIER
ERA IMMOBILIER

Apport 50 000 €

Franchise Resotravo
Resotravo

Apport 2 000 €

Franchise Mondial Tissus
Mondial Tissus

Apport 70 000 €

Franchise Hubliss
Hubliss

Apport 10 000 €

Franchise Sergent Major
Sergent Major

Apport 60 000 €