Interview franchise Bureau Vallée

« J'ai été séduit par la marge de liberté qu'offrait la marque à ses franchisés »

Christophe Geoffroy, Franchisé à Rambouillet
le | Franchise commerce

Après diverses expériences professionnelles dans la grande distribution alimentaire, Christophe Geoffroy a choisi de changer d'orientation en se mettant à son compte dans la papeterie. C'est aux côtés de Bureau Vallée qu'il a réalisé son rêve de créateur d'entreprise. Il revient sur son parcours pour nous dans cet entretien. Interview

: Comment avez-vous démarré votre carrière professionnelle ?

Christophe GeoffroyChristophe Geoffroy : Je suis entré chez Promodès dans les années 80 et j'y ai peu à peu gravi les échelons, passant de chef de rayon à chef de secteur, puis prenant la direction d'un hypermarché. C'est au moment de la fusion avec Carrefour dans les années 2000 que j'ai été nommé Directeur Marketing, puis Directeur des Achats pour le territoire belge, poste que j'ai également occupé lors de mon retour en France en 2006. C'est alors que j'ai souhaité faire évoluer ma carrière, cherchant à me mettre à mon compte en compagnie de ma femme et de l'un de mes fils (voir photo), optant pour un concept déjà existant afin d'être épaulé.

Qu'est-ce qui vous attiré dans la franchise ?

Je souhaitais à la fois être à mon compte et aussi être soutenu par une équipe, tout en m'intégrant à un concept qui avait fait ses preuves : la franchise était donc la formule idéale pour moi. Après quelques recherches infructueuses dans la restauration, j'ai opté pour la papeterie et Bureau Vallée, une marque que je connaissais en tant que client. J'ai été séduit par la marge de liberté qu'offrait l'enseigne à ses franchisés. La gestion directe des fournisseurs et des commandes stocks permettent à Bureau Vallée de pratiquer des prix très bas, ce qui fidélise les consommateurs et augmente les marges, par effet de volume.

Comment s'est passée votre installation concrètement ?

J'ai choisi un local de 375 m² à Rambouillet, en périphérie de ville et une fois que mon projet était sur les rails, je suis passé par une intense période de formation. Celle-ci s'est déroulée à la fois au siège pour la partie théorique et en immersion, au sein du magasin de Chartres. Après 60 jours, j'étais fin prêt à m'embarquer dans l'aventure et c'est au mois d'août 2015, soit juste à temps pour la rentrée scolaire, que mon magasin a ouvert ses portes.

Comment Bureau Vallée vous accompagne-t-il encore aujourd'hui ?

Nous recevons régulièrement la visite de l'animateur réseau et nous participons à des réunions de franchisés, qu'elles soient régionales et thématiques, ou bien nationales sur plusieurs journées. Les conseils et les échanges de l'ensemble des acteurs de Bureau Vallée m'ont aidé à rencontré le succès avec mon point de vente, qui fonctionne aujoud'hui avec 7 salariés, contre 4 le jour du lancement. Dans l'avenir proche, je souhaite poursuivre le développement de mon magasin et à moyen terme le transmettre à mon fils.

                                            Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Bureau Vallée ?

Franchise Bureau Vallée
Bureau Vallée

Spécialisé dans la papeterie, matériel informatique, fournitures et mobiliers de bureau.

Apport 70 000 €

Pour créer une franchise Bureau Vallée il faut un apport personnel de 70 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise informatique et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Actualités