Interview Saga Cosmetics

« Le concept Saga Cosmetics est en totale adéquation avec la conjoncture actuelle »

Nora Mahmoudi - le

Empreinte de la culture du résultat et débordant d’énergie, Nora Mahmoudi a voulu relever, à 40 ans, un nouveau défi professionnel. Elle a quitté un bon poste chez L’Oréal et Paris pour Aix-en-Provence, ville où elle a ouvert sa franchise sous enseigne Saga Cosmetics il y a un peu moins d’un an. Témoignage.

: Quel a été votre parcours professionnel avant de rejoindre le réseau Saga Cosmetics ?

Nora Mahmoudi : J’ai travaillé 18 ans pour la Division Travel Retail Luxery products du Groupe L’Oréal, en occupant les postes d’assistante commerciale export puis de chef de secteur Lancôme en Ile-de-France. Avant cela, j’avais eu l’opportunité de travailler pour un soldeur en tant qu’acheteuse. J’utilise donc dans mon nouveau métier à la fois mes compétences en cosmétiques et mon expertise en matière de destockage.

Vous avez laissé un bon poste chez L’Oréal pour créer votre entreprise. Le pas est-il facile à faire ?

Il faut aimer les challenges ! Et être bien entouré. Dans mon cas, mon époux m’a réellement soutenue dans ce projet de reconversion et de changement de région. A 40 ans, mon travail ne me permettait plus vraiment de m’épanouir. En revanche, c’est un âge où ma vie privée était stable et où je pouvais profiter d’une certaine assise financière. Cela a facilité mon choix de créer mon entreprise en m’installant dans le Sud de la France.

Quitter un groupe comme L’Oréal après 18 ans d’activité demande une grande réflexion surtout dans la conjoncture actuelle, cependant, je reste persuadée qu’il faut savoir surfer sur la vague quand une opportunité se présente. Pour moi, le moment était venu de mettre à profit mon dynamisme et mon expérience pour mon propre compte.

Pourquoi avoir choisi de vous lancer en franchise ?

Après avoir acquis une expertise sur la vente de cosmétiques et poussée par l’envie de relever de nouveaux défis, j’ai donc décidé de créer ma propre entreprise. C’est mon mari qui m’a orientée vers la franchise. Souhaitant profiter de mon expertise dans l’univers de la beauté, j’ai dans un premier temps contacté le groupe Yves Rocher sur les conseils d’une amie exerçant en location gérance avec cette enseigne. Le réseau a validé ma candidature mais me proposait uniquement Toulon comme implantation. Or, mon mari ne souhaitait pas trop s’éloigner de Lyon, siège français de l’entreprise pour laquelle il travaille. J’ai ensuite démarché un réseau de parfumerie sélective mais l’investissement global à prévoir pour ouvrir un magasin était beaucoup trop lourd. Quand Xavier Lanoue, Pdg de Saga Cosmetics, m’a proposé de reprendre le point de vente d’Aix-en-Provence, j’ai sauté sur l’occasion.

Connaissiez-vous le réseau Saga avant d’ouvrir votre boutique avec cette enseigne ?

Je ne connaissais pas cette enseigne qui n’est pas encore présente en Ile-de-France. C’est en effectuant des recherches sur Internet en ciblant les sociétés spécialisées dans la vente de produits de beauté que j’ai découvert le réseau Saga.

Quels ont été les éléments déterminants dans le choix de cette enseigne et comment vous a accompagné le franchiseur à chaque étape de votre projet ?

J’ai aimé le réalisme du concept et l’humilité du dirigeant. Le concept Saga Cosmetics est en totale adéquation avec la conjoncture actuelle. L’enseigne répond parfaitement aux besoins des consommatrices, qui sont toujours aussi exigeantes et avisées mais qui recherchent également le meilleur positionnement prix. Avec Saga, j’ai pu profiter d’un concept clé en main. A l’ouverture de mon point de vente j’ai vite trouvé mes repères grâce à l’accompagnement du franchiseur. Ce dernier a su m’assister tout au long du processus de la reprise du magasin d’Aix-en-Provence. La disponibilité et la communication directe avec les interlocuteurs privilégiés m’ont permis d’avancer et de prendre mes marques rapidement.

Etes-vous satisfaite de votre activité aujourd’hui ?

Oui, pleinement satisfaite. Le groupe L’Oréal m’a inculqué la culture du résultat et, depuis un an, la performance de mon magasin est un indicateur clé. Je travaille avec une équipe dynamique. Cela contribue fortement à la réussite de mon organisation et à la croissance de mon chiffre d’affaires. Je travaille dans le « plaisir » et j’apprécie cette relation d’écoute et de conseils pour répondre aux besoins et aux envies de mes clientes.

Selon moi, le cœur de métier du commerçant chez Saga Cosmetics est de parvenir à faire vivre une expérience « unique » à chaque cliente, dans un univers de beauté qui fait rêver. La volonté du franchiseur à se développer davantage me rassure et me conforte dans l’idée que l’union des partenaires franchisés avec le franchiseur fera la force du réseau dans les années à venir.

Enfin, d’un point de vue plus personnel, la vie à Aix-en-Provence est très agréable et toute ma petite famille y trouve son confort.

Comment voyez-vous votre avenir ?

Je dois vous avouer que je pense déjà à développer mon activité. Cela passera peut-être par l’ouverture d’un nouveau magasin sous enseigne Saga Cosmetics si je peux profiter d’une opportunité sur une zone de chalandise pas trop éloignée d’Aix-en-Provence. Ce sera peut-être un nouveau challenge dans un univers totalement différent. C’est encore un peu tôt mais je commence à y penser !

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez rejoindre le réseau Saga Cosmetics ?

Saga Cosmetics
Saga Cosmetics

Le meilleur de la beauté à petits prix !

Apport 50 000 €

Pour Saga Cosmetics il faut un apport personnel de 50 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur franchise en parfumerie et cosmétique
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise franchise en parfumerie et cosmétique

Actualités

Interviews