Annuaire

franchise micro crèche

Créer sa micro-crèche, quelle rentabilité ?

En France, on fait beaucoup d’enfants, et bien souvent on ne sait pas comment les faire garder. A mi-chemin entre la garde à domicile considérée comme onéreuse par les parents et la crèche municipale où il est souvent bien difficile d’obtenir une place, la micro-crèche privée constitue une belle opportunité de business.

La demande est là, il faut la satisfaire. En France, la garde d’enfants constitue souvent un vrai casse-tête pour les parents. Peu de places en crèches municipales, peu d’assistantes maternelles agrées, des nounous trop chères ou peu fiables… La micro-crèche constitue une alternative appréciée par les couples qui retrouvent avec ce mode de garde une structure adaptée aux besoins de leur enfant. Une dizaine d’enfants maximum, du personnel disposant du CAP petite enfance, une autorisation de fonctionnement délivrée par le président du Conseil départemental après avis des services PMI…Tout est fait pour rassurer les parents.

Ouvrir une micro-crèche

Elles peuvent être privées, associatives ou publiques et leur fonctionnement est soumis aux mêmes règles que les autres structures collectives. Alors que faut-il savoir avant de se lancer dans la création d’entreprise en ouvrant une micro-crèche ?

Les locaux doivent respecter les normes de sécurité exigées pour les établissements recevant du public. Une micro-crèche doit par ailleurs convenir aux besoins des enfants avec des aménagements favorisant l’éveil des plus petits.

L’encadrement doit comprendre une professionnelle pour trois enfants pour fournir un accueil de qualité. Le personnel encadrant doit par ailleurs bénéficier d’une formation spécifique à la petite enfance.

Le gérant de la micro-crèche est libre de fixer son tarif horaire. Les parents peuvent recevoir une aide de la caisse des allocations familiales (CAF). La CAF peut également directement verser à la micro-crèche une subvention servant à couvrir une partie des frais de fonctionnement.

Garde d'enfants à domicile

Babychou Services

Garde d'enfants à domicile

Apport 15 000 €

Réseau de mini crèche dans l'est de la france

Les crèches de Tilio

Réseau de mini crèche dans l'est de la france

Apport 15 000 €

Réseau de crèches inter-entreprises

La Part de Rêve

Réseau de crèches inter-entreprises

Apport 60 000 €

Les étapes incontournables pour ouvrir sa micro-crèche

Si vous souhaitez vous aussi ouvrir votre micro creche en franchise ou en indépendant, plusieurs étapes restent incontournables si vous souhaitez réussir et devenir gérant d'une micro creche qui marche

Faire son étude de marché

Comme dans toute création de business, il va falloir réaliser une étude de marché solide qui va servir à déterminer si l’activité a du potentiel sur le secteur choisi. Dans la zone déterminée, il va donc falloir regarder la concurrence, recenser les assistantes maternelles, les crèches publiques, les associations œuvrant dans la garde d’enfants, le nombre d’école, aller interroger les parents sur leur besoin.

Réaliser son business plan

Dans ce document, vous allez détailler tout votre projet, c’est-à-dire son lieu d’implantation, la clientèle visée, les besoins à couvrir, les futurs frais de fonctionnement. Le business plan est un élément déterminant et doit montrer à la fois votre envie et votre capacité à mener votre projet à bien. C’est ce document que les organismes bancaires vont étudier lorsque vous solliciterez un emprunt bancaire.

Mettre en place sa stratégie commerciale

A cette étape, il s’agit de déterminer comment vous allez trouver vos futurs clients et comment vous allez les fidéliser. Cela concerne donc votre stratégie de communication et marketing.

Budget : combien ça coûte d’ouvrir une micro-crèche ?

Pour ouvrir une micro-crèche, il faut prévoir plusieurs postes de dépenses :

  • Le local qui doit répondre à certaines normes d’accès et qui doit se trouver dans un lieu stratégique au cœur de votre clientèle.
  • Le personnel qui doit être qualifié pour exercer auprès de jeunes enfants
  • Le mobilier ludique et pratique, le matériel de puériculture ainsi que les jouets permettant l’éveil des enfants
  • Les dépenses courantes comme le remboursement de l’emprunt, l’électricité, la connexion Internet, les assurances…

Rentabilité d’une micro-crèche : ouvrir une micro creche, est-ce rentable ?

Comment gagne-t-on de l’argent lorsque l’on emploie trois personnes à temps plein pour la garde d’une dizaine d’enfants ? Il faut savoir que des aides sont envisageables par différents organismes. Le département, les communes peuvent ainsi participer au financement de la micro crèche. Pour que la micro-crèche soit rentable, il va falloir optimiser son taux de remplissage et fixer correctement les tarifs que vous souhaitez pratiquer.

Alors la création d’une micro crèche est-elle rentable ? Il faut le dire ce n’est pas avec une micro crèche que l’on va dégager des bénéfices incroyables. Toutefois, en tant que gérant d’une micro crèche, on peut arriver à dégager un salaire mensuel net confortable. Pour augmenter sa rentabilité, il faudra peut-être penser à ouvrir plusieurs structures.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 4/5 basée sur 1 votant