Annuaire

franchise courtage crédit et assurance

En France, les cabinets de courtage emploient près de 15 % du personnel du secteur de l'assurance. D'après l'Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance (ORIAS), il y avait en 2013 un peu de moins de 22 000 courtiers d'assurances en France, un nombre qui n'a pas cessé d'augmenter depuis 2007. En 2017, les courtiers en crédit avaient quant à eux réussi à s'approprier 30 % de part de marché (contre 70 % pour les banques), ce qui représente une progression énorme : du simple au double en 10 ans. Ce chiffre est encore appelé à considérablement augmenter pour atteindre, d'après les professionnels du secteur, près de 50 %, d'ici les 5 prochaines années.

Il faut comprendre que depuis 2010, les particuliers sont de plus en plus enclins à s'offrir les services d'un courtier pour obtenir un prêt. La réglementation de cette profession a en effet fait l'objet d'un renforcement au cours de cette précédente année. Les banques et les établissements de crédit ont eux aussi compris que l'intermédiation représente une façon privilégiée de se constituer une clientèle ciblée.

Franchise Empruntis l'agence
Empruntis l'agence

Expert dans le courtage en crédit immobilier

Empruntis l'agence est un réseau expert dans le courtage en crédit immobilier. Sa mission s’articule autour de trois axes : OPTIMISER-NEGOCIER-ACCOMPAGNER. Rejoindre « Empruntis l’agence », c’est bénéficier de plusieurs avantages : 1 - La notoriété « Empruntis l’agence » et Empruntis.

Apport
25 000 €

CA 2 ans
300 000€
Franchise acecrédit.fr
acecrédit.fr

La référence du courtage en crédit

Le marché du courtage en crédits immobiliers : Un courtier en crédits permet aux emprunteurs d’obtenir facilement et rapidement leur prêt immobilier aux meilleures conditions du marché. Les emprunteurs réalisent ainsi une économie de plusieurs milliers d’euros. Aujourd’hui bénéficiant d’un cadre réglementé le courtage en crédit immobilier ( ou intermédiation en opérations de banque) est une activité en plein essor avec une croissance annuelle à deux chiffres.

Apport
50 000 €

CA 2 ans
300 000 €
Franchise Prelys Courtage
Prelys Courtage

Agence de courtage en prêt immobilier et assurance emprunteur

Réseau de courtiers immobiliers en crédits franchisés, spécialisé dans la négociation des meilleures conditions d’emprunt (taux, garantie, assurance). L’objectif du réseau Prelys à 5 ans est : 50 centres de profit avec un CA compris entre 500 000 euros et 2M€. .

Apport
30 000 €

CA 2 ans
400 000€
Franchise Dynaprêt
Dynaprêt

L'enseigne Dynaprêt, courtage en prêt immobilier 100% gratuit, est devenue la référence en région Rhône Alpes en 6 ans

Notre objectif : Faire gagner du temps et de l'argent à nos clients Comment . Nous sollicitons les meilleures conditions chez nos partenaires bancaires en accompagnant nos clients dans leur démarche lors de l'achat de leur bien immobilier. Notre différence .

Apport
20 000 €

CA 2 ans
250 000 €
Franchise Union de Crédit Immobilier - UCI
Union de Crédit Immobilier - UCI

Courtage en Crédit Immobilier, Assurance de Prêt

Union du Crédit Immobilier : ouvrir 15 agences par an L’Union du Crédit Immobilier est un réseau spécialisé dans le courtage. Son objectif est de proposer des solutions de financement pour l’achat de biens immobiliers, de prêts ou d’assurance. L’enseigne qui se développe sur le plan national compte une cinquantaine d’agences et souhaite s’enrichir d’une dizaine de nouveaux membres chaque année.

Apport
15 000 €

CA 2 ans
250 000€
Franchise Meilleurtaux.com
Meilleurtaux.com

Courtage en prêts immobiliers aux particuliers

Leader en France avec 305 agences, Meilleurtaux poursuit son maillage du territoire, fort de la réussite de ses franchisés et afin de profiter du rapide développement du courtage de prêts en France. Le franchisé Meilleurtaux est un courtier, intermédiaire entre son client, à la recherche d'un crédit, et le banquier.

Apport
50 000 €

CA 2 ans
450 000€
Franchise Ethiko
Ethiko

Ethiko 1ère Néo-Banque en FINANCE PARTICIPATIVE & agences de France.

FRANCHISE Ethiko : Ethiko 1ere Néo-banque en FINANCE PARTICIPATIVE & agences de France Ethiko Plateforme Online avec ouverture de compte, participatif PROS & Particuliers en ligne. Ethiko , Réseau d'agences physique (Offline). Statut Courtiers CIF-IOBSP spécialisés en Épargne & Assurance.

Apport
10 000 €

CA 2 ans
200 000 €
Franchise IN&FI Crédits
IN&FI Crédits

Courtage en crédit aux particuliers et professionnels

POUR QUELLES RAISONS REJOINDRE IN&FI CRÉDITS COMME COURTIER . Né en 2001 sous l'impulsion de Pascal Beuvelet, Président fondateur de Century 21, IN&FI Crédits est devenu en quelques années une figure incontournable des réseaux de courtage français. In&Fi Crédits est historiquement un Courtier Crédits Intermédiaire en Opérations de Banque et Services de Paiement (IOBSP).

Apport
10 000 €

CA 2 ans
250 000 €
Franchise Crédit Courtier de France
Crédit Courtier de France

Spécialiste du prêt immobilier aux particuliers, prêt professionnel et assurance emprunteur

Crédit Courtier de France recrute sur tout le territoire. Nos implantations prioritaires sont : Ile de France, Angers, Bordeaux, Clermont-Ferrand, La Rochelle, Le Mans, Lille, Marseille, Montpellier, Nice, Orléans, Reims, Strasbourg, Tours. . . Courtage en prêt immobilier aux particuliers, en prêt professionnel et courtage en assurance emprunteur.

Apport
20 000 €

CA 2 ans
250 000 €

Commerce de l'or et argent, numismatique, change de devises

Godot & Fils

Commerce de l'or et argent, numismatique, change de devises

Apport 30 000 €

Courtier en crédits immobiliers et assurances de prêts

MonMeilleurBanquier.com

Courtier en crédits immobiliers et assurances de prêts

Apport 10 000 €

AFR Financement

Apport 10 000 €

Courtage en crédit aux particuliers

Copreva

Courtage en crédit aux particuliers

Apport 20 000 €

Courtage en crédit aux particuliers

Vegalis

Courtage en crédit aux particuliers

Apport 21 400 €

MS COURTAGE

Apport

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3/5 basée sur 21 votants

Analyse du marché du courtage crédit assurance et prêt

Alors que les taux se maintiennent à des taux toujours aussi bas, le marché du courtage en crédit s’est restructuré ces dernières années, afin de propose aux clients une offre élargie.
En effet, jusqu’à dans les années 80, le seul moyen de négocier son crédit immobilier était de se rendre à sa banque et de faire appel aux services de son conseiller personnel.Cela posait un problème par rapport à l’indépendance de son établissement bancaire. Et si en tant que particulier, vous souhaitiez bénéficier de conditions plus avantageuses, rien ne vous en empêchait mais il fallait alors soi-même faire le comparatif avec tous les acteurs du marché. Ce qui était rendu difficile par les différences existant entre toutes les enseignes, certaines incluant certains frais quand d’autres au contraire pratiquaient des grilles de prestation facturées séparément.

Dans les années 80, des évolutions législatives ont permis aux clients de renégocier leurs emprunts immobiliers au sein-même de leur établissement, puis à l’extérieur. C’est sur ce créneau porteur que se sont engouffrés de nombreux réseaux de franchise, à la suite d’un mouvement né aux Etats-Unis et arrivé en Europe dans les années 90.
La France est en forte progression dans ce domaine mais n’a pas encore atteint son point maximum : aujourd’hui, 35% des prêts sont négociés par des courtiers dans l’Hexagone, quand ce chiffre atteint 40% en Italie, 50% en Espagne et même 65% au Royaume-Uni.
L’activité de ces cabinets connaît une hausse régulière, d’autant qu’aux prestations de renégociations de prêts, on peut depuis peu ajouter celles ayant trait aux assurances emprunteur.
parmi les grands réseaux exerçants sur ce créneau et cherchant des candidats à la franchise, citons Meilleurtaux.com , Monmeilleurbanquier.com , Union de Crédit Immobilier, CrediPro, In&Fi, Access Credits Pro, Crédit Courtier de France ou encore le groupe Compagnie Européenne de Crédit (avec ses marques acecrédit.fr, Immoprêt, Empruntis l’agence et le pure player Empruntis).
Toutes ces marques sont à la recherche de franchisés et nous vous conseillons de prendre contact directement avec elle à travers l’Observatoire, pour obtenir une réponse nette et claire quant à votre projet d’entrepreneuriat.

Comment ouvrir cabinet de courtage

Présentation du courtage de crédit

Lorsqu’on parle de courtage en crédits, il faut distinguer deux types d’établissements. Ceux qui s’adressent aux particuliers en priorité et ceux qui dirigent leurs offres vers les entreprises.
Le point commun entre les deux est qu’on vise la satisfaction du client et que la plupart du temps, les prestations offertes à l’emprunteur sont soumises à obligation de résultat. C’est-à-dire que si le courtier n’obtient pas de réponse positive, le client ne devra rien débourser. Et même en cas de succès, le coût est assez minime pour le consommateur, qui peut d’ailleurs choisir de diluer les sommes dues dans son plan de remboursement.

Les profils ne sont pas exactement les mêmes selon qu’on s’oriente vers l’une ou l’autre branche. Ainsi, dans le milieu professionnel, ce sont des personnes souhaitant travailler dans le B2B qui sont particulièrement prisées. Il s’agit d’être à l’aise en présentant des solutions de financement auprès de commerçants, d’artisans, sachant qu’une grande partie des transactions s’effectue dans le milieu de la restauration.
Côté particuliers, ce sont des profils de personnes ayant un bon sens du contact humain qui réussissent le mieux : anciens chargés de clientèle, chargés de ressources humaines ou responsables de pôles financiers. A vous de vous orienter vers l’une ou l’autre branche en fonction de votre parcours et de vos affinités.

Présentation du courtage en assurance

Jusqu’à assez récemment, s’il était possible de négocier son contrat de prêt immobilier afin d’obtenir des conditions avantageuses, ce n’était pas le cas concernant les assurances. Mais le législateur a souhaité rééquilibrer les choses, en passant plusieurs étapes.

Se sont donc succédés au fil des années la Loi Lagarde de 2010, la Loi de Régulation Bancaire de 2013, la Loi Hamon de 2014 et enfin la Loi du 21 février 2017 officialisant le principe de résiliation annuelle de son contrat.
Les courtiers en crédit peuvent donc depuis 2017 date proposer à leurs clients de changer d’assurance afin de baisser leurs mensualité. Le consommateur peut également choisir de ne renégocier que son assurance… Ces évolutions ont apporté un supplément d’activité et de chiffre d’affaires aux courtiers, qu’ils soient franchisés ou indépendants.

Devenir courtier : franchise ou indépendant ?

Se mettre à son compte pose toujours question... On abandonne le confort (certains diront le ronron) du salariat pour se lancer dans une aventure entrepreneuriale, avec les risques que cela comporte. On comprend dès lors le succès remporté par la franchise, qui procure aux candidats la force d’un réseau, un concept ayant fait ses preuves et une formation ad hoc.

Devenir courtier sans diplôme, est-ce possible ?

Avec une part de marché des courtiers qui a doublé en 10 ans, on comprend qu’une loi soit venue établir un socle concernant la formation des acteurs en présence.
Il est aujourd’hui obligatoire d’être Intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (ou IOBSP) pour exercer.
Ce diplôme s’adresse à quatre catégories de personnes : les courtiers en opérations de banque et en services de paiement, les mandataires exclusifs exerçant au sein d’un seul établissement bancaire, les multi-mandataires et enfin les mandataires d’IOBSP, qui sont ceux qui s’installent le plus souvent en franchise.
Pour entrer dans le métier, il faut donc justifier d’une habilitation validée en IOBSP, avoir une expérience dans le métier d’un semestre au minimum ou bien suivre une formation diplômante.
Les réseaux de franchise facilitent l’accès aux instituts de formation de leurs candidats, que ce soit à travers des aides financières ou bien des conseils avisés (du franchiseur ou bien des autres franchisés déjà en place).

Quelle formation pour devenir courtier professionnel ?


Opter pour une formation IOBSP permet de rassurer les clients, qui sauront ainsi qu’ils ont affaire à un professionnel. Cela donne également accès à une grille de tarifs transparente et validée, d’autant plus lorsqu’on appartient à un réseau de franchise qui pratique des prix identiques sur l’ensemble du territoire.
Il existe plusieurs niveaux de diplôme, qui s’adaptent au parcours précédent des franchisés. Il est possible de suivre ce type de formation soit à travers une école classique, soit à distance, à l’aide du e-learning. L’avantage de cette solution étant d’avancer à son rythme et de bénéficier d’accès à divers modules, fiches pratiques et autres videos de démonstrations.

Les avantages de la franchise dans le marché du courtage

Le premier avantage de la franchise dans le courtage est le fait de ne pas partir de zéro. En effet, en intégrant un réseau déjà constitué, un ancien salarié en reconversion pourra se sentir soutenu et il aura la possibilité de se référer à la tête de réseau s’il a besoin de conseils. Les bons réseaux organisent régulièrement des journées portes ouvertes dans leurs agences, afin de faire découvrir leurs offres à des clients potentiels mais également pour que de futurs franchisés puissent se confronter à la réalité de leur futur métier.

Il est d’ailleurs à noter que dans tous les concepts de franchise, les candidats passent par une phase de formation sur le terrain, qui leur permet de tout connaître de leur future activité avant même d’ouvrir leur agence. Autre avantage de taille, l’accès à des logiciels de traitement de données que permet la franchise. En effet, les réseaux font toujours plus appel au machine learning et à l’intelligence artificielle pour apporter des réponses rapides à leurs clients. Ces derniers postent leurs demandes sur le site Internet de l’enseigne, puis un programme informatique détermine la faisabilité du projet, avant de passer le relais au franchisé, qui monte le dossier et le présente en banque. Ce type de ressources est accessible bien plus aisément lorsqu’on est intégrés dans un réseau de franchise, qu’en simple indépendant, on s’en doute.

Rentabilité : devenir franchisé immobilier est-il rentable ?

Les banques prévoient de fermer un grand nombre d’agences ces prochaines années, c’est pourquoi le métier de courtier a le vent en poupe. En effet, cela permet aux anciens agents de se reconvertir dans un métier qu’ils maîtrisent, et de s’insérer dans un réseau déjà constitué.

Le chiffre d’affaires qu’on peut raisonnablement atteindre au bout de deux ans d’activité va de 100 000 € à 250 000 € en tant que courtier en crédit. Mais cela est tempéré en fonction de l’emplacement et des charges générées par l’officine. Le nombre de salariés et de collaborateurs pèse également sur cette donnée, sans oublier les redevances dues au franchiseur pour avoir le droit d’exploiter sa marque.
En tout état de cause, le marché du courtage est actuellement en plein boom, d’autant que les taux bas favorisent les changements d’établissements bancaires, et les particuliers ne se privent pas de le faire, parfois plusieurs fois par an.

Autre point remarquable, une affaire est d’autant plus rentable qu’elle ne nécessite pas de point de vente, du moins au départ. Il est en effet tout à fait envisageable de se lancer équipé uniquement d’un véhicule pour se déplacer et visiter ses clients, et d’une connexion Internet à domicile, pour monter ses dossiers.
Tous ces points additionnés font du courtage en crédit une activité à la fois rentable à court terme et pérenne, d’où le succès croissant que connaissent les créateurs d’entreprise optant pour ce secteur d’activité.

Devenir courtier : Les différentes formes de courtage

Il existe de bien nombreuses formes de courtage. On distingue ainsi :

  • Le courtage de crédit : le courtier en crédit propose en toute indépendance des contrats offerts par des organismes de crédit et dont les risques sont couverts par des structures dont il est tout aussi séparé. On retrouve dans cette catégorie le courtage en crédit à la consommation, en regroupement de crédits et en prêt immobilier
  • Le courtage en assurances : le courtier en assurances possède un statut de commerçant. Il est le mandataire de ses clients auprès des compagnies d'assurances, dont il est indépendant. Il assure également une mission de conseil.
  • Le courtage en marchandises : le courtier en marchandises est indépendant de chacune des deux parties concernées par l'opération commerciale. Il est en général rétribué par le vendeur en fonction d'une commission et son rôle est de diriger les négociations et confirmer que les parties sont tombées d'accord.
  • Le courtage en bourse : le courtier en bourse est chargé d'exécuter des ordres pour des investisseurs sur les marchés boursiers
  • Le courtage en travaux : le courtier en travaux se présente comme un expert dans la recherche de clients ou de prestataires en construction pour le compte de l'une ou l'autre de ces deux parties, dont il est indépendant.
  • Le courtage en énergie : le courtier en énergie joue le rôle de conseil auprès de ses clients quant au choix d'une offre de fourniture d'électricité ou de gaz naturel. Cette forme de courtage ne fait encore l'objet d'aucune réglementation en France, où elle est bien peu courante.


Pourquoi devenir franchisé dans le secteur du courtage ?

Envisagez-vous de vous faire courtier en crédit ou en assurances ? Et si vous passiez par une franchise pour donner naissance à votre entreprise de courtage ? Le développement des réseaux de franchise n'a pas épargné le secteur du courtage, et en choisissant d'y évoluer en tant que franchisé, vous vous réservez de bien intéressants avantages.

Ainsi, vous pourrez monter votre affaire que vous dirigerez comme vous l'entendez. Vous pourrez proposer les mêmes services de base qu'un courtier traditionnel (devis personnalisés, simulations de contrats, conseil), mais vous bénéficierez en sus de la renommée et de l'expérience du réseau auquel vous appartenez. Une formation de départ vous est proposée, et vous pouvez espérer un accompagnement continuel. Votre franchiseur connaît bien le marché sur lequel vous cherchez à vous faire une place ; sa crédibilité y est établie et pour parvenir à s'y faire un nom, il a dû faire montre d'une expertise certaine, qui à présent vous est acquise. Il vous guidera donc du mieux possible et vous fera bénéficier d'un gain d'énergie, de temps et d'argent considérable.

L'Observatoire de la Franchise a réalisé pour votre compte une sélection des meilleurs réseaux de franchise en assurances et crédits qui vous proposent leur assistance en France.

Dernier article du secteur