Interview franchise Gerry Weber

« La force de Gerry Weber, c’est de proposer à ses franchisés un concept totalement adaptable à son projet »

Franck Boes, Directeur France
le | Franchise mode

Déjà à la tête d’une quinzaine de franchises en France et de près de deux cents points de vente au total, Gerry Weber veut poursuivre sa croissance en franchise sur le territoire national.

: A qui s’adressent les marques Gerry Weber, Taifun et Samoon ?

Franck BoesFranck Boes : Ces trois enseignes que nous développons ensemble ou de manière indépendante au sein de nos points de vente affichent un positionnement très différent. Ainsi, Gerry Weber cible la femme mature de plus de 45 ans tandis que Taifun vise la jeune-femme tendance qui aime la mode et Samoon une clientèle grande taille. 

Vous avez de belles ambitions en franchise en France, quelles opportunités proposez-vous à vos futurs partenaires ?

Nos franchisés peuvent choisir de développer une marque ou rassembler deux ou nos trois marques au sein d’un même point de vente. Quand nos marques sont réunies dans un même magasin, il s’agit du concept House of Gerry Weber (HOGW).

Nous leur proposons donc un concept très adaptable en fonction de leur envie de représenter une ou plusieurs enseignes du groupe. Ainsi, ils ont la possibilité d’ouvrir des magasins d’une surface commerciale allant de 70 à 200 m² environ selon l’implantation choisie. 

Combien de points de vente comptez-vous pour le moment en France et quelles sont vos ambitions de développement en franchise ?

Pour l’heure, il existe une quinzaine de franchises au sein de l’Hexagone et au total nous comptons près de deux cents points de vente.

Nous souhaitons poursuivre notre croissance en franchise sur des villes de tailles diverses. Nous nous adapterons aux projets présentés par nos futurs partenaires. Notre ambition n’est pas vraiment chiffrée, notre but est avant tout d’ouvrir des magasins sur des emplacements où nous n’avons aucun doute de la réussite de nos partenaires franchisés. Mais disons que si nous arrivons à ouvrir un minimum de dix magasins cette année, nous serions satisfaits.

Nous avons une grande expérience de la franchise partout dans le monde et nous savons que notre potentiel de développement est fort en France. 

Avec quel profil de partenaires franchisés souhaitez-vous ouvrir vos prochaines boutiques ?

La plupart de nos franchisés déjà installés sont des commerçants qui ont commencé à tester nos marques dans leur point de vente et qui ont été surpris par les résultats enregistrés. Cela leur a donné envie de nous faire confiance et d’adopter un de nos concept, avec succès ! Nous recherchons pour nos futurs magasins des personnes qui ont une expérience du retail et du prêt-à-porter, et qui surtout connaissent parfaitement bien leur lieu d’implantation et leur clientèle. Nous ne sommes pas fermés à des personnes en reconversion. Elles doivent dans ce cas être passionnées par la mode, et motivées à entreprendre à nos côtés.

Quel investissement faut-il prévoir pour ouvrir sa boutique ?

C’est très variable en fonction de la taille de la boutique et de son lieu d’implantation. Dans les grandes villes, les pas de porte sont plus onéreux. Disons que si un commerçant possède déjà sa boutique, l’investissement reste très maîtrisé, de l’ordre de  40 000 euros, voire moins, pour mettre le point de vente au concept choisi. Dans tous les cas, nos concepts demeurent accessibles pour un candidat à la franchise et Gerry Weber contribue aux coûts d'implantation.

Quels sont les atouts de vos marques sur le marché du prêt-à-porter ?

Nous affichons deux points forts qui font véritablement la différence : la qualité de nos produits et les coupes que nos clientes affectionnent particulièrement. Ainsi, tous nos clients reconnaissent la qualité de nos tissus et de nos vêtements. Nous possédons un département technique qui prend à cœur de choisir et tester les meilleurs tissus pour créer des vêtements d’une grande qualité avec des prix qui restent raisonnables. Sur le marché du prêt-à-porter, nos vêtements affichent des coupes bien ajustées qui font que nos clientes sont très fidèles. Enfin, si on se place du côté de nos franchisés, nous leur proposons un partenariat particulièrement bien pensé avec la possibilité de choisir le concept qui convient le mieux à la personnalité de nos partenaires et au profil de ses clients. 

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Prêt à porter : ces enseignes tendances recrutent

Franchise Nice Things
Nice Things

Vêtements et accessoires pour femme

Apport 50 000 €

Franchise ESPRIT
ESPRIT

Marque de vêtements internationale

Apport 50 000 €

Gerry Weber

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour ouvrir une franchise Gerry Weber il faut un apport personnel de 40 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise vetement et les franchises du secteur Mode et équipement de la personne.

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Banana Moon
Banana Moon

Apport 50 000 €

Franchise Jennyfer
Jennyfer

Apport 50 000 €

Franchise Nice Things
Nice Things

Apport 50 000 €

Franchise Arthur
Arthur

Apport 25 000 €

Franchise La Fée Maraboutée
La Fée Maraboutée

Apport 50 000 €

Franchise Kaporal
Kaporal

Apport 50 000 €

Franchise Father & Sons
Father & Sons

Apport 60 000 €

Franchise ESPRIT
ESPRIT

Apport 50 000 €

Franchise TALLY WEiJL
TALLY WEiJL

Apport 50 000 €

Franchise S.OLIVER
S.OLIVER

Apport 50 000 €