Interview franchise 8 à Huit

« Il est essentiel d’avoir une vraie passion pour le commerce »

Xavier Heinry, Franchisé à Athis-Mons - le

Franchisé 8 à Huit dans la ville d’Athis-Mons, en Ile de France, depuis une quinzaine d’années, Xavier Heinry, âgé de 51 ans, a accepté de revenir sur son parcours et sur les avantages qu’il trouve à exploiter son magasin au sein du groupe Carrefour et de sa branche Proximité. Interview.

: Comment votre carrière professionnelle a-t-elle débutée ?

Xavier HeinryXavier Heinry : Je suis né en Bretagne et mes parents étaient tous deux agriculteurs. Très tôt, j’ai décidé de suivre ma propre voie et me suis orienté vers une formation d’apprenti-charcutier. J’ai passé une dizaine d’années dans la fabrication de charcuterie chez un détaillant, à Rennes. Par la suite, je me suis lancé dans le commerce, en me lançant dans la vente de surgelés à domicile.

Vous vous êtes alors mis à votre compte ?

Tout à fait. A l’âge de 30 ans, je souhaitais créer ma propre entreprise et j’ai donc repris une supérette que j’ai exploitée pendant cinq ans, jusqu’à un dépôt de bilan qui m’a obligé à me relancer. C’est également à cette période que j’ai rencontré ma future femme et celle-ci étant originaire d’Ile de France, j’ai quitté ma Bretagne natale pour m’installer près de Paris.

Comment êtes-vous entré chez Carrefour ?

Avec mon épouse, sous cherchions une location-gérance afin de travailler ensemble et Carrefour nous a proposé de prendre en charge son magasin 8 à Huit d’Athis-Mons, dans l’Essonne. Après trois années d’efforts et de travail intense, nous avons racheté le fonds de commerce de notre magasin pour devenir franchisé à part entière, et c’est toujours notre statut aujourd’hui. Nous avons exploité le point de vente avec mon épouse entre 2002 et 2009, puis celle-ci a dû faire une pause pour raisons de santé, avant de revenir à mes côtés pour s'occuper des tâches administratives.

Comment avez-vous été formé par le groupe Carrefour ?

Nous avons passé un mois dans un magasin école, afin de tout apprendre de notre futur métier, notamment dans les domaines de la gestion, de la maîtrise du logiciel informatique et de tout ce qui touche à l’approvisionnement et à la centrale d’achat.

Comment se déroulent vos journées ?

J’arrive avant 7h du matin et met les journaux en place, car je propose un stand presse aux clients. Après la réception des marchandises, le magasin ouvre à 8h. Je passe alors la journée à gérer les assortiments, à passer les commandes, à gérer les livraisons à domicile et à m’occuper des tâches administratives. Je tiens à souligner l’assistance que m’apporte Carrefour dans le domaine juridique, ce qui m’aide grandement dans tout ce qui touche au management, aux contrats de travail de mes employés et aux éventuels litiges.

Etes-vous satisfait de vos 15 années passées à la tête de votre 8 à Huit ?

Plus que satisfait, puisque nous avons renouvelé notre contrat de franchise par deux fois déjà. Nous avons hérité d’un magasin qui « vivotait » au départ et dès la première année, notre chiffre d’affaires connaissait une hausse de 30%. Par la suite, nous avons pu réaliser des travaux d’aménagement et embaucher du personnel : nous avons à nos côtés deux adjoints, un employé et un étudiant pour nous épauler.
J’ai une certaine qualité de vie aujourd’hui, qui me permet d’avoir une personnalité épanouie. Il est très important à mes yeux de bien séparer les aspects personnels et professionnels de sa vie, c’est pourquoi mon domicile est situé à 20 km de mon lieu de travail.

Un dernier mot ?

Je pense que pour se lancer dans la gestion d’un magasin de proximité tel que le mien, il est essentiel d’avoir une vraie passion pour le commerce. J’aime réellement le contact avec les clients, c’est pourquoi ils sont fidèles à mon magasin, dont les résultats ne cessent de progresser année après année.

                                                                              Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

           

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé 8 à Huit ?

Franchise 8 à Huit
8 à Huit

Magasins d’alimentation de proximité

Apport 5 000 €

Pour ouvrir une franchise 8 à Huit il faut un apport personnel de 5 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise epicerie et les franchises du secteur Mini, super et hypermarchés.

Interviews

Actualités