Annuaire

franchise vin et boisson

Le secteur du vin (récoltant, caviste, cave à vin) doit sa bonne santé financière à la réputation mondiale de la France en la matière. La France est l’un des producteurs mondiaux majeurs de vins (généralement, entre 50 et 55 millions d'hectolitres pour les meilleures années), mais aussi l’un des principaux exportateurs internationaux. On recense également plus de 40 000 points de distribution de vin dans l'Hexagone. Selon la FNCI (Fédération nationale des cavistes indépendants), à eux seuls, les réseaux de franchise de vin ont réussi à hausser le nombre de caves à vin de 7%.

Le monde du vin vous appartient enfin

La Vignery

Le monde du vin vous appartient enfin

Apport 50 000 €

Spécialisé dans la distribution du vin

Cavavin

Spécialisé dans la distribution du vin

Apport 30 000 €

Vin, produits du terroir et restauration

Les Domaines Qui Montent

Vin, produits du terroir et restauration

Apport 50 000 €

Réseau de cavistes en partenariat avec un très large choix de vins, spiritueux et bières

Inter Caves

Réseau de cavistes en partenariat avec un très large choix de vins, spiritueux et bières

Apport 50 000 €

Le premier caviste de France

NICOLAS

Le premier caviste de France

Apport 50 000 €

Distribution de vin en Bag-in-Box® - Bar à vin

BiBoViNo

Distribution de vin en Bag-in-Box® - Bar à vin

Apport 50 000 €

Vente et livraison rapide d'alcool à domicile

AlloCocktail Apéro

Vente et livraison rapide d'alcool à domicile

Apport 15 000 €

Vente de vin à domicile et en réseau de boutique

Wineware

Vente de vin à domicile et en réseau de boutique

Apport 1 500 €

Magasins de proximité en vins de Terroirs

Côté Terroir

Magasins de proximité en vins de Terroirs

Apport 30% de l'investissement global

Concept de cave dédié aux petits vignerons

Autres Vignes

Concept de cave dédié aux petits vignerons

Apport 30 000 €

Boutique, cave à vin, ou drive à emporter

Savour Club

Boutique, cave à vin, ou drive à emporter

Apport 60 000 €

Caviste ou Caviste et Petite Restauration

VINS SUR 20

Caviste ou Caviste et Petite Restauration

Apport 50 000 €

Spécialisée dans tout ce qui se boit

HyperBoissons

Spécialisée dans tout ce qui se boit

Apport 100 000 €

Vins spiritueux, caviste, cave à vins

Nysa

Vins spiritueux, caviste, cave à vins

Apport 50 000 €

Dégustations et vente de vins à domicile

Captain Bacchus

Dégustations et vente de vins à domicile

Apport

L’ambassade du vin, Maison familiale depuis 2009, est spécialisée dans la vente de vins et spiritueux.

L' Ambassade du Vin

L’ambassade du vin, Maison familiale depuis 2009, est spécialisée dans la vente de vins et spiritueux.

Apport 120000 €

Choix de vins, spiritueux, alcools à bas prix

Cash Vin

Choix de vins, spiritueux, alcools à bas prix

Apport

Cave à vin et cave à bière, vente ou dégustation

V and B

Cave à vin et cave à bière, vente ou dégustation

Apport

Choix de vins, spiritueux français et étrangers

Epicurien

Choix de vins, spiritueux français et étrangers

Apport

Livraison express d'apéritifs à domicile

SOS Soirée

Livraison express d'apéritifs à domicile

Apport 5 000 €

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3/5 basée sur 7 votants

Marché vin bière et alcool : état des lieux

Le marché du vin en France est très porteur, puisque nous sommes à juste titre considérés comme le pays qui a popularisé, sinon inventé, la consommation d’alcool. Qu’il s’agisse de vin, de cidre, de digestif, d’apéritif, de liqueur ou de cognac, la France compte des spécialistes pour chacune de ces catégories et nos marques renommées sont indissociables de l’histoire du pays.

Le chiffre d’affaires du secteur se calcule en milliards d’euros et l’on estime à 45 millions les expérimentateurs (qui consomment de temps à autre), tandis que les usagers réguliers montent à 10 millions de personnes.
Chaque année, ce sont 18 milliards d’euros qui sont dépensés par les ménages dans l’achat d’alcool, ce qui représente 1% du budget dévolu à l’alimentation (selon l’INSEE).

Il est cependant difficile de tirer une conclusion solide de ces chiffres, car certaines personnes ont une consommation excessive quand d’autres sont au contraire ne boivent jamais ou uniquement pour les grandes occasions.

Les grandes marques de producteur d’alcool en France appartiennent désormais à des multinationales, qui ont peu à peu pris la place des petites fabriques locales. Ainsi, on trouve dans nos magasins de nombreuses marques, qui sont issues en grande partie d’usines exploitées par des groupes comme Bacardi, Carlsberg, Heineken ou encore Pernod-Ricard.

Cela laisse tout de même de la place pour les réseaux indépendants (franchisés ou non) et pour les particuliers qui se mettent de plus en plus à brasser leur propre bière ou à récolter et produire leur propre vin.

Devenir caviste : faut-il un diplôme pour ouvrir une cave à vin ?

Si vous vous souhaitez vous lancer dans la vente de vin en devenant caviste, aucun diplôme n’est requis. Cependant, vous n’éviterez pas de passer par une période de formation, car vous serez confrontés, dans votre magasin, à des amateurs éclairés friands de conseils.

Il faut donc connaître les différents crus, leur classement, leurs meilleures années et leurs particularités. Répondre à des questions concernant la meilleure manière de conserver ses bouteilles ou de les transporter peut également être envisagé.

Pour se former, il existe plusieurs solutions. Tout d’abord, la Fédération Nationale des Cavistes Indépendants propose un diplôme de caviste indépendant de niveau baccalauréat, qui s’étale sur deux années en alternance. Autre possibilité, rejoindre une franchise qui vous fournira une formation maison, où l’on vous apprendra non seulement les bases de l’oenologie mais également des approfondissements pour tout ce qui concerne la gestion et le management de votre futur magasin.

Comment ouvrir magasins de vins et spiritueux

Pour ouvrir son magasin de vin, il faut en premier lieu éprouver une véritable attirance pour le produit et souhaiter le faire partager auprès du plus grand nombre.
Une fois qu’on est sûr de son choix, on peut soit travailler dans une grande surface (où les foires aux vins emploient du personnel qualifié deux fois par an), soit créer ou reprendre sa propre cave, soit enfin se lancer en franchise. Cette dernière solution est certainement la plus simple à envisager, car vous serez alors accompagné depuis la mise en route du projet jusqu’à l’ouverture de votre point de vente et même au-delà : des animateurs réseau viendront vous rendre visite pour vous aider et vous pourrez également rencontrer d’autres franchisés de l’enseigne, afin d’échanger entre vous sur les meilleures pratiques à adopter.

Chiffre d'affaires et rentabilité : le marché des cavistes en France est-il rentable ?

Si une partie des 20 milliards de chiffre d’affaires du secteur est réalisée par les grands groupes internationaux (LVMH, Pernod-Ricard, Diageo…), cela laisse tout de même une bonne part du gâteau pour les enseignes indépendantes, au premier rang desquelles on trouve les franchises.

Et comme pour tout commerce, la rentabilité de ces réseaux dépend de l’investissement consenti au départ, mais il est également en liaison avec le type d’emplacement, le besoin en personnel et le positionnement : le montant du stock ne sera pas le même pour un spécialiste de la bière que pour un point de vente dédié au champagne.

En tout état de cause, ça n’est qu’au bout de deux ans que la rentabilité sera avérée, car c’est à ce moment-là, en s’appuyant sur les chiffres réalisés lors des deux premiers exercices, qu’on pourra se prononcer sur la santé financière de son point de vente et sur ses perspectives à moyen terme.

Devenir caviste : quel est le salaire d'un caviste indépendant

En se basant sur les témoignages recueillis auprès d’un échantillon de cavistes et sur une étude publiée par un organisme indépendant, on arrive à un salaire moyen atteignant les 2690 € brut par mois pour les exploitants de ce type de commerce. A comparer avec le salaire général des artisans et commerçants, estimé à 1860 € brut.

Mais au-delà de ces (bons) chiffres, il est important de mettre en avant le fait que le métier de caviste s’adresse à des passionnés de bonne chère, des bons vivants qui souhaitent partager leurs trouvailles et leurs découvertes, et qui n’ont ainsi presque pas l’impression de travailler.

Franchise vin : les avantages de la franchise pour devenir caviste

Le premier avantage réside dans la grande notoriété qu’apporte le réseau de franchise. Cela met le client en confiance car il aura le sentiment d’être en face d’un véritable professionnel, garant de l’image de marque de son réseau. De plus, les prix pratiqués sont nécessairement plus bas que dans le cas d’un commerce indépendant, car les réseaux achètent de forts volumes pour fournir leurs dizaines, si ce n’est leurs centaines de magasins disséminés dans le pays.

Autre avantage, le fait que le franchiseur fournit une formation initiale au cours de laquelle le franchisé apprend les bases de l’œnologie. Il est possible de compléter cette mise en bouche par des sessions d’apprentissage régulières, là encore proposées par le franchiseur. Ces sessions s’adressent aussi bien au franchisé qu’à ses employés, l’objectif étant de fournir un service irréprochable à ses clients.

Comment améliorer la rentabilité d'une cave à vin franchisée

Il est possible d’améliorer sa rentabilité en fournissant des services supplémentaires (comme de la table d’hôtes). Cela a pour conséquence de faire grimper ses émoluments de manière conséquente. De plus en plus de réseaux proposent ce type de prestations, que ce soit le midi ou le soir. Cela apour conséquence de transformer le point de vente en lieu de vie et la convivialité permet de générer un bouche à oreille susceptible d’attirer de nouveaux clients.
Autre possibilité, organiser des dégustations pour des entreprises : en effet, les animations autour du vin sont très prisées dans le cadre d’événements spéciaux et de team building car cela a le mérite de souder les équipes et d’installer de la bonne humeur entre les participants.
Autre piste pour améliorer ses résultats, opter pour des formats exclusifs à même d’attirer une cible connaisseuse, prête à dépenser un budget supérieur à la moyenne. C’est le cas par exemple dans les enseignes spécialisées dans la bière, dans les alcools forts ou dans le BagInBox, comme BiBoViNo et ses 25 magasins.

Quels sont les concepts rentables qui marchent ?

Si l’on reste sur le monde de la franchise, voici une sélection d’enseignes qui sont particulièrement performantes dans le domaine de la vente de vin.
Acteur historique du secteur, Nicolas a été créé en 1822 et jouit d’une notoriété sans égale, que ce soit en France ou à l’étranger. La marque a récemment relancé son processus de duplication en visant particulièrement les centres-villes de communes de taille intermédiaire. Avec 500 boutiques en France, l’enseigne est leader et poursuit ses implantations, proposant 1 500 références pour tous les budgets.

Autre enseigne, Inter Caves, dispose de 90 points de vente en France, suite à un déploiement raisonné qui a démarré en 1978. C’est la Maison Richard qui a repris l’enseigne en 2011, lui redonnant un second souffle. Inter Caves est à la recherche de personnes aimant le vin, sans être des professionnels aguerris, car la formation dispensée avant l’ouverture donne toutes les clés pour réussir.
Les grands magasins de périphérie de La Vignery présentent l’avantage de proposer à la clientèle un choix de vignobles sans équivalent, puisque les points de vente s’étendent entre 300 et 600 m². Cela permet d’offrir 3 300 références au catalogue, dont 1 700 de manière permanente. Une quinzaine de magasins sont ouverts, dont cinq en franchise.
Cavavin a fêté ses 30 ans en 2015 et la marque poursuit son chemin. Fort de 120 unités en activité, l’enseigne espère passer la barre des 150 points de vente à moyen terme, afin d’être présente dans l’ensemble des départements.
Les Domaines qui Montent portent bien leur nom, puisque depuis que le concept a été lancé par Emmanuel de Baudard, l’enseigne n’a cessé de se développer en province comme à Paris intra muros. Au menu de cette enseigne, une sélection de vins et d’alcools de qualité, mais également des produits du terroir qu’on déguste à la maison ou bien sur place, car les boutiques font également tables d’hôtes.

Les français et le vin : une histoire d'amour sans fin

La passion des français pour les grands crus ne s'est jamais démentie. Mieux encore, de nouveaux amateurs s’intéressent de plus en plus à ce fleuron français qui se savoure pendant un délicieux repas ou dans le cadre d'une dégustation entre amis. C'est dans ce contexte particulièrement favorable que l'ouverture d'une franchise de vente de vin et de spiritueux s'avère tout à fait judicieux tant le marché est porteur.

Vente de vin et spiritueux : choisir la bonne franchise.

Selon le type d'enseigne choisi, un magasin de vente de vin et de spiritueux proposera des produits de gammes très variées pour mieux s'adapter au goût et au niveau de connaissance des consommateurs. Chaque magasin commercialisant ce type d'articles doit pouvoir être à même de proposer à ses clients des productions de grand nom comme d'être capable de leur faire découvrir des produits plus méconnus mais tout aussi intéressants à déguster.
L'univers des vins et des spiritueux est un monde de connaisseurs et de personnes avides de nouvelles expériences gustatives qui sont en permanence en quête de nouvelles productions surprenantes. Pour satisfaire cette clientèle toujours plus exigeante et dont le degré d'expérience en la matière est très variable, il convient pour la franchise de soigneusement sélectionner ses vins et spiritueux.

Avantage d'une franchise dans ce secteur : des conseils avisés de la part de grands noms du vin et du franchiseur

L'un des avantages à ouvrir une franchise dans ce secteur est de pouvoir bénéficier de conseils avisés de la part de grands noms du vin et d'experts reconnus qui seront mieux que personne en mesure de dénicher de véritables pépites tant recherchées par les puristes. S'il y a bien un domaine qui présente de très belles opportunités de développement sur le long terme, il s'agit bien de celui des vins et des spiritueux. Les français sont aujourd'hui très regardants sur ce qu'ils consomment et tout particulièrement sur les boissons. Il n'y a en effet rien de plus efficace qu'un bon vin ou une boisson alcoolisée en guise d'apéritif pour sublimer un diner et le transformer en moment inoubliable. Aux quatre coins de la France, de nouvelles boutiques spécialisées ouvrent leurs portes pour répondre à une demande toujours plus importante. Univers passionnant qui nécessite un investissement conséquent afin de maîtriser toutes les subtilités et les caractéristiques des principales productions, le vin et les spiritueux n'ont jamais été autant plébiscités et constituent de formidables créations chargées d'histoire et aux saveurs d'une variété inouïe.

Les 5 derniers articles du secteur