Interview franchise ERA IMMOBILIER

Un entretien avec François Gagnon, Président France et Europe de ERA Immobilier

François Gagnon - le

Sur les 10 derniers mois de l'année, ERA Immobilier a ouvert 25 nouvelles agences. Aujourd'hui, le réseau en compte 350 et envisage, à terme, d'en regrouper près de 800. Le point avec François Gagnon, Président France et Europe de la franchise ERA Immobilier.

: Quelle place Internet a-t-il pris dans le secteur de l’immobilier ? Est-ce devenu un outil incontournable ?

François Gagnon 2François Gagnon : Internet est définitivement devenu un outil incontournable. Selon les dernières études menées aux Etats-Unis, il apparaît que 80 à 90 % des clients acheteurs ou vendeurs commencent leur recherche sur Internet en utilisant un portail générique ou ceux des réseaux immobiliers. Internet est devenu un outil qui est utilisé de manière courante par les vendeurs afin de comparer et déterminer le prix de vente de leur bien. Les réseaux sociaux ont également pris de l’importance et les acquéreurs utilisent de plus en plus ceux-ci afin de communiquer leurs recherches. Toutefois, bien qu’Internet permette une communication rapide, la qualité des informations obtenues par ce moyen laisse parfois à désirer… Ainsi, si Internet constitue une mine d’informations, il faut faire le tri car certaines informations ne sont pas toujours fondées. Les consommateurs ont donc, plus que jamais, besoin de vrais professionnels pour les aider à interpréter l’information disponible en vrac sur Internet. C’est un peu comme pour la médecine où Internet est devenu une source d’informations médicales quasi inépuisable. Pourtant, il n’y a qu’une visite chez le médecin qui permette de poser un vrai diagnostic et d’apporter le traitement adéquat.

Sur les 10 premiers mois de l’année, ERA Immobilier a ouvert 25 nouveaux points de vente et totalise 350 agences. Quel est le potentiel pour votre réseau sur le territoire national ?

Nous pouvons envisager d’avoir, à terme, 700/800 agences. Pour parvenir à cet objectif, le réseau va s’appuyer sur les agences indépendantes désireuses de rejoindre un réseau et sur les néophytes qui souhaitent rejoindre le secteur de l’immobilier.
Notre réseau travaille avec les derniers outils technologiques et fait preuve d’un vrai professionnalisme. Les agences non franchisées qui ne s’appuient pas sur les dernières technologies et ne disposent pas des outils adaptés ne pourront pas survivre. Il est vital de s’adapter aux mutations du marché.

Quels sont les atouts de ERA Immobilier ?

Le nombre d’agences ERA présentes sur le territoire nous permet de faire partie des grands réseaux français d’agences immobilières franchisées alors que nous sommes un des seuls réseaux majeurs français qui peux justifier d’une dimension et d’une réussite internationale, preuve d’un savoir-faire incontestable. Notre enseigne présente dans le monde et bien implantée en Europe est un gage de sécurité et de pérennité pour ceux qui veulent créer ou développer leur entreprise.
Par ailleurs, alors qu’il existe de nombreux réseaux d’agences immobilières plus ou moins rentables et détenus pour beaucoup d’entre eux par des établissement financiers, nous sommes là encore un des seuls réseaux dont les actionnaires sont des individus issus de la profession qui comprennent donc parfaitement le quotidien de l’agent immobilier et la franchise immobilière.
Enfin, la quantité et la qualité de moyens du réseau ERA, sont très élevées et notre taille nous permet d’être très proche de nos agences et de pouvoir agir très rapidement.

Vous avez annoncé vouloir recruter plusieurs personnes pour votre service développement. Comment ce dernier va-t-il s’organiser désormais ?

Nous avons effectivement embauché plusieurs personnes supplémentaires au service développement. Nous avons défini trois pôles décentralisés sur Paris, le Sud Est et le Sud Ouest. Sur chacun de ces pôles, les membres de nos équipes, connaissent parfaitement les spécificités de leur secteurs et sont à même d’apporter les solutions adaptés, en terme d’efficacité et de rentabilité à tous ceux qui vent se lancer dans la profession d’agent immobilier, de même qu’à tous les professionnels qui souhaiteraient développer leurs entreprises existantes. Notre développement doit nous permettre de conforter les synergies entre les agences déjà installées dans le paysage régional et nous permettre d’étendre notre présence.

Comment se comporte le secteur de l’immobilier ? Est-ce un secteur porteur pour créer son entreprise ?

Le marché français se porte bien. Après des années 2008 et 2009 relativement dures, les transactions reprennent de manière soutenue. Cette période difficile a permis de dépoussiérer le secteur. Ainsi, beaucoup de petites agences qui travaillaient sans méthodes ont du cesser leur activité. Restent les agents immobiliers passionnés par l’immobilier qui, grâce à leur professionnalisme, ont passé le cap de la crise et recherchent à apporter le meilleur service possible à leurs clients. Pour cela, il est nécessaire de disposer de moyens importants et de ne pas être isolé. Aujourd’hui, il y a des parts de marché à prendre et des opportunités à saisir pour ceux qui veulent se lancer sur un marché porteur ou conforter leur position locale de manière durable.

La véritable concurrence demeure celle des transactions s’effectuant entre particuliers. Comment arrivez-vous à prendre des parts sur ce marché ?

Effectivement, nos concurrents ne sont pas les autres réseaux d’agences immobilières ou les agence isolées qui constituent plutôt une concurrence amicale. Notre vraie concurrence, ce sont les 40 à 60 % de transactions réalisées par les particuliers entre eux. Pour gagner des parts sur ce marché, il faut apporter un meilleur service aux vendeurs et aux acquéreurs. Nous avons à notre disposition des méthodes et de très nombreux outils efficaces et accessibles qui permettent de sécuriser les transactions et d’apporter une valeur ajoutée quantifiable à nos clients vendeur et acquéreurs. Les particuliers ne peuvent pas avoir accès à ces outils. Nos agents immobiliers ont donc un vrai rôle à jouer pour amener les acquéreurs à prendre la bonne décision et permettre aux vendeurs de vendre leur bien au meilleur prix et dans les meilleures conditions possibles.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé ERA IMMOBILIER ?

Franchise ERA IMMOBILIER
ERA IMMOBILIER

Réseau d'agences immobilières

Apport 40 000 €

Pour devenir franchisé ERA IMMOBILIER il faut un apport personnel de 40 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise agence immobiliere
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Devenir agent immobilier ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Devenir agent immobilier, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise agence immobiliere

Actualités

Interviews