Interview franchise Yves Thuriès - Chocolatier récoltant

« J'ai été convaincu par la clarté du projet, l’accompagnement et l’écoute »

Philippe Mareau, Franchisé à Amboise - le

Pâtissier de formation et actuel franchisé de la boutique Yves Thuriès à Amboise, Philippe Mareau a accepté de partager son parcours en livrant son témoignage...

: Quelles ont été vos étapes professionnelles précédentes, avant d'entrer chez Yves Thuriès ?

Philippe Mareau 1Philippe Mareau : J’ai commencé mon cursus professionnel par un CAP (pâtissier-chocolatier-glacier-confiseur). J’ai ensuite passé un Brevet de Maîtrise qui m’a ouvert les portes d’établissements reconnus, dont « La flûte Gana » de monsieur Ganachaud, Meilleur Ouvrier de France (XXe arrondissement). J’ai ensuite été responsable de magasin durant 4 années, pour l’enseigne « Bretzel Club Parisien » à Paris (XIVe & Ie arrondissement), avant de créer ma propre entreprise de chocolaterie-pâtisserie-glacerie-biscuiterie, sous l’enseigne « Résolument Chocolat » à Vendôme (41) pendant 8 années.

Quels éléments clefs ont déterminé votre décision de rejoindre notre réseau ?

Les éléments qui m’ont convaincu sont la clarté du projet, l’accompagnement et l’écoute. Indépendant de nature, j’étais assez réticent à l’idée de rejoindre une franchise. J’ai été convié à rencontrer des franchisés seuls dans leur boutique afin de pouvoir discuter en toute liberté et toute transparence sur leur ressenti et l’image de l’enseigne. Le responsable développement de la Franchise, Ghislain des Pallières m’a ensuite invité avant tout engagement à rencontrer l’équipe de la chocolaterie à Marssac-sur-Tarn. Là-bas, j’y ai rencontré des personnes passionnées que ce soit au laboratoire comme Patrick Lasseigne, le Maître Chocolatier, Yann Fourtet mon responsable de réseau, les équipes de création ou encore les personnes qui œuvrent dans les différents services. Tous ont été très accessible & d’une extrême  gentillesse.

Qu’évoque pour vous la collaboration avec Yves Thuriès, l’unique double Meilleur Ouvrier de France  de l’histoire ?

Formé chez un Maître Chocolatier/pâtissier à Angers(49), je travaillais avec les ouvrages Yves Thuriès & Lenôtre, qui sont pour moi des références dans le métier.

En tant qu’amoureux du chocolat, qu’évoque pour vous l’immersion dans la plantation de San Fernando ?

J’aime parler de nos plantations en Équateur avec les clients. Ils sont sensibles au fait que nous soyons indépendants en matières premières, qui sont récoltées en respectant les normes humaines et environnementales. La dégustation qui suit l’explication les convint d’autant plus sur la qualité des produits. Ils viennent chercher des conseils et du plaisir et aiment être surpris. Si toutes les conditions sont réunies, j’irai à la plantation en octobre prochain dans le cadre de la formation fournie par la franchise Yves Thuriès.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Yves Thuriès - Chocolatier récoltant ?

Franchise Yves Thuriès - Chocolatier récoltant
Yves Thuriès - Chocolatier récoltant

Chocolatier-Récoltant

Apport 30 000 €

Intéressé par le secteur franchise chocolat ?
Pour créer une franchise Yves Thuriès - Chocolatier récoltant il faut un apport personnel de 30 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise chocolat et les franchises du secteur Commerce alimentaire.

Interviews

Actualités