Interview franchise Citron Vert

Un entretien avec Philippe Curmi, Citron Vert

Philippe Curmi - le

Avec son épouse Sylvie, Philippe Curmi gère un institut Citron Vert à Villefranche-Sur-Saône. Pour l'Observatoire de la Franchise, il raconte le parcours de son épouse et leur de vie de franchisés.

: Quel a été votre parcours professionnel ?

Philippe Curmi : Sylvie Curmi, Citron Vert Mon épouse, qui est esthéticienne de formation, a été vendeuse en parfumerie. De 1985 à 1992, nous avons géré un bureau de tabac/presse. Ensuite, mon épouse a souhaité se mettre à son compte. Dans un premier temps, elle a repris un centre d’amincissement qu’elle a revendu en 2001. En 2003, elle a rejoint le réseau Citron Vert en ouvrant une franchise à Villefranche-sur-Saône. Pour l’assister, j’ai pris en charge la partie administrative.

Sur quels critères avez-vous sélectionné votre franchiseur ?

Esthéticienne de formation, mon épouse a souhaité créer sa franchise sur un secteur qu’elle connaissait bien. Nous avons opté pour un mode de développement en franchise car nous sommes persuadés que l’on réussit mieux avec un œil extérieur et expert que seul, la tête dans le guidon.
Lors de notre recherche, nous avons rencontré tous les acteurs en présence sur le secteur. Nous souhaitions intégrer un réseau jeune et encore peu développé. A l’époque Citron Vert était le dernier né des réseaux dans le domaine de la beauté. Cette franchise, très proche géographiquement de notre lieu d’implantation, cumulaient donc les avantages que nous recherchions. Nous avons rencontré l’équipe et avons apprécié le contact avec les dirigeants de l’enseigne.
En optant pour un réseau jeune, nous étions sûrs d’être considérés comme de véritables partenaires. Nous ne nous sommes pas trompés. Notre collaboration est un véritable partenariat et nous ne sommes pas considérés comme un simple pion dans le réseau.

Quels sont les qualités de ce réseau ?

Avec Citron Vert, nous avons un interlocuteur fiable. Nous savons que nous pouvons compter sur le réseau. Lors de notre installation, l’accompagnement a été total et nous avons bénéficié d’une importante communication locale. Nous pouvons depuis compter sur une méthodologie excellente. Nous rencontrons les membres du réseau lors de la réunion annuelle et lors des commissions de réseau.

Six ans après l’installation de votre institut, quel est votre sentiment ?

Avec la tête de réseau, nous travaillons l’un pour l’autre. C’est un véritable partenariat et six après notre création, notre chiffre d’affaires est toujours en progression. Nous avons aujourd’hui 8 salariés.

Quel conseil donneriez-vous à un futur franchisé ?

Le choix de la franchise est primordial. Il faut choisir un secteur qui corresponde à ses envies et à ses attentes. Pour ne pas se tromper, il est absolument nécessaire d’appeler tous les franchisés d’un réseau avant d’arrêter son choix.

Citron Vert, Villefranche-sur-Saône

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 4.5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Citron Vert ?

Franchise Citron Vert
Citron Vert

Epilation, soins, bronzage UVA et pose d'ongle

Apport 40 000 €

Pour ouvrir une franchise Citron Vert il faut un apport personnel de 40 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise esthétique
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise esthétique

Actualités

Interviews