Ouvrir une laverie

La laverie automatique propose aux consommateurs de laver leurs vêtements en mettant à leur disposition des machines à laver ainsi que des sèche-linges. La création d’une laverie intéresse aujourd’hui beaucoup de créateurs d’entreprises, surtout pour les faibles risques d’impayés, le faible nombre de personnel et les charges prévisibles. Mais, dans ce cas, quel est l’intérêt d’un tel projet et quelles sont les étapes pour le concrétiser ?

ouvrir une laverie

Ouvrir une laverie est-il rentable ?

La forte demande est le principal élément qui a fait le succès des laveries puisqu’il existe encore des gens ne possédant pas de lave-linge, que ce soit pour des raisons d’espace ou d’économies. D’autres choisissent volontairement de s’adresser à une laverie, pour gagner du temps et économiser de l’argent.

En effet, une laverie assure le lavage et le séchage d’environ 20kg de linge en seulement une heure, tout en bénéficiant d’un service professionnel, alors qu’un lave-linge ne lave que 5 à 7kg de linge sans même les sécher. D’ailleurs, certaines pièces de linges comme les couettes sont trop grandes pour être lavées à domicile.

La clientèle des laveries est très variée : seniors, étudiants, cadres, familles… Quelques établissements se positionnent aujourd’hui sur l’environnement high-tech et la domotique afin de séduire les clients.

Quelques enseignes rentables
Franchise 5àsec
5àsec

Teinturerie, blanchisserie, nettoyage, retouche

Apport 60 000 €

Franchise Aqualogia
Aqualogia

1re enseigne de pressing écologique non assujetti à la norme 2345

Apport 40 000 €

Speed Queen
Speed Queen

N°1 mondial dans la laverie libre-service

Apport 20 000 €

Franchise Coeur de Fleurs
Coeur de Fleurs

Concept de libre-service en fleurs coupées

Apport 40 000 €

Ouvrir une laverie nécessite peu de personnel

Généralement, une laverie emploie très peu de personnel et est équipée de 8 à 10 machines à laver et de 4 à 5 sèche-linges, avec notamment d’autres services souvent proposés : machine à café, accès payant à internet, pressing,...

Le secteur séduit de plus en plus les entrepreneurs et est ouvert à des profils variés et ne demande aucune formation particulière pour s’y lancer. En effet, de nombreuses personnes ont réussi l’ouverture d’une ou plusieurs unités et peuvent même les gérer à distance grâce à l’évolution de la domotique.

Créer sa propre laverie requiert un investissement initial compris entre 50 000€ et 100 000€ tout dépend du nombre de machines, du loyer,… Les risques d’impayés sont par ailleurs nuls puisque la plupart des paiements se font en numéraire ou via la centrale de paiement.

Ce secteur en plein essor est très ouvert à la franchise qui, pour un droit d’entrée et des royalties, permet au franchisé d’exploiter le concept d’une entreprise. La franchise offre une certaine sécurité au franchisé qui profite dans ce cas d’un marché déjà conquis, d’un savoir-faire et d’un concept éprouvé. Elle crée d’ailleurs une relation solidaire entre le franchisé et son franchiseur.

La rentabilité d’une laverie est essentiellement liée à sa localisation, le nombre de machines, la saisonnalité et les tarifs utilisés. Pour estimation, une laverie d’environ 50m2 peut générer 35 000€ dès sa première année d’activité, pour un prix moyen de 4€ de lavage.

Comment créer une laverie automatique ?

Comme tout projet de création d’entreprise, l’ouverture d’une laverie automatique passe par certains passages obligés :

Bien étudier le marché afin de mesurer la faisabilité de son projet et de prendre une décision finale pour se lancer ou pas dans ce marché. L’investisseur doit d’une part collecter les informations sur le marché, la concurrence, les fournisseurs, la réglementation,… et d’autre part, établir des études terrains en rencontrant sa future clientèle pour recueillir le maximum d’informations et réussir à proposer une offre qui répond au besoin de sa cible.

L’investisseur doit par ailleurs légaliser son établissement en choisissant un statut juridique bien déterminé (EURL, SARL, SAS, SASU). Il peut opter pour la franchise, ce qui lui permet de travailler sous le pavillon d’une enseigne en exploitant son concept.

En ayant recours à un avocat ou à un expert-comptable, il est invité ensuite à rédiger les statuts tout en respectant les exigences légales minimales : respecter les normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, apposer dans un endroit visible aux futurs clients, la liste et les tarifs des prestations proposées,…

Un des points de succès d’un projet est son emplacement. De ce fait, l’entrepreneur doit avoir une idée sur le nombre de laveries dans la ville cible, leur répartition, leur volume d’affaires, le profil des clients,… Il doit aussi vérifier que le bail de location autorise la tenue de ce genre de commerce. Il est bon à savoir que la zone de chalandise doit compter entre 5 000 et 10 000 habitants pour créer une laverie de taille minimale de 25m2.

Ouvrir une laverie : quel équipement acheter ?

Pour équiper sa laverie, l’exploitant peut obtenir un prêt bancaire, puisque l’investissement varie entre 20 000 et 150 000€ selon l’emplacement. Dans ce cas, un apport personnel de 15 000€ au moins est généralement demandé pour bénéficier de cette facilité financière.

Dans le cas de la franchise, l’investissement au démarrage est moins coûteux et c’est le franchiseur qui fournit l’équipement nécessaire, contre redevance. Le franchisé est accompagné par son franchiseur dans toutes les étapes de création, ce qui accélère la mise en place de l’établissement.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Consultez les enseignes qui se développent dans le secteur franchise Commerces spécialisés et Laverie automatique & pressing.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

11 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3/5)