Interview franchise Calipage

« Nous sommes constamment assistés par le franchiseur »

Patrick Guimbau, Franchisé
le | Franchise commerce

Multi-franchisé chez Calipage et même multi-entrepreneur, Patrick Guimbau nous prouve qu'il est possible de mener de front une double carrière professionnelle grâce à la franchise, lui qui exploite trois magasins de papeterie tout en dirigeant depuis plus de 30 ans son entreprise de plomberie familiale. Interview

: Comment avez-vous débuté votre carrière professionnelle ?

Patrick GuimbauPatrick Guimbau : Après l'obtention de mon diplôme de Plomberie-Chauffage, j'ai décidé de reprendre l'entreprise familiale de mon père dans ce domaine et le succès ne s'est pas démenti depuis 35 ans. Parallèlement, je cherchais à évoluer en optant pour une activité m'emmenant sur un terrain totalement différent, sans avoir d'idée très précise.

Comment en êtes-vous venu à rejoindre Calipage ?

J'étais client depuis quelques années du magasin Calipage de Figeac, lorsque j'ai appris en 2014 que celui-ci était à vendre et cherchait un repreneur. Je me suis alors dit que c'était une opportunité, moi qui souhaitais relever de nouveaux défis. C'est donc en 2014 que je suis officiellement devenu franchisé de ce point de vente, situé dans le Lot. Deux ans après, en 2016, je me suis associé avec l'une de mes employés pour ouvrir une seconde unité Calipage, cette fois en création pure, dans la zone commerciale de Biars sur Cère, également dans le Lot.

Votre aventure ne s'arrête pas là puisque vous venez d'inaugurer un troisième magasin ?

En effet, 2018 marque l'ouverture du point de vente de Villefranche de Rouergue, cette fois dans le département voisin de l'Aveyron. Je travaille avec une douzaine d'employés de confiance, qui me permet d'être particulièrement serein quant à la manière dont les magasins fonctionnent. Quant aux résultats financiers, ils sont au rendez-vous.

Comment passe-t-on de la plomberie à la papeterie ?

Par goût du challenge et aussi parce que la papeterie représente un métier très varié et très attractif à mes yeux : il est relié à l'enfance via les fournitures scolaires mais nous nous adressons également aux professionnels, aux particuliers, aux artisans... J'ai d'ailleurs embauché une commerciale pour démarcher les entreprises situées aux alentours et leur proposer nos services.

Comment Calipage vous accompagne-t-il au jour le jour ?

Nous sommes constamment assistés et aidés par le franchiseur, que ce soit via la centrale d'achat qui nous livre régulièrement ou bien par des conseils avisés, notamment dans les moments cruciaux que représentent  la recherche du bon local ou bien l'aménagement de mes magasins. J'ajoute que je rencontre les autres franchisés deux à trois fois par an et que nos échanges très fructueux nous permettent de nous inspirer les uns et les autres pour au final nous améliorer tous ensemble.

                          Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 4/5 basée sur 6 votants

Vous souhaitez devenir franchisé Calipage ?

Franchise Calipage
Calipage

Distribution fournitures de bureau et papeterie

Apport 30 000 €

Pour créer une franchise Calipage il faut un apport personnel de 30 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise informatique et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Actualités