Interview franchise Bureau Vallée

« 2017 aura été une année très porteuse sur l’international »

Laurence Maguarian, Responsable du Développement France
le | Franchise commerce

Laurence Maguarian, Responsable du Développement France de Bureau Vallée, nous a accordé cette interview, faisant un point sur l’enseigne à l'aube du 300ème magasin.

: Quelles sont les qualités principales que vous recherchez chez vos franchisés ?

Laurence MaguarianLaurence Maguarian : Il s’agit de femmes, d’hommes ou de couples ayant une attirance pour le commerce et l’entrepreneuriat. Si certains d’entre eux viennent de la grande distribution, d’autres n’y ont jamais travaillé et cela ne pose aucun problème, car nous fournissons une formation complète avant l’ouverture. Nous constatons que de nombreux franchisés ouvrent un second voire un troisième Bureau Vallée. De plus en plus de salariés ont aussi soif d'entreprendre et créent leur propre magasin.

Pouvez-vous détailler cette formation ?

Elle s’étale sur 70 jours très rythmés, avec des phases en magasin et d’autres au siège en cours théoriques. Nous accompagnons nos candidats dans tous les échelons de leur projet, mise en place d'un business plan, sélection du bon local intégrant les aspects de négociation. En plus de ce tronc commun, les franchisés peuvent opter pour des compléments de formation portant sur divers thèmes : management, gestion, force de vente…

Pouvez-vous nous faire un point sur votre déploiement ?

Nous sommes proches de l’objectif fixé en début d’année, approchant à grands pas de la barre des 300 magasins. 2017 aura été une année très porteuse sur l’international, puisque nous avons ouvert pour la première fois des magasins sur  le continent africain dans des pays comme le Cameroun ou la Tunisie, et nous avons consolidé notre présence à Malte. Nous devrions inaugurer notre première boutique italienne en 2018. 
Pour les mois à venir, nous souhaitons ouvrir une vingtaine d’unités aussi bien en centre-ville qu’en périphérie, dont au moins trois en région parisienne.

Quelles sont les dernières évolutions de votre modèle ?

Nous avons lancé avec succès et nous continuons d’étudier le comportement de notre concept Beev’up, espaces de co-working intégrés à nos magasins. Ces lieux ouverts permettent de tisser des liens entre les franchisés et la clientèle clients, mais aussi entre les clients eux-mêmes. Au final, cela rend nos magasins plus conviviaux, avec plus de proximité vers notre clientèle de professionnels.

                                           Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 4.5/5 basée sur 1 votant

Vous souhaitez devenir franchisé Bureau Vallée ?

Franchise Bureau Vallée
Bureau Vallée

Spécialisé dans la papeterie, matériel informatique, fournitures et mobiliers de bureau.

Apport 70 000 €

Pour ouvrir une franchise Bureau Vallée il faut un apport personnel de 70 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise informatique et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Actualités