Franchise courtage crédit

Né aux Etats-Unis, le phénomène du courtage en crédit à touché la France depuis les années 90, afin de répondre aux besoins des Français à la recherche d’intermédiaire pour obtenir un prêt immobilier ou bien pour alléger leurs mensualités.

Analyse du marché du courtage en crédit

La France se montre particulièrement dynamique sur ce segment, depuis que la LRBF (Loi de Régulation Bancaire et Financière) de 2010 a rendu obligatoire l’immatriculation des courtiers auprès d’un organisme d’Etat. Cela a assaini le marché et favorisé l’essor des cabinets de courtage qui ont ouvert aux quatre coins du pays, sous forme indépendante dans un premier temps puis affiliés à des réseaux de franchise.

Tous les signaux sont dans le vert dans l’Hexagone, car les taux sont en baisse depuis de nombreuses années et les marges de manœuvre s’en trouvent augmentées d’autant.

Et nous avons tendance à faire confiance aux courtiers pour nous trouver les meilleurs taux dans l’achat d’un bien immobilier, pour une raison simple : ceux-ci ne sont rémunérés qu’en cas de succès. Au final, les clients particuliers s’y retrouvent car les courtiers leur font gagner du temps et de l’argent… ce qui est assez rare pour être souligné…

Il reste encore de nombreuses opportunités pour installer son agence en France, car la part de marché des courtiers est d’environ 30%, là où elle atteint les 60% au Royaume-Uni et même les 70% aux Etats-Unis.

D’après le cabinet d’études Xerfi, la France devrait accéder à une part de marché de l’ordre de 50% à l’horizon 2022, majoritairement à travers des réseaux organisés.

fiche enseigne Franchise IN&FI Crédits - Courtage crédit
IN&FI Crédits

Courtage en crédit aux particuliers et professionnels

Pour quelles raisons rejoindre IN&FI Crédits comme courtier . Créée en 2001 IN&FI Crédits est historiquement un Courtier Crédits Intermédiaire en Opérations de Banque et Services de Paiement (IOBSP). Notre objectif est d’apporter les meilleures solutions de crédits au plus grand nombre d’emprunteurs.

Apport
De 0 € à 40 k€

fiche enseigne Franchise Dynaprêt - Courtage crédit

Dynaprêt

L'enseigne Dynaprêt, courtage en prêt immobilier à frais réduits, est devenue la référence en région Rhône Alpes en 6 ans.

Apport 20 000 €

fiche enseigne Franchise AB Courtage - Courtage crédit

AB Courtage

Réseau de courtage en prêt immobilier au service des particuliers

Apport 10 000 €

fiche enseigne Franchise Crédit Courtier de France - Courtage crédit

Crédit Courtier de France

Spécialiste du prêt immobilier aux particuliers, prêt professionnel et assurance emprunteur

Apport 15 000 €

fiche enseigne Franchise Empruntis l'agence - Courtage crédit

Empruntis l'agence

Expert dans le courtage en crédit immobilier

Apport 50 000 €

fiche enseigne Franchise Meilleurtaux - Courtage crédit

Meilleurtaux

Courtage en prêts aux particuliers et professionnels

Apport 50 000 €

fiche enseigne Franchise Ace Crédit - Courtage crédit

Ace Crédit

La référence du courtage en crédit

Apport 50 000 €

fiche enseigne Franchise LFC Courtage - Courtage crédit

LFC Courtage

Courtier Nouvelle Génération

Apport 20 000 €

fiche enseigne Franchise AFR financement - Courtage crédit

AFR financement

Le réseau de centres de courtage en crédits qui monte, qui monte.

Apport 10 000 €

fiche enseigne Franchise Prelys Courtage - Courtage crédit

Prelys Courtage

Enseigne de courtage en prêts immobiliers, prêts professionnels, regroupement de crédits, assurances emprunteurs ainsi que prêt consommation

Apport 10 000 €

fiche enseigne Franchise Crédit Conseil de France - Courtage crédit

Crédit Conseil de France

Intermédiaire opérations bancaires et courtage

Apport 10 000 €

fiche enseigne Franchise Idésia - Courtage crédit

Idésia

Agence de courtage expert en crédits

Apport 10 000 €

fiche enseigne Franchise Ymanci Crédit Immobilier - Courtage crédit

Ymanci Crédit Immobilier

Courtage en Crédit Immobilier, Assurance de Prêt

Apport 15 000 €

Pourquoi ouvrir une agence de courtage crédit ?

Le marché étant hyper favorable, la question de la pérennité du marché ne se pose presque pas. A titre d’exemple, le nombre de demandes de renégociation de crédits a connu une croissance de 10% entre 2018 et 2019 et la courbe a tendance à s’accélérer.

L’avantage d’ouvrir sa propre agence, c’est d’attirer les consommateurs en ayant pignon sur rue. En effet, même si certains concepts se déploient à 100% sur le web, le métier est tout de même basé sue le contact humain et il est rassurant d’avoir un interlocuteur physique en face de soi lorsqu’on s’apprête à confier la gestion des finances familiales à un tiers.

Les courtiers ont bien compris le rôle rassurant qu’ils devaient tenir lorsqu’ils reçoivent leurs clients et s’ils s’engagent dans une renégociation de prêt, c’est pour rendre un service qui aura un impact positif sur l’ensemble de la vie des demandeurs.

Devenir propriétaire est le rêve de la plupart des Français et pour cela, obtenir un taux intéressant est primordial. Or, en s’adressant à son agence bancaire, on aura accès qu’à une seule et unique offre, qu’on pourra éventuellement négocier à la marge.

Devenir courtier permet de faire jouer la concurrence

Le courtier quant à lui signe des conventions avec de multiples établissements et peut donc faire jouer la concurrence, en fonction du profil, des moyens et des revenus de son client.

De plus, la prestation est assez inodore au final, car la rémunération du courtier se fait directement sur la somme qu’il aura fait gagner à son client et il peut même proposer d’intégrer ses honoraires au sein des remboursements…

Il n’est d’ailleurs pas rare qu’à la signature finale, le client reparte non seulement avec le sourire mais aussi avec une bouteille de champagne offerte… De quoi le fidéliser en cas de future renégociation et de quoi favoriser le bouche à oreille.

Quel est le profil nécessaire pour ouvrir un cabinet de courtage rentable ?

Devenir courtier en crédit, c’est avant tout être un entrepreneur, car même en intégrant un réseau de franchise, on se met à son compte avec ce que cela implique de risques mais aussi de gains.

L’ambition et la motivation sont donc les deux fers de lance des profils recherchés et il est demandé aux membres des réseaux d’avoir une réelle culture d’entreprise, d’être de véritables professionnels, de posséder un esprit de conquête et de détenir le sens du service et de la qualité.

Avoir l’expérience de la banque constitue un plus, même si le franchiseur vous formera à ses techniques. Au-delà de tout cela, un casier judiciaire vierge est exigé et des connaissances poussées en comptabilité sont requises, car il faut savoir analyser de multiples paramètres pour présenter le meilleur dossier possible en banque.

Les réseaux recherchent autant d’hommes que de femmes et l’âge n’est pas un critère en soi.

Rentabilité : ouvrir une boutique, est-ce rentable ?

Le chiffre d’affaires des métiers du courtage est en croissance constante depuis plusieurs années, de l’ordre de 10% par an. Et la rentabilité est au rendez-vous, puisqu’on estime qu’en intégrant un réseau de franchise, on peut atteindre un chiffre d’affaires de plus de 200 000 euros en moins de douze mois d’activité.

Tels sont les chiffres annoncés par des enseignes historiques comme IN&FI Crédits, Empruntis l’agence, Immoprêt, Crédit Courtier de France ou meilleurtaux.com. Ce dernier réseau est né sur le web avant d’ouvrir des agences physiques, avec le succès qu’on lui connaît.

Autre point à préciser, les courtiers en crédit sont habilités à renégocier non seulement le volet du prêt mais également celui de l’assurance obligatoire souscrite dans le cadre d’un emprunt bancaire. Là encore, cela peut générer des marges intéressantes, d’autant que les charges se révèlent assez limitées, particulièrement pour les franchisés exerçant ans des bureaux en étage.

En moyenne, l’apport personnel demandé pour rejoindre une marque de courtage en crédit se chiffre à 25 000 euros d’apport personnel, ce qui permet de mettre sur sa carte un nom prestigieux connu à l’échelle nationale.

Ouvrir un cabinet de courtage : en indépendant ou en franchise ?

Devenir courtier peut s’envisager de deux manières : soit en indépendance, soit en s’affiliant à un réseau. Dans le premier cas, vous serez totalement autonome et c’est à vous que reviendra les tâches de vous présenter auprès des banques pour leur présenter les dossiers de vos clients.

Dans le second cas, ce sera votre franchiseur qui aura abattu une bonne partie du travail pour vous en négociant avec les établissements des conditions particulières, liées au nombre de dossiers importants. Ainsi, vous partirez avec un coup d’avance et de plus, le client aura tendance à être rassuré en entrant dans une agence d’envergure nationale (AB Courtage, Union de Crédit Immobilier, Ace Crédit et bien d’autres).

Autres avantages non négligeables, l’immédiate notoriété que vous apportera votre réseau, son référencement sur Internet et aussi et surtout le fait que vous pourrez échanger à loisir avec les autres franchisés.

Cela permet de faire progresser l’ensemble des affiliés et des courtiers et d’insuffler un réel esprit d’équipe…Certains réseaux comptant des centaines d’agences organisent régulièrement des réunions régionales ou nationales mais aussi des séminaires mêlant moments ludiques et plus sérieux, afin de créer une synergie entre tous les membres et ainsi faire progresser l’ensemble des adhérents.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

10 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)