Actualités de la franchise

Coup dur pour le réseau Equivalenza

le

Jugeant la méthode de vente du parfumeur espagnol Equivalenza, basée sur des "tableaux de concordance", illicite, la Fédération des entreprises de la beauté (FEBEA) a déposé une plainte qui a abouti le mardi 4 novembre à la fermeture des 27 unités françaises de l'enseigne et la saisie de l'intégralité des stocks de parfums suite à l'intervention coordonnée de 140 gendarmes. 

Pour la Fébéa, la pratique des "tableaux de concordance" relève de la contrefaçon "puisqu'elle consiste à vendre un parfum qui porte un nom quelconque, voire un simple numéro, tout en le présentant comme l'équivalent d'un parfum d'une marque connue", explique-t-elle dans un communiqué. 

Si l'enseigne a confirmé la fermeture des points de vente et la saisie des stocks, elle "attend d'en savoir plus de la part de la justice avant de communiquer" explique la personne en charge des relations presse du réseau. Lors d'une récente interview accordée à l'Observatoire de la franchise,  Loïc Gautier, France Development Manager d’Equivalenza, nous indiquait que "les 156 fragrances s’adressant aux femmes, hommes, bébés et adolescents étaient conçues grâce à une parfumeuse française."

Trois ans après sa création en Espagne, Equivalenza regroupe d’ores et déjà plus de 710 points de vente, dont 400 dans son pays d'origine, répartis dans près de 35 pays. Présent en France depuis 2013, le réseau souhaitait atteindre les 40 points de vente d'ici la fin de l'année et tripler son parc à fin 2015. Des prévisions compliquées à tenir si la Fébéa obtient de cause auprès des tribunaux.

 

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Saga Cosmetics
Saga Cosmetics

Apport 50 000 €

Franchise Equivalenza
Equivalenza

Apport 30 000 €

Franchise Beauty Success
Beauty Success

Apport 150 000 €