Annuaire

franchise fleurs

Secteur d’activité encore très atomisé, le marché de la fleur coupée est le terrain de jeu de 15 000 fleuristes qui sont repartis sur l’ensemble du territoire hexagonal. A noter que même si 5% seulement d’entre eux exercent leur activité sous enseigne, les franchisés détiennent déjà à ce jour près de 25% de parts de marché. En recherche permanente de nouveautés et de services clients innovants, ils semblent bien armés pour poursuivre leur conquête du marché.

Fleuriste en libre-service

Le Jardin des Fleurs

Fleuriste en libre-service

Apport 10 000 €

Distribution de fleurs au détail

Monceau Fleurs

Distribution de fleurs au détail

Apport 70 000 €

Entreprendre dans la composition florale

Carrément Fleurs

Entreprendre dans la composition florale

Apport 60 000 €

Concept de libre-service en fleurs coupées

Rapid'Flore / Coeur de Fleurs

Concept de libre-service en fleurs coupées

Apport 40 000 €

Boutiques de fleurs tendance

Oya Fleurs

Boutiques de fleurs tendance

Apport 30 000 €

Vente de plantes et de fleurs coupées

Plus de Fleurs, Plus de Bonheur

Vente de plantes et de fleurs coupées

Apport 40 000 €

Fleuriste spécialisé en rose

Au Nom de la Rose

Fleuriste spécialisé en rose

Apport 20 000 €

Fleuriste en franchise et magasins de fleurs

Happy

Fleuriste en franchise et magasins de fleurs

Apport 60 000 €

Fleurs et plantes de qualité en libre service

Fleurs d'Auteuil

Fleurs et plantes de qualité en libre service

Apport 80 000 €

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3.5/5 basée sur 18 votants

Ouvrir un magasin de fleur : comment fonctionne une boutique fleuriste

Vendre des fleurs nécessite d’avoir le sens commercial et commerçant. Avoir le sens de la relation client est également un plus. Le franchisé s’occupe de la partie commerciale mais une partie de non négligeable de sa journée sera consacrée à la gestion des achats (auprès de la centrale d’achat ou centrale de référencement de la tête de réseau), à la gestion des stocks. Il doit également veiller à la parfaite rotation des fleurs et doit savoir être de bons conseils, pour une personne indécise au moment de son achat.

Ouvrir un magasin de fleurs nécessite d’avoir le sens de l’accueil clients mais aussi d’avoir une sensibilité commerciale. Le client a bien souvent besoin d’être conseillé, avant de finaliser son acte d’achat.

Quelles sont les différentes typologies de fleuriste ?

Devenir fleuriste ne se limite pas à tenir un magasin et à attendre que le client franchisse le pas de la porte de sa boutique. En fonction de l’emplacement de la boutique et du portefeuille clients, le fleuriste franchisé a l’opportunité de diversifier son activité.

Fleuriste événementiel

Certains d’entre eux affichent une spécialisation dans l’événementiel et sont ainsi régulièrement occupés à fleurir les tables des congrès, conventions, séminaires qui se déroulent dans leur zone de chalandise. Etablir des contacts privilégiés avec des hôteliers spécialistes de ce genre d’événements est également une piste à creuser.

Fleuriste mariage

Les mariages sont des moments très importants pour les spécialistes de la fleur coupée. Etre perçu comme un spécialiste de la décoration florale des mariages est un gros plus. Si les mariés sont satisfaits, ils sauront s’en souvenir et reviendront sans nul doute acheter leurs fleurs chez ce fleuriste à d’autres occasions. Pour le fleuriste, c’est également un excellent moyen de mettre en avant ses compositions florales devant un parterre de convives et d’invités.

Fleuriste haut de gamme / luxe

Les fleuristes haut de gamme travaillent dans la majeure partie des cas à domicile et à la demande de leurs clients prestigieux. Cadeaux d'affaire, décoration florale d'appartement luxueux, les fleuristes haut de gamme doivent faire preuve d'un savoir-faire sans faille, mais peuvent prétendre à une forte rentabilité.

Fleuriste discount / pas cher

Sous forme de réseaux, le positionnement vraiment « low cost » ne semble pas encore avoir fait ses preuves sur ce marché. Cependant, la notion de prix est une des forces des chaînes de franchise. Avec des offres commerciales séduisantes pour les clients et de nombreuses opérations étalées toute la journée, le client a de nombreuses occasions de se rendre chez son fleuriste, en fonction des saisons.

Proposant tous une partie de leur offre en self-service, les fleuristes réduisent les coûts de fonctionnement, pour se concentrer sur l’accueil et le conseil aux clients.

Fleuriste livraison

L’activité en boutique est primordiale. Nous sommes vraiment dans un achat d’impulsion. Beaucoup de clients viennent en boutique pour faire leur choix. Les clients les plus fidèles peuvent anticiper et se rendre sur le site de l’enseigne et commander en ligne. C’est le cas notamment du Jardin des Fleurs qui propose le click & collect et la livraison depuis 2014.

A noter un récent accord entre Monceau Fleurs et Amazon .En choisissant Amazon, l’enseigne accompagne sa transformation numérique enclenchée depuis 3 ans en s’appuyant sur l’expertise et le savoir-faire reconnus d’Amazon pour séduire de nouveaux clients. Un processus enclenché depuis 3 ans avec la mise en place de l’application mobile Monceau Fleurs pour passer commande des bouquets grâce au Click&Drive et le lancement au premier trimestre 2018 de son offre ecommerce.

Chaine fleurs & enseigne fleuriste : quels sont les principaux magasins de fleur ?

Sur le marché de la fleur coupée, les indépendants sont majoritaires en nombre de points de vente et sont principalement installés dans les centres-villes. Une typologie d’implantation qui séduit également les principaux de franchise comme Monceau Fleurs ou Le Jardin des Fleurs. Marque créée en 1965 à Paris, Monceau Fleurs est devenu un réseau en tant que tel il y a 40 ans, en se lançant dans un déploiement en franchise. Aujourd’hui à la tête de plus de 170 boutiques, Monceau Fleurs est la marque phare du groupe Emova Fleurs, qui compte également dans son portefeuille Happy, Cœur de Fleurs (nouveau nom pour Rapid’Flore) et depuis 2016 le concept très abouti « Au Nom de la Rose ».

Challenger sérieux du marché, Le Jardin des Fleurs est ouvert à la franchise depuis près de 30 ans. Repris en main en 2009 par Benoit Ganem, son actuel président, l’enseigne s’appuie sur un parc de plus de 70 points de vente. Fidèle exposant du salon Franchise Expo Paris, la marque continue de rechercher des candidats à la franchise sur l’ensemble du territoire national.

Petit dernier à s’être lancé sur le marché, Carrément Fleurs a vu le jour à Agen en 2006. Aujourd'hui, troisième acteur du marché en constante progression, le réseau compte plus d'une trentaine de points de vente, d'une surface moyenne de 150 m2, et ouverts sept jours sur sept.

40 ans, 50 ans : est-il possible de se reconvertir dans la fleur ?

Vendre des fleurs est un métier passion. Il n’y a donc pas un âge idéal pour lancer et monter son affaire. Cependant, c’est une excellente option pour un projet de reconversion à 40 et à 50 ans. Le franchisé s’active en effet de sa boutique et fait varier les horaires d’ouverture de sa boutique, en fonction de la nature de l’implantation du point de vente (centre-ville, axe entrant d’une agglomération…).

Soumis à une amplitude horaire assez large, avec notamment des créneaux d’ouverture à prévoir les dimanches et certains jours fériés, le secteur de la fleur est une activité qui doit se réfléchir au niveau de la cellule familiale. Se lancer en couple semble notamment une solution assez appropriée pour réussir dans son métier.

Quelle formation fleuriste pour adulte en reconversion professionnelle ?

La détention d’un diplôme professionnel n’est pas exigée pour devenir franchisé. D’ailleurs, la plupart des franchisés ne sont pas issus du secteur de la fleur coupée. Dans tous les cas, le franchisé devra suivre une formation initiale (une dizaine de semaines environ), avant l’ouverture de son point de vente. Il n’a pas non plus l’obligation d’employer des salariés diplômés (d’un CAP ou d’un BEP) mais dans les faits, les franchisés font appel à ce type de profils. Cela se révèle notamment utile et rapide quand il faut préparer des bouquets à la demande des clients.

Les avantages de la franchise pour ouvrir un magasin de fleur

Ouvrir son magasin de fleurs en franchise est une belle opportunité. Grâce à leur concept bien normé et à une politique tarifaire bien calibrée, les concepts de franchise permettent de démarrer très rapidement. Jouant à fond les cartes des saisons, ils arrivent à négocier des tarifs intéressants pour leurs franchisés, qui bénéficient ainsi d’une force de frappe commerciale, ce qui les distingue des indépendants du secteur.

Que ce soit pour Noel, la Saint Valentin, la fête des Mères et autres événements festifs et ludiques, les chaînes de franchise réfléchissent à une communication spécifique et des offres précises pour chacun de ces moments

Rentabilité : la franchise de fleur est-elle rentable ?

Les performances du point de vente franchisé dépend en premier lieu du coût de l’emplacement. Toute l’alchimie réside dans le fait de trouver le bon local à un juste prix. La boutique de fleurs doit être visible et disposer d’un linéaire non négligeable, pour donner aux clients un large aperçu de l’offre proposée en magasin.

La rentabilité du point de vente dépendra aussi des capacités de gestionnaire du franchisé. Celui-ci doit en effet savoir passer les commandes en nombre suffisant et faire très attention aux pertes. N’oublions pas que les fleurs sont périssables. S’appuyer sur les compétences d’un réseau de franchise est à ce titre un gros avantage concurrentiel.

Revenu fleuriste : combien gagne un fleuriste franchisé ?

Quand il monte son affaire, le fleuriste franchisé a le choix de la structure et du statut juridique qu’il va mettre en place dans son point de vente. Il peut décider de se verser un salaire ou pas, ou préférer la solution du versement annuel d’un dividende. Il devra néanmoins prévoir l’embauche de plusieurs salariés, voir le renfort de certaines personnes à des moments clés et stratégiques pour le business (fêtes de fin d’année, Saint Valentin, Fête des Mères).

En termes d’activité, les fleuristes franchisés ne jouent pas dans la même cour que la plupart des indépendants du secteur. Bien organisés et structurés, leurs boutiques sont bien armées pour répondre à toute les sollicitations des clients et affichent des performances nettement supérieures du marché, à l’image du Jardin des Fleurs et de Monceau Fleurs qui réalisent en province respectivement des chiffres d’affaires de 400 et 600 000 euros (voire plus de 800 000 euros pour Monceau à Paris).

------

Le succès des réseaux de franchise spécialisés est prouvé, s’appuyant sur des critères tels que l’emplacement du local, la solidité de la puissance d’achat, la logistique ou encore la solidarité et l’assistance entre les membres du réseau, sans oublier les sessions de formation avant l’ouverture puis tout au long du contrat. Depuis quelques années, les fleuristes en franchise se sont mis au digital, proposant à leurs clients le click and collect qui permet de commander et de payer sur Internet son bouquet, à récupérer dans le magasin de son choix dans les deux heures.

Entreprendre dans le secteur des fleurs : de nombreuses opportunités à saisir

Concilier passion, talent et métier tout en gardant une réelle autonomie est désormais possible. En effet, le secteur des fleurs représente une opportunité de création d’entreprise à prendre absolument en compte. Que vous ayez la main verte sans forcément être un bon manager, ou vice versa, vous pourrez monter votre propre affaire dans la franchise des fleurs et du matériel de jardin.

Franchises fleur et jardinage : vers une spécialisation du métier

De nos jours, le secteur horticole s’est tant développé que nous pouvons distinguer autant de magasins de fleurs généralistes que de magasins spécialisés, par exemple dans les décorations d’événements ou dans les jardins japonais. En un mot, les opportunités sont si nombreuses qu’il ne tient qu’à vous pour les faire développer dans un sens ou dans un autre. Ce développement va passer non seulement par les fleurs, mais il va également inclure l’outillage d’entretien, le matériel de décoration adéquat, tel les pots, les vases , fontaines, etc. Il est évident qu’en investissant dans ce type de franchises, vous vous convaincrez que beaucoup de pistes restent à exploiter et que les opportunités sont innombrables, car la culture du beau est infinie.

Gérer un magasin de fleurs : apport raisonnable, attention au stock périssable

Pour vous aider à vous lancer dans cette aventure, les franchises semblent être la solution optimale. En tenant compte de votre expérience et vos compétences horticoles ou managériales, elles vous aideront à monter votre petite entreprise. Le concept de la franchise consiste à créer les conditions nécessaires pour que votre petit magasin de fleurs et de matériel de jardinage puisse se développer. Vous recevrez les conseils d’experts en horticulture ou en marketing, vous recevrez une formation complète, tout en restant maître de votre propre affaire. Alors, sautez le pas pour partager votre passion et lui donner une forte valeur ajoutée.

Les 10 derniers articles du secteur