Interview franchise Yves Thuriès - Chocolatier récoltant

« Le système de la franchise me semblait plus sécurisant en tant que gérante »

Claire Harari, Franchisée à la Varenne / Le Perreux - le

Claire Harari, mariée et mère de trois enfants, est diplômée Bac+5 en Gestion des Entreprises. Après 10 ans en tant que Contrôleuse de gestion dans une grande enseigne de gourmandise, elle a eu envie envie de créer sa propre entreprise et a choisi Yves Thuriès pour l'accompagner dans son projet...

: Pour quelles raisons avez-vous désiré vous lancer dans la franchise ?

Claire Harari 1Claire Harari : Le système de la franchise me semblait plus sécurisant en tant que gérante. De plus, pour le client, je pense que c'est plus rassurant.

Pouvez-vous nous décrire la franchise Yves Thuriès en trois mots ?

Je dirais : accompagnement, créativité et esprit de famille. La force de la franchise réside dans le fait que M. Thuriès est aussi récoltant de ses propres fèves de cacao et de noisettes. Sa renommée ainsi que ses créations originales contribuent à entretenir l'intérêt des consommateurs.

Vous avez deux boutiques, quels sont les avantages ? Quelle est votre organisation ?

L'un des avantages de gérer deux boutiques est que l'on peut palier au manque de l'une ou de l'autre quand c'est nécessaire. De plus, nous pouvons échanger sur la mise en valeur des produits. Au niveau de l'organisation, mon mari tient une boutique, moi une autre, tout en étant aidés par une autre personne à temps partiel.

Comment avez-vous vécu cette année 2020 ? Comment votre réseau vous a accompagné dans la gestion de crise ?

L'année 2020 a été forcément compliquée, surtout lors du premier confinement mais nous avons été très bien accompagnés par le siège qui échangeait avec nous de façon quasi quotidienne. Par exemple, les produits invendus après Pâques ont été remboursés sous forme d'avoir.

Vous vous êtes rendu à Balleyssagues au cœur des vergers de noisetiers, source du fameux praliné du Sud-Ouest d’Yves Thuriès ... Comment décrire cette expérience ?

Il est toujours intéressant de voir le produit dans son état premier, avant qu'il n'arrive en boutique sous une autre forme.
 

Quel conseil donneriez-vous à un entrepreneur qui hésiterait à se lancer dans le contexte actuel ?

Si vous avez trouvé un bon emplacement dans une commune répondant aux critères requis (population, pouvoir d'achat,...), si vous avez le sens du commerce et que vous ne craignez pas de faire quelques concessions (week-ends...), alors lancez-vous !

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

3 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4.5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Yves Thuriès - Chocolatier récoltant ?

Franchise Yves Thuriès - Chocolatier récoltant
Yves Thuriès - Chocolatier récoltant

Chocolatier-Récoltant

Apport 30 000 €

Pour créer une franchise Yves Thuriès - Chocolatier récoltant il faut un apport personnel de 30 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise chocolat
Votre projet de création s'oriente vers le secteur chocolat ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise chocolat, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise chocolat

Actualités

Interviews