Dossiers de la franchise

Parfumerie : belles perspectives en 2010

Publié par , le | Franchise beauté

Chahuté par la crise, le marché de la parfumerie et des cosmétiques devrait retrouver de la couleur en 2010 et atteindre les 7 milliards d’euros en valeur (contre 5,5 milliards en 2008).

parfurmerie et esthétique

Un marché dominé par de grosses pointures

En France, le marché de la parfumerie et des cosmétiques est détenu à près de 50% par deux enseignes phare : Marionnaud et Sephora avec respectivement 27 et 22% de part de marché.
Derrière ces deux réseaux succursalistes, sur le marché de la parfumerie sélective, Beauty Success est devenu le 3ème acteur ex-aequo du secteur en nombre de points de vente et demeure le leader du secteur en franchise. Le succès de l’enseigne tient du choix de l’implantation au sein de petites villes profitant d’un marché encore peu exploité. Ainsi, sur un marché de la parfumerie stagnant en 2008, Beauty Success avait enregistré une croissance en non comparable de 8%. En 2009, sur un marché en repli de 1,9% (Source NPD Groupe), Beauty Success est apparu comme le réseau le plus performant enregistrant une progression de 6,17 %. Alors que l’enseigne a fêté ses 15 ans, elle a franchi en 2009 le cap des 200 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 249 points de vente dont 175 franchises. Douglas est également un acteur majeur de la parfumerie. Depuis son implantation en 1990, Douglas France n’a cessé d’évoluer en termes de croissance et d’image avec plus de 180 parfumeries (intégrées et franchisées), 120 instituts et plus de 1200 salariés.

Dans un marché mature, Nocibé a gagné près d’un point de part de marché en 2009. En 2010, l’enseigne va poursuivre sa stratégie d’expansion confortée par un nouveau concept boutique. 25 ans après l’ouverture de son premier magasin lillois, Nocibé compte 458 points de vente dont 93 franchises et 18 affiliés et a réalisé un chiffre d’affaires de 601 millions d’euros l’année passée.
Du côté de Passion Beauté , l’année 2009 aura également été bonne avec une progression de 1,2% du chiffre d’affaires en valeur et à périmètre comparable. Il faut dire que l’enseigne a mis les moyens pour renouveler son image avec un nouveau logo, un nouveau concept boutique et une nouvelle identité visuelle. Au 31 décembre 2009, la coopérative comptait 165 points de vente.
Sur le marché des cosmétiques, Yves Rocher est la 1ère marque en hygiène beauté en France avec 5 millions de clientes sur son réseau magasin. L’enseigne, qui a fêté ses 50 ans et dévoilé son nouveau concept boutique, dispose d’un réseau de 550 magasins et espère atteindre les 600 d’ici 2012.

Un investissement relativement lourd pour le franchisé

Pour un franchisé, l’investissement initial demeure très lourd à cause du coût de l’emplacement du magasin (centre-ville ou centre commercial) et de la valeur du stock. En moyenne, l’apport personnel des candidats flirte avec les 100 000 euros pour un investissement global pouvant grimper jusqu’à 400 000 euros.

Rappel

Le secteur des cosmétiques et parfumeries se compose de 4 familles de produits : les cosmétiques (crèmes, soins et maquillages) représentent 41 % du secteur, la parfumerie 18 %, les produits capillaires 23 % et les produits de toilette et d’hygiène 18 % (Savons, déodorants, gels douches).

Quelques chiffres

Selon la Fédération Française de la Franchise, le secteur Coiffure/Esthétique rassemblait 125 réseaux de franchise en 2009 et quelque 5543 franchisés.
 

Les conditions d’accès aux différents réseaux de franchise

 

Beauty Success

Passion Beauté

Yves Rocher

Apport Personnel

A partir de 80 000€

75 000 à 120 000€

70 000 €

Droits d’entrée

De 4 000 à 9 000 €

9 000€

3000 à 7500 €

Investissement global

240 000 à 400 000€

400 000 €

130 000 €

Vous pouvez également consulter toutes les offres Beauté, santé, remise en forme.


Les 5 derniers articles du secteur