Interview franchise ORPI

Interview de Hervé Lefebvre, directeur développement franchise ORPI

Hervé Lefebvre - le

: Comment se positionne votre enseigne par rapport à la concurrence ?

Hervé Lefebvre : Le réseau ORPI propose tous les services d’une franchise, avec un service supplémentaire relativement inédit : l’utilisation d’un fichier commun de biens immobiliers, qui existe contractuellement. Ce fichier, garantissant nombre et variétés des biens à vendre, est le plus important dans le domaine des agences immobilières et peut représenter jusqu’à deux fois plus de références sur un même secteur géographique que dans les autres réseaux.
Seconde particularité : nous sommes moitié moins chers que les autres grands réseaux pour un service pour le moins équivalent. Pour une agence ORPI moyenne (environ 420.000 € par an), le coût des cotisations représente moins de 4% du chiffre d’affaires, publicité nationale et logiciel informatique inclus.
Ces coûts sont moins élevés pour deux raisons. D’une part, notre réseau a adopté un format coopératif. L’activité est organisée et pilotée par les agents immobiliers eux-mêmes, qui votent des cotisations en fonction de plans d’action qu’ils ont eux-mêmes approuvés. D’où une économie de structure pour le siège du réseau qui a pour seul objet d’apporter des services aux adhérents et non pas de réaliser des bénéfices. D’autre part, avec plus de 1400 agences, nous réalisons une formidable économie d’échelle à tous les niveaux : communication, fournitures, animation du réseau.

Quel est le profil du candidat au réseau ORPI ?

Si la majeure partie des nouveaux adhérents au réseau ORPI viennent de l’immobilier – en particulier, d’anciens négociateurs -, 40% sont de purs créateurs d’entreprise qui ont simplement le goût et l’envie de l’immobilier, un vrai sens du service et une éthique. Dans ces cas-là, la formation et l’accompagnement du nouvel adhérent sont adaptés, en termes de volumes et de durée.
Au-delà de la compétence technique, et des critères financiers – investissement personnel – et législatif – loi Hoguet -, la dimension humaine et confraternelle du réseau permet d’aider un adhérent qui rencontrerait des difficultés, le temps que celui-ci acquiert complètement les compétences nécessaires, en s’appuyant notamment sur les forces et connaissances des autres agences du réseau.

Quels sont les points forts de votre réseau ?

La formation est la représentation de la compétence d’un réseau. Tous les collaborateurs ORPI doivent satisfaire à un réel niveau de compétences. C’est pourquoi, tous les ans, des cessions de formation sont gracieusement organisées pour les managers et les collaborateurs des agences du réseau, en fonction de l’actualité et des besoins. Notre plan formation comporte une cinquantaine de stages, réalisés par des consultants internes.
En outre, tous les ans, le réseau réalise des visites « client mystère » avec des rapports de préconisation, jusqu’à 7 visites annuelles pour une agence en cours d’intégration, et sans aucun coût supplémentaire. A travers ce suivi d’une agence, qui est gratuit mais n’est pas obligatoire, on a observé des hausses de 20 à 30% du chiffre d’affaires.
Côté communication, nous réalisons trois campagnes de publicité à la télévision par an, en particulier sur TF1.
Nous bénéficions enfin d’un système informatique véritablement performant, associé à un fichier commun de biens à vendre.

Quels sont vos objectifs de développement pour l’année 2008 ?

En quatre ans, nous sommes passés de 900 à 1400 agences. Nous avons comme objectif de compter une centaine d’adhérents supplémentaires en 2008. Du 8 avril au 21 mai, nous allons organiser des forums régionaux pour nos adhérents, durant lesquels nous allons présenter notre nouvelle identité visuelle.

Un mot pour conclure ?

On peut réellement parler de cohésion et de confraternité chez ORPI, comme en témoigne les 30% de ventes réalisées en inter-cabinets dans le réseau. Chaque agence peut partir du jour au lendemain, et nous observons qu’elles sont 95% à rester dans le réseau. Le taux de départ de 5%, tous motifs confondus – accidents de la vie, départ en retraite, etc. - ne connaît pas d’équivalent dans le monde de l’immobilier, preuve de la satisfaction de nos adhérents et de la pérennité de notre organisation.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé ORPI ?

Franchise ORPI
ORPI

Premier réseau immobilier Français + de 1250 agences

Apport 40 000 €

Pour devenir franchisé ORPI il faut un apport personnel de 40 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise d'agence immobiliere et les franchises du secteur Immobilier.

Interviews

Actualités