Interview franchise Bureau Vallée

Interview de Marie-Pierre Didier, de la franchise Bureau Vallée

Marie-Pierre Didier - le

Résidant il y a quelques années en région parisienne, où elle exerçait le métier de coiffeuse à domicile, Marie-Pierre Didier a décidé un beau jour de changer de métier et de région, et elle est partie en famille dans le Sud, dans la région de Pau, où elle exploite désormais un magasin Bureau Vallée avec son mari. Elle est revenue sur son expérience pour nous…

: Quel fut votre parcours professionnel initial, en quelques mots ?

Marie-Pierre Didier 2Marie-Pierre Didier : J’étais au départ dans la coiffure, et je proposais mes services à domicile. Lassés de la vie parisienne, nous avons envisagé avec mon époux un départ vers le midi, et c’est en visitant le salon Franchise Expo Paris en 2005 que nous nous avons opté pour Bureau Vallée, séduits par le concept qui offrait une certaine liberté.

Comment avez-vous appris le métier, très différent de votre activité précédente ?

C’est l’une des raisons pour lesquelles la franchise s’est avérée être une bonne solution, car cela nous a permis d’acquérir un véritable savoir-faire et de lancer notre entreprise plus sereinement que si nous étions restés de simples indépendants. Concrètement, après quelques journées de formation théorique, nous avons passé des semaines en immersion dans deux magasins différents, à Sainte-Geneviève-des-Bois (dans l’Essonne) et à Aucamville (près de Toulouse), afin de tout connaître des petits secrets du métier.

Comment s’est déroulée la recherche du local ?

Nous avons sélectionné la ville de Pau car il n’y existait pas de Bureau Vallée, ni dans le département des Pyrénées-Atlantiques en 2005. Nous n’avons pas choisi la facilité en nous installant à proximité d’une grande surface de fournitures de bureau concurrente, mais au fil des années, nous avons su conquérir et garder notre clientèle (notamment par des actions de communication), et aujourd’hui, tout se passe au mieux.

Quel bilan faîtes-vous, 5 ans plus tard ?

Si c’était à refaire, nous referions les mêmes choses sans l’ombre d’un doute, car nous avons la satisfaction d’avoir créé de toutes pièces un commerce qui connaît désormais le succès, même si nous continuons à nous battre pour conserver nos acquis.
Et nous sommes très satisfaits de la relation que nous avons bâtie avec le franchiseur, que ce soit en participant à des réunions régionales, en recevant les visites régulières d’un animateur réseau ou encore en nous rendant à des conventions nationales, où nous partageons notre expérience et où tous les franchisés s’enrichissent de leurs expériences mutuelles.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Bureau Vallée ?

Franchise Bureau Vallée
Bureau Vallée

Spécialisée dans la papeterie, matériel informatique, fournitures et mobiliers de bureau.

Apport 70 000 €

Pour devenir franchisé Bureau Vallée il faut un apport personnel de 70 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise informatique
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise informatique

Actualités

Interviews