Dossiers de la franchise

Interview d’André Gallin, Président du CNPA Branche loueurs

Publié par , le | Franchise automobile

André Gallin est Président du CNPA (Conseil National des Professionnels de l’Automobile) pour la branche loueurs. Il répond aux questions de l’Observatoire à propos du marché de la location automobile en France, en plein mutation

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise Glastint
Glastint

Pare-brise, vitres teintées 100% légales, protection de carrosserie et de jantes, covering…

Apport 20 000 €

Franchise MIDAS FRANCE
MIDAS FRANCE

Entretien et reparation automobile

Apport 60 000 €

Franchise Feu Vert
Feu Vert

Produits liés à l'automobile, services auto

Apport 150 000 €

Franchise OuiGlass
OuiGlass

Un bris de glace ? Yes OuiGlass

Apport 10 000 €

 

 

1- L’année 2010 est entamée depuis quelques semaines, quel bilan faîtes-vous de 2009 qui vient de s’achever ?


Ce fut une année assez contrastée à vrai dire. En tant que chambre syndicale, nous avons accès à des données volumétriques. Ainsi, si l’on constate une baisse de 8% des locations, la baisse n’a été que de 4% au troisième trimestre, et cela devrait être la même chose pour  le quatrième.

Cela vient du fait que les Français sont peu partis à l’étranger, pour des raisons de budget, et ont donc dû recourir à la location de véhicule en France plus que d’habitude, ce qui a permis d’atténuer les effets de la crise économique.

Au final, nous devrions conclure l’année 2009 sur une baisse de l’ordre de 5%, en ligne avec les chiffres constatés pour le train ou l’avion.

 

 

 

 

2- La prise de conscience de la population en matière d’écologie a-t-elle des conséquences sur votre marché ?


Nous avons assisté au cours ds années passées à d’importantes modifications dans le comportement de nos clients.
Tout d’abord, les trentenaires n’entretiennent pas le même rapport que leurs aînés vis-à-vis de la voiture. S’il était primordial par le passé de posséder une belle voiture neuve, cela n’est plus le cas aujourd’hui : on privilégie désormais l’usage à la notion de propriété. On constate ainsi que 52% des ménages parisiens n’ont pas de véhicule et ce chiffre est en constante augmentation.
De plus, la location a été introduite dans l’hexagone il y a plus de 60 ans, et ce procédé a maintenant atteint une certaine maturité sur le marché français.
La généralisation des solutions de transports low cost (avion, train) constitue un facteur positif supplémentaire de développement pour notre métier, car il permet aux voyageurs de reporter sur la location automobile une partie du budget préservé.

 

 

 

 

3- Autolib sera lancé à Paris d’ici quelques mois. Ce procédé représente-il une réelle concurrence pour le secteur de la location ?


Cela va changer la manière dont nous envisageons les modes de transport, mais nous ne l’envisageons en aucun cas comme un concurrent. De même que l’auto-partage, Autolib permettra de louer un véhicule pour un périmètre restreint un temps donné, constituant un complément idéal à la location traditionnelle.

 

 

 

 

4- Vous avez mis en ligne un site web (louerun vehicule.fr) en 2007. Dans quel but et quel bilan en faîtes-vous trois ans après ?


Nous avons désiré par le biais de ce site procurer un maximum de conseils, en termes de prix, d’assurance, etc… car la location automobile attire tous les ans 25% de nouveaux clients qui sont tous à la recherche d’informations fiables. Notre site permet notamment de faire des comparaisons de tarifs entre le train, la voiture et l’avion.
Plus globalement, nos dernières études montrent qu’entre 20 et 25% des locations se font sur internet, et ce mode de réservation progresse sans cesse.

 

 

 

 

5- Quelle part occupe la franchise au sein des agences de location automobile ?


On l’estime entre 10 et 30% en fonction des réseaux. Si les agences situées dans les gares et les aéroports sont bien souvent des succursales, en raison des coûts élevés que leur exploitation représente, on retrouve en revanche dans des villes moyennes une large proportion d’unités franchisées.
Il faut souligner que le poids de la franchise est supérieur en France à celui des autres pays européens dans le domaine de la location de véhicule.

 

 

 

 

6- Quels sont les défis à relever pour les années à venir ?


La grande révolution des années 2010 sera celle de la voiture électrique, et notre profession compte négocier ce virage en s’y préparant dès maintenant.

 

 

Vous pouvez également consulter toutes les offres Automobiles, cycles, motos.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Les derniers articles du secteur

rejoignez ces réseaux en croissance

Le spécialiste de la réparation et du remplacement de vitrages automobiles en France.

France Glass

Le spécialiste de la réparation et du remplacement de vitrages automobiles en France.

Apport 15 000 €

Centre-auto, équipement, entretien, réparation

Norauto

Centre-auto, équipement, entretien, réparation

Apport 100 000 €

Entretien et reparation automobile

MIDAS FRANCE

Entretien et reparation automobile

Apport 60 000 €

Fleuriste spécialisé en rose

Au Nom de la Rose

Fleuriste spécialisé en rose

Apport 40 000 €

Institut de beauté

Quick Epil

Institut de beauté

Apport 20 000 €