Interview franchise Comtesse du Barry

« Nous réalisons en moyenne 6 ouvertures tous les ans »

Philippe Kratz, Directeur Commercial et Marketing - le

Philippe Kratz est le Directeur Commercial et Marketing de Comtesse du Barry, maison de renom proposant de la gastronomie française de haute volée à portée de toutes les bourses. Nous faisons un point ensemble sur les ambitions de développement de la marque et levons un coin du voile sur un nouveau concept actuellement en cours de lancement. Interview.

: Pouvez-vous nous faire un point sur l'état du parc pour débuter, en ce milieu d'année ?

Philippe KratzPhilippe Kratz : Nous comptons désormais 56 points de vente en activité en France, dont 22 sont exploités en franchise. Cela fait deux ans que nous avons lancé un ambitieux programme de reconquête de la franchise, après quelques années où nous avions misé exclusivement sur les points de vente en propre. Nos efforts portent leurs fruits puisque nous réalisons en moyenne 6 ouvertures tous les ans.

Avez-vous identifié des villes où vous souhaitez vous implanter plus particulièrement ?

Tout-à-fait, celles-ci sont au nombre d'une vingtaine, avec notamment les communes d'Avignon, Menton, Valence, Pau, Biarritz dans le sud. Plus au nord : Angoulême, le Mans, Lorient ou le Havre. Et à l'est : Colmar et Mulhouse. Sans oublier la région parisienne où notre maillage n'est pas encore achevé. Nous cherchons en priorité des emplacements en centre-ville, avec un loyer ne dépassant pas les 1 500 € et un droit au bail d'un maximum de 100 000 €.

Allez-vous reconduire le dispositif de communication et la campagne télé afin d'appuyer les ventes de Noël ?

En effet, nous avons eu d'excellents retours suite à nos campagne télé de 2018 et nous prévoyons un retour sur les antennes des chaîne publiques dès le 12 décembre 2019. Nous entretenons notre notoriété, déjà excellente, par des parutions presse régulières, au niveau local comme régional.

Comment se porte l'e-commerce, chez Comtesse du Barry ?

Nos ventes en ligne sont en croissance régulière, atteignant 1.6 million d'euros pour un total de 16 millions de chiffre d'affaires sur notre dernier exercice. Scoop : nous avons choisi d'en faire bénéficier nos franchisés plus largement encore que par le passé. A compter du 1er septembre, ceux-ci toucheront la totalité des revenus générés par les commandes passées sur le site Internet national, et ce pour l'ensemble des achats livrés dans la ville où est situé le point de vente. Cela permettra d'augmenter les revenus de nos franchisés de plusieurs milliers d'euros pour certains magasins.

Comment votre marque se développe-t-elle hors de la France métropolitaine ?


Nous sommes très actifs dans les DOM TOM, comme le prouve la récente ouverture de notre premier restaurant estampillé Comtesse du Barry, il y a deux mois. C'est en Martinique que les clients peuvent trouver cet établissement, qui présente la particularité de proposer un espace épicerie fine classique, une cave à vins mais aussi une partie restauration assise fonctionnant de 10h à minuit non stop. Les premiers retours sont très positifs, tant de la part des consommateurs que de notre franchisé des DOM TOM, qui réalise 300 couverts par semaine et a vu son panier moyen atteindre 55 €. Dans une architecture à la française, on trouve à la carte du restaurant les produits traditionnels du Sud-Ouest mais aussi des spécialités locales. Nous espérons dupliquer ce beau concept à moyen terme dans des pays comme la Belgique, le Luxembourg, l'Espagne ou  bien les Etats-Unis, avec lesquels nous sommes en discussions.

                                       

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

7 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3.5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Comtesse du Barry ?

Franchise Comtesse du Barry
Comtesse du Barry

Premier réseau d'épicerie fine haut de gamme

Apport 50 000 €

Pour créer une franchise Comtesse du Barry il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de et les franchises du secteur Commerce alimentaire.

Interviews

Actualités