Dossiers de la franchise

Comment ouvrir son magasin de vêtements ?

le | Franchise mode

Les Français et la mode, une véritable histoire d’amour ! Le style a depuis toujours été important dans la vie des Français et encore plus aujourd’hui avec une offre très diversifiée (femmes, hommes, enfants, multimarques…). Si vous faites partie des personnes ambitieuses qui pensent à ouvrir leur magasin de vêtements, découvrez la démarche à suivre…

Coup de projecteur sur le marché de la mode

Constituant l’un des piliers de l’économie française, le marché de la mode pèse plus de 150Mds€, génère 600 000 emplois directs et un million d’emplois indirects, et représente environ 2,5% du PIB français. Si les magasins de vêtements physiques affichent un repli devant les ventes de vêtements en ligne, le marché reste dynamique.

chemise mode homme franchise

Les magasins indépendants comptent pour moins de 20% du marché alors qu’ils représentent 60% des points de vente du secteur de la mode. Les réseaux sous enseigne comptent pour 40% du secteur et représentent plus de 60% du marché des vêtements en valeur. Les circuits non spécialisés, particulièrement la vente sur Internet et la grande distribution, contribuent à 20% du chiffre d’affaires du secteur.

En France, le chiffre d’affaires du secteur a atteint 38,2Mds€ fin 2021, contre +41Mds€ en 2019. Selon les estimations, le secteur retrouvera ses couleurs d’avant-crise en 2023 !

Les étapes de création d’un magasin de vêtement

Diplôme requis pour se lancer

Le secteur étant légèrement réglementé, la vente de vêtements ne demande aucun diplôme. Cependant, un BTS ou DUT en techniques de commercialisation sera un réel atout.

Il est possible de suivre une formation intensive en gestion d’entreprise assurée par Pôle Emploi, une formation gratuite ne requérant aucun diplôme particulier.

Réaliser une étude de marché

Une étape primordiale qui permet d’examiner la concurrence, définir la cible, répondre à plusieurs questions stratégiques dont la zone d’implantation idéale, le choix de vendre ou non par internet, le type de produits, l’image de marque que l’on souhaite véhiculer... et ainsi proposer un concept en adéquation avec les besoins et les attentes des clients.

Définir sa stratégie de distribution

Chaque type de vêtements s’adresse à une clientèle bien déterminée, et donne lieu à un emplacement donné. L’étude de marché dépendra donc du modèle de magasin :

  • Magasin de vêtements de marque, vise une clientèle aisée, ayant un pouvoir d’achat élevé,
  • Magasin franchisé, une alternative intéressante pour un créateur ne disposant pas de moyens pour créer son propre concept ou sa stratégie marketing,
  • Boutique de vêtements en ligne, permet d’étendre son catalogue sur un site web dédié,
  • Magasin de vêtements d'occasion ou friperie, s'adresse à une clientèle à faible pouvoir d'achat.

Choisir le statut juridique

Ouvrir un magasin de vêtements en tant qu’autoentrepreneur est une possibilité. La création d’une microentreprise est appréciée pour la simplicité des démarches à suivre.

Il est possible de choisir les statuts SARL ou SAS, qui permettent d’accueillir plusieurs associés.

Si l’on souhaite entreprendre seul, on peut opter pour un statut d’EURL ou SASU, formes unipersonnelles d’une SAS ou d’une SARL.

Rechercher un emplacement

Le futur entrepreneur peut choisir un local situé près de la cible ou à proximité de sa résidence et s’adapter à la population environnante. Il vaut mieux choisir un lieu exposé, une rue passante ou une zone attractive.

Il peut reprendre un fonds de commerce comportant des biens corporels et incorporels reliés à une activité similaire ou conclure un contrat de bail pour un local vide et réunir son propre fonds de commerce.

S’il souhaite tester ses produits avant de louer un local, il peut les commercialiser via des boutiques éphémères.

Etablir un business plan

Ce document permet de valoriser les atouts de son projet face aux investisseurs. Il comporte un bilan prévisionnel, une évaluation des besoins en fonds de roulement, un compte de résultat prévisionnel et des informations réalisées lors de l’étude de marché.

Il est conseillé de faire appel à un expert-comptable pour optimiser les prévisions financières afin d’obtenir un crédit/financement auprès de la banque.

Rechercher les sources de financement

Les solutions pour financer son projet sont multiples :

  • Recourir à des investisseurs,
  • S’adresser aux banques,
  • Avoir recours aux aides à la création d’entreprise,
  • Lancer une campagne de crowdfunding…

Généralement, il faut prévoir 20 000€ à 1M€, voire plus, pour ouvrir ce type de magasin.

Respecter la réglementation

  • Les normes de sécurité et d’accessibilité, relatives aux établissements recevant du public,
  • L’affichage des prix,
  • Application des taux de TVA en vigueur,
  • L’affichage destiné au personnel de la boutique,
  • La cotisation à la SACEM, pour être en droit de diffuser de la musique dans le magasin.

Effectuer les démarches administratives

Pour immatriculer son entreprise, le gérant du magasin doit se rendre à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) ou au greffe du tribunal de commerce de sa localité.

Sur place, il accède au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) pour enregistrer sa société au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Egalement, il est nécessaire de souscrire à des assurances professionnelles :

  • La responsabilité civile professionnelle,
  • L’assurance multirisque professionnelle,
  • L’assurance des locaux.

Et si l’on opte pour la franchise ?

Créer son magasin de vêtements en franchise apporte plusieurs avantages dont un concept existant, une bonne réputation, une crédibilité auprès des clients, une stratégie marketing, un accompagnement de qualité, une formation complète…

Plusieurs marques ont réussi à s’imposer sur ce marché, comme :

  • Father & Sons est une marque française spécialiste de prêt-à-porter masculin moyen de gamme. L’enseigne se démarque en proposant une expérience shopping moderne et différenciante, une cohérence des collections, un merchandising travaillé par thème soulignant les détails de chaque produit.
  • La Fée Maraboutée est une enseigne de prêt-à-porter pour femmes, positionnée sur l'entrée du milieu de gamme, proposant 500 modèles de prêt-à-porter et d'accessoires pour les femmes, du 36 au 44. Des collections indémodables qui se complètent au fil des saisons et des années.
  • Enseigne de référence multimarques de l’habillement, Blue Box distribue des marques nationales et tendances pour habiller et chausser homme, femme et enfants, mais aussi des marques créées par l'enseigne tel que Teddy Smith, School Rag et Kiliwatch.
L'observatoire vous recommande :
Franchise Blue Box
Blue Box

Réseau de prêt-à-porter multimarque

Apport 150 000 €

Franchise Simone Pérèle
Simone Pérèle

Marque de lingerie de luxe accessible

Apport 30 000 €

Franchise La Fée Maraboutée
La Fée Maraboutée

Vêtements pour toutes les personnalités

Apport 50 000 €

Franchise Father and Sons
Father and Sons

Prêt-à-porter masculin moyen de gamme français

Apport 60 000 €

Vous pouvez également consulter toutes les offres Mode et équipement de la personne.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Les derniers articles du secteur

rejoignez ces réseaux en croissance
Réseau de prêt-à-porter multimarque
Blue Box

Réseau de prêt-à-porter multimarque

Apport 150 000 €

Vêtements pour toutes les personnalités
La Fée Maraboutée

Vêtements pour toutes les personnalités

Apport 50 000 €

Prêt-à-porter masculin moyen de gamme français
Father and Sons

Prêt-à-porter masculin moyen de gamme français

Apport 60 000 €

Leader mondial de l'immobilier de Luxe et de Prestige
Coldwell Banker® Europa Realty

Leader mondial de l'immobilier de Luxe et de Prestige

Apport 100 000 €

AvivA Cuisines

Apport 50 000 €