Interview franchise Lollipops

« Lollipops jouit d’une notoriété lui permettant d’aborder sereinement le marché du prêt-à-porter »

Yann Ducarouge - le

Après les accessoires et les chaussures, Yann Ducarouge et Marjorie Mathieu, créateurs de l'enseigne Lollipops, s’intéressent désormais au prêt-à-porter. La première collection, riche de 90 pièces, a été présentée lors du dernier salon Prêt-à-porter Paris qui s’est tenu début septembre à Paris.

: Quelle a été votre démarche concernant cette diversification dans le prêt-à-porter ?

Yann DucarougeYann Ducarouge : Lollipops avait acquis suffisamment d’ampleur et de notoriété pour justifier un développement stratégique dans le prêt-à-porter. Notre marque est de plus en plus demandée et plutôt que de confier le prêt-à-porter en licence, nous avons voulu le faire nous-mêmes, forts de notre savoir-faire sur les accessoires. Il s’agit d’un tournant stratégique pour Lollipops. Nous avons créé une collection dont les pièces ne sont ni lourdes ni difficiles techniquement. Notre offre de prêt-à-porter regroupe uniquement des robes et des tops car nous voulions nous concentrer sur le cœur de la garde-robe des femmes, avec des produits qui correspondent à l’univers de la marque. L’accessoire va toutefois demeurer prioritaire dans nos collections.

Comment allez-vous implanter cette nouvelle offre dans vos boutiques ?

Faute de surface commerciale nécessaire, peu de franchises et de succursales pourront accueillir notre collection de prêt-à-porter. Seul un magasin parisien va convertir son offre passant de l’accessoire au prêt-à-porter. Notre succursale marseillaise va quant à elle s’agrandir pour accueillir les collections prêt-à-porter. Depuis six mois, nous ouvrons des unités plus grandes de manière à pouvoir introduire le prêt-à-porter. C’est le cas de nos nouvelles deux succursales londoniennes. L’objectif pour Lollipops est désormais de proposer des boutiques pouvant accueillir la totalité de nos gammes dans un même univers. Nos points de vente devront donc avoir une surface minimum de 50/60 m².

Où en est le développement de l’enseigne en France comme à l’international ?

Nous avons ouvert en mai dernier notre 26ème boutique en France. Nous sommes également présents à l’international, où nous réalisons 55% de notre chiffre d’affaires, à travers un réseau de quelque 70 boutiques. Le 23 septembre, une nouvelle franchise ouvre à Bruxelles. Le contrat a été signé au moment où le prêt-à-porter n’avait pas encore vu le jour, elle ouvrira donc sans le prêt-à-porter mais cela devrait être la dernière boutique à ouvrir comme cela. En octobre, nous ouvrons un magasin au Luxembourg qui accueillera l’ensemble de nos gammes.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Maroquinerie et accessoires mode : cette enseigne tendance recrute

Franchise ANNA VIRGILI
ANNA VIRGILI

Le luxe et le raffinement à la portée de tous

Apport 60 000 €

Franchise Lollipops

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour devenir franchisé Lollipops il faut un apport personnel de 30 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise maroquinerie et les franchises du secteur Mode et équipement de la personne.

Interviews

Actualités

Cette enseigne se développe et recherche des franchisés

Franchise ANNA VIRGILI
ANNA VIRGILI

Apport 60 000 €