Franchise serrurerie

Vous avez entendu parler de la forte rentabilité du marché de la serrurerie en France et souhaitez en profiter vous aussi ? Vous êtes déjà serrurier salarié et vous souhaitez créer une entreprise de serrurerie ? Faut il se lancer en tant que serrurier indépendant, ou au contraire, rejoindre un réseau de franchise de serrurerie ?

franchise serrurerie

Franchise HELP Confort
HELP Confort

Urgences, dépannages & amélioration de l’habitat pour les particuliers et les professionnels

Découvrez un concept innovant sur un marché porteur. Devenez Franchisé . HELP Confort est la référence sur le marché des petits travaux de rénovation, du dépannage et des urgences dans les domaines de la plomberie, de l’électricité, de la serrurerie, de la menuiserie, de la vitrerie et des volets roulants.

Apport
30 000 €

Dépanneur plomberie chauffage serrurerie...

Leader Services

Dépanneur plomberie chauffage serrurerie...

Apport 20 000 €

Services de dépannages par artisans pour les pros et particuliers tous corps de métier

Artisans Dépannages Services

Services de dépannages par artisans pour les pros et particuliers tous corps de métier

Apport 0 €

Solution multiservices en cordonnerie, clés, réparation horlogère et smartphones

Mister Minit

Solution multiservices en cordonnerie, clés, réparation horlogère et smartphones

Apport 40 000 €

Analyse du marché de la serrurerie en France

Souvent associé aux arnaques en tout genre, le marché de la serrurerie est éclaté entre artisans indépendants et entreprise du bâtiment. Extrêmement concurrentiel, le secteur de la serrurerie est en pleine expansion, porté par la volonté des serruriers d’élargir leurs domaines d’intervention.

En 2015, derniers chiffres disponibles pour ce secteur d’activité, la serrurerie de ville représentait 11% du marché de la métallerie avec un chiffre d’affaires de 820 millions d’euros. On dénombrerait quelque 17 554 entreprises de serrureries en France.

Serrurerie : quelle part de marché ?

Le marché de la serrurerie accueille des acteurs divers, dont les compétences varient d'une organisation à l'autre. Aux serruriers traditionnels s'ajoutent de nombreuses entreprises du bâtiment qui s'adjoignent les services d'une équipe spécialisée en serrurerie.

Composé en majorité de petites sociétés de moins de trois salariés, le secteur doit faire attention aux innovations qui pourraient mettre en difficulté les petits artisans.

Ainsi, de grosses entreprises de serrurerie ont misé sur la technologie pour proposer des verrous intelligents, et parfois connectés. Les petits serruriers, qui ne sont pas en mesure de proposer ces avancées technologiques et qui n’ont pas forcément les moyens d’investir, pourraient souffrir de cette concurrence et de ces avancées technologiques.

Comment devenir serrurier ?

Le serrurier doit être titulaire d’une qualification professionnelle reconnue. Et il faut savoir que l’exercice du métier de serrurier est réglementé par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Il est relativement aisé d’ouvrir sa propre entreprise de serrurerie. Il est même désormais possible de créer son entreprise en ligne.

Pour devenir serrurier, il existe plusieurs qualifications possibles. Les candidats peuvent ainsi être titulaires d’un CAP ou d’un BEP et doivent absolument effectuer un stage de préparation à l’installation auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Ce dernier est malheureusement payant.

Si le candidat n’est pas titulaire des diplômes cités ci-dessus, il pourra ouvrir une serrurerie s’il dispose d’une expérience de trois ans minium dans le domaine de la serrurerie ou de l’ouvrage métallique.

Relevant de l’artisanat, le serrurier métallier peut s’installer en tant qu’auto entrepreneur, ainsi qu’en entreprise individuelle ou en société.

Voici les différentes étapes de création d’une entreprise de serrurerie :

  • Réalisation d’une solide une étude de marché
  • Réalisation du business plan
  • Recherche des financements
  • Achat du matériel et du véhicule nécessaire à l’activité
  • Réalisation du stage de préparation à l’installation auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat
  • Sélection du statut juridique et dépôt auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat
  • Souscription d’une garantie décennale

Quel est le profil nécessaire pour ouvrir une serrurerie ?

Un serrurier doit être polyvalent dans ses activités. Ainsi, il doit répondre aux besoins des clients avec une large amplitude horaire et assurer la plupart du temps un service de dépannage d’urgence. Sur ce métier, il est très important de savoir fidéliser sa clientèle. Cela favorisera la réputation de l’établissement, sur un marché où les mauvais avis se multiplient face aux mauvais comportements d’une poignée d’acteurs.

Rentabilité : ouvrir une boutique de serrurerie, est-ce rentable ?

La Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) classe les entreprises de serrurerie parmi les plus rentables des sociétés du bâtiment. Ainsi, les bénéfices des entreprises de serrurerie-métallerie compte parmi les plus élevés du secteur, avec une moyenne annuelle de 46 000 euros.

Ouvrir une serrurerie : en indépendant ou en franchise ?

Help Confort, Leader Service, Mister Minit, Point Fort Fichet… Il existe plusieurs franchises qui se positionnent sur le métier de serrurier mais le marché demeure aux mains des indépendants, plus nombreux.

Choisir la franchise prend tout son sens dans une activité de serrurerie puisque la majorité des réseaux y joignent d’autres services de dépannage, permettant de diversifier et d’augmenter le chiffre d’affaires et de fidéliser la clientèle sur plusieurs activités.

Par ailleurs, choisir la franchise permet d’avoir accès à des contrats déjà négociés auprès de prescripteurs mais aussi d’obtenir des tarifs négociés sur les produits.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 4/5)