Interview franchise Beauty Success

« En France, Beauty Success veut atteindre les 500 points de vente d’ici 5 ans »

Florence de Mortillet - le

L’enseigne de parfumerie sélective Beauty Success, qui fête ses 20 ans cette année, poursuit son développement en France mais aussi à l’international. Au programme cette année, une croissance visée en Afrique de l’Ouest et un test de partenariat avec l’enseigne Parashop pour se développer sur le créneau de la parapharmacie. Les explications de Florence de Mortillet, Directrice de l’enseigne Beauty Success.

: Comment le réseau Beauty Success s’est-il comporté l’année passée ?

Florence de Mortillet : L’année passée, nous avons ouvert une quinzaine de points de vente et réalisé un chiffre d’affaires de 240 millions d’euros, enregistrant une légère progression de 0,6% sur un marché de la parfumerie sélective en baisse de 0,9%. Notre forte présence médiatique, notamment sur les écrans télévisés durant le mois de décembre, a certainement favorisé notre maintien sur un marché qui reste compliqué. Cette campagne de communication nous a fait gagner en visibilité et nous allons réitérer l’opération cette année durant deux semaines à l’occasion de la fête des mères et pendant le mois de décembre.

2015 s’annonce-t-elle dans la même veine ?

L’année 2015 a très bien démarré en termes de développement puisque nous avons déjà 12 projets d’ouverture. Par ailleurs, nous venons de signer un contrat de 10 ans avec la CFAO qui va nous permettre d’étendre le réseau en Afrique de l’Ouest. Une vingtaine de projets devraient voir le jour dans des centres commerciaux Carrefour. Il s’agit de malls assez luxueux implantés dans une dizaine de pays. En septembre, nous ouvrirons en Côte d’Ivoire puis de nouvelles boutiques verront le jour au Cameroun, au Sénégal, au Congo ou encore au Nigéria.

Le réseau Beauty Success est-il amené à se développer dans d’autres pays ?

Certainement. Jusqu’à présent, nous avions 12 points de vente à l’international, dans les Dom Tom, au Maroc et sur l’Ile de la Réunion. L’export faisant clairement partie de nos priorités, nous avons étoffé notre service dédié avec l’arrivée d’une personne attachée aux négociations et au référencement des marques et d’un coordinateur de projet export. Ceci étant, si nous utilisons ce lever de croissance, notre développement en France reste fondamental. D’ailleurs, au sein de l’Hexagone, notre maillage est loin d’être complet puisque nous souhaitons atteindre les 500 points de vente d’ici 5 ans.

Cette croissance va-t-elle s’effectuer avec vos différents formats de boutique ?

Nous allons continuer à ouvrir des parfumeries mais aussi des instituts de beauté. Notre premier institut en franchise va d’ailleurs prochainement ouvrir ses portes. Et nous avons quatre autres projets en cours de réalisation. Dans les cinq ans, le réseau pourrait compter une centaine d’instituts. La Parapharmacie est également au cœur de nos préoccupations. Nous sommes actuellement en période de test avec l’enseigne Parashop. Ce réseau, à forte notoriété sur son segment de marché, possède 73 succursales et désire se développer en franchise. Alors que Parashop n’a pas d’expérience ni de savoir-faire en franchise, Beauty Success manque de notoriété sur le créneau de la parapharmacie. Nous avons donc envisagé d’unir nos forces pour grandir ensemble. Ce test, mené sur le salon Franchise Expo Paris et sur le salon Pharmagora, va nous permettre de voir comment le projet est accueilli par le public. A terme, Beauty Success pourrait donc devenir le franchiseur, ou une sorte de master franchisé pour l’enseigne Parashop. Sur les salons où nous avons présenté ce projet, l’accueil a été bon tant des pharmaciens qui souhaitent diversifier leur activité, que ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter une officine ou encore des porteurs de projet en franchise.

Enfin, des franchisés concernés par la décision de l’autorité de la concurrence suite au rachat par Douglas de Nocibé ont émis le souhait de nous rejoindre. Cela pourrait concerner une petite dizaine d’ouvertures. Au total, nous devrions ouvrir entre 20 et 25 points de vente en 2015.

Où en est votre alliance avec l’enseigne Passion Beauté ?

L’idée de départ était de mettre en commun notre référencement et nos négociations pour prendre plus de poids vis-à-vis des marques. Nous apprenons pour le moment à travailler ensemble et nous réfléchissons à la mutualisation d’autres centres de profit. Aucune fusion n’est envisagée. Nos deux marques vont ainsi continuer à se développer chacune avec leur identité propre.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

2 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Beauty Success ?

Franchise Beauty Success
Beauty Success

Parfumerie sélective

Apport 130 000 €

Pour ouvrir une franchise Beauty Success il faut un apport personnel de 130 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur franchise en parfumerie et cosmétique
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise franchise en parfumerie et cosmétique

Actualités

Interviews