Comment ouvrir un magasin de vêtements ?

Le secteur du prêt-à-porter rassemble les enseignes spécialisées dans l'habillement et accessoires pour hommes, femmes et enfants. D’après l’INSEE, on a comptabilisé environ 43 700 boutiques en France en 2016, pour un chiffre d'affaires de 28Mds€ en 2017. Dominé par de grands groupes, ce marché réalise une légère croissance pour la première fois depuis une décennie. En effet, ce domaine représente une valeur certaine pour les créateurs d’entreprise à condition de savoir proposer le bon concept aux consommateurs.

Et il faut bien le dire, ouvrir un magasin de vêtements sous enseigne est un véritable challenge que beaucoup d’entrepreneurs ont relevé grâce à la franchise.

Quelques conseils pour se lancer dans la vente de vêtements

Il est certes possible d’ouvrir un magasin de prêt-à-porter en tant qu’auto-entrepreneur. Cependant, ce statut est parfois déconseillé car il ne génère pas une forte rentabilité.

D’autre part, il est important avant de lancer son projet de choisir le type de produit à vendre (mode féminine, masculine, enfant,…), déterminer sa zone de chalandise et surtout identifier son statut juridique.

Un petit apport personnel est indispensable pour répondre aux impératifs financiers de départ, ainsi qu’aux exigences de la banque qui décidera ou non d'accorder un prêt. La BGE, premier réseau d'accompagnement à la création d'entreprise, recommande de passer par les étapes suivantes :

  • Faire une étude de la concurrence dans la ville d’implantation,
  • Faire une étude de marché,
  • Se rapprocher des fournisseurs et les comparer entre eux pour dénicher les plus sérieux.

Ces étapes permettent ainsi de créer un dossier solide qui aidera à obtenir un prêt auprès de la banque.

Tout créateur d’entreprise doit savoir se démarquer et faire attention à l’emplacement de son magasin. Par exemple, s’installer dans un centre commercial peut offrir de réels avantages, mais le prix de la location peut aussi être plus élevé. Il est possible soit de racheter un magasin déjà existant, soit de louer un espace, mais dans tous les cas, il est important d’être soutenu par un avocat pour prendre toutes les précautions nécessaires.

En optant pour un commerce de vêtements sur internet, l’emplacement virtuel du site est important. Sa boutique en ligne doit apparaître dans les premiers résultats des recherches internet. Les sites de e-commerce sont très largement encadrés par le législateur. L’entrepreneur doit donc respecter certaines règles particulières.

Ouvrir un magasin de mode : Et pourquoi pas la franchise ?

Ouvrir une franchise de prêt-à-porter reste un investissement intéressant, si on s’investit dans une enseigne qui offre des produits de qualité à des prix concurrentiels. L’habillement, et plus exactement le prêt-à-porter, est l’un des secteurs les plus porteurs du commerce, mais aussi les plus saturés. Par conséquent, pour ne pas crouler sous la concurrence, il est recommandé de choisir la franchise pour ouvrir son magasin de vêtements.

Quand on se lance dans la création d’entreprise, il faut tout d’abord bien réfléchir à l'enseigne avec laquelle on souhaite s’engager. Il ne suffit pas d'être intéressé par une marque mais être certain qu'elle a bien compris les challenges du marché actuel et que le réseau qu'elle déploie est pérenne.

En effet, comme l’accès au marché du prêt-à-porter est devenu assez difficile pour les indépendants, s’affilier à une marque, dont l’activité est déjà reconnue, est la solution la moins risquée

Le système est d’ailleurs très classique : les franchisés distribuent les produits de la marque à laquelle ils sont rattachés et proposent les mêmes tarifs ainsi que les mêmes horaires que cette dernière. Ils bénéficient également des avantages que lui offre l’affiliation à un réseau de franchise, particulièrement pour les questions de logistique et de gestion.

De point de vue avantages financiers, l’apport de départ reste relativement faible selon les réseaux ciblés alors que le retour sur investissement est lui généralement avantageux.

Globalement, la franchise est un mode de création d'entreprise idéal pour tous ceux qui souhaitent développer leur activité en bénéficiant de l'expérience et des centrales d'achat de réseaux déjà implantés.

Cinq franchises prêt-à-porter à suivre de près

De nombreuses enseignes se développent aujourd’hui sur le secteur du prêt-à-porter en France. La plupart d’entres elles recherchent des commerçants dans l'âme, dotés d'un bon sens du contact. Voici cinq exemples de franchises qui recrutent :

Pour les passionnés de l'univers du mariage, les robes de princesses, le satin et la dentelle, l’enseigneCymbelinepropose diverses robes de mariées, avec un savoir-faire de plus de 40 ans. Elle conçoit ainsi des modèles de robes uniques et haut de gamme.

  • Apport personnel : 75 000 €,
  • Droit d’entrée : 15 000 €,
  • Surface moyenne : 100 à 200 m2,
  • Investissement global : 75 à 100 000 €.

Catimini est une marque de vêtements pour enfants, de la naissance à 14 ans, qui propose des collections de qualité, gaies et colorées pour une évasion dans un monde fantastique. Fort de plus de 40 ans d’expérience, le réseau comptabilise 200 points de vente à travers l’Hexagone.

  • Apport personnel : 30 000 €,
  • Droit d’entrée : 6 000 €,
  • Surface moyenne : 50 m2,
  • Redevance : 1 % HT du chiffre d’affaires HT réalisé.

Lancée en 1968, la marque internationale Esprit distribue des vêtements au style détendu à destination des hommes, des femmes et des enfants. L’enseigne est présente dans plus de 40 pays, compte plus de 1 000 magasins gérés directement et plus de 10 000 détaillants.

  • Apport personnel : 50 000 €,
  • Droit d’entrée : 0 €.

Avec une inspiration purement californienne, Banana Moon a été créé en 1984 comme une marque de swimwear avant de diversifier ses collections avec des vêtements, de la lingerie et des accessoires à destination des femmes, des hommes et des enfants.

  • Apport personnel : 50 000 €,
  • Droit d’entrée : 5 000 €.

Concept spécialisé dans la mode ultra tendance à prix imbattables, Jennyfer est devenue la signature mode de la young fashion, venue d’ici et d’ailleurs. La marque s'investit pleinement auprès de ses partenaires. Elle crée avec eux des liens privilégiés et les accompagne au quotidien.

  • Apport personnel : 50 000 €,
  • Droit d’entrée : 10 000 €.

Guide de la franchise

Télécharger gratuitement le Guide de la franchise (édition 2018) qui vous expliquera la franchise étape par étape et vous donnera toutes les clés pour réussir votre projet.

Télécharger

Vous souhaitez en savoir plus ?
Consultez les enseignes qui se développent dans le secteur franchise Mode et équipement de la personne et Prêt à porter.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

33 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3/5)