Interview franchise PASSTIME

Interview de Jeanine et Zoubir Bassi, de la franchise Passtime

Zoubir Bassi - le

Jeanine et Zoubir Bassi, 40 ans, ont pris la franchise Passtime pour la Haute-Garonne en couple. Ils se confient pour l'Observatoire...

: Auriez-vous l'amabilité de nous dire qui vous êtes et de nous expliquer, en quelques mots, votre parcours professionnel jusqu'à la découverte de ce réseau ?

Zoubir Bassi : Il s'agit d'un cas un peu particulier puisque nous avons pris la franchise du département 31 en
couple.
Zoubir Bassi : Depuis l'âge de 18 ans, je suis autonome dans mes activités, (propriétaire d'un vidéo club, d'un magasin d'électroménager, d'une entreprise dans le bâtiment, d'une entreprise de ventes d'espace publicitaires). J'aime gérer mon temps, être mon propre patron, j'ai aussi une expérience d'agent commercial pour diverses entreprises.
Il y a trois ans, avec mon épouse, nous avons décidé de quitter la région parisienne pour Toulouse, où j'ai trouvé un emploi d'agent commercial auprès d'une entreprise dont le siège est à Paris, mais j'avais l'idée de redevenir mon propre patron, alors j'ai consulté les sites de franchise et aujourd'hui, je suis franchisé Passtime.
Janine Bassi : J'ai essentiellement une expérience dans le commerce, au départ comme vendeuse puis comme responsable de magasin. Depuis mon mariage, j'ai toujours été associée avec mon mari dans les différentes entreprises que l'on a créées. En règle générale, il gère la partie commerciale et je m'occupe de la partie administrative. A notre arrivée à Toulouse, on a eu envie de recommencer l'aventure et de travailler ensemble, ce qui nous permet de concilier vie de famille et activité professionnelle.

Par quels moyens avez-vous connu cette franchise ? Pouvez-vous nous commenter la rencontre initiale avec le franchiseur et nous dire ce qui a déterminé votre choix pour cette franchise plutôt qu'une autre ?

Etant à la recherche d'un concept innovant, nous regardions régulièrement les
sites spécialisés dans la franchise et Passtime nous a tout de suite plu. Nous avons donc envoyé une demande d'information.
Ce qui a déterminé notre choix, c'est dans un premier temps le prix pas trop élevé de la franchise. De plus, il n' y avait pas de concurrent direct dans notre département et bien sûr une assistance au quotidien des franchiseurs. Nous sommes indépendants mais pas seuls.
Et le plus important, c'est que l'on adhérait totalement au guide. En tant que consommateur, c'est un produit qui nous semblait vraiment complet.

Comment avez-vous mis à profit les délais de réflexion prévue par la loi Doubin ?

Nous l'avons mis à profit pour demander des informations aux franchisés Passtime et pour essayer de connaître la concurrence.

Pensez-vous que vous auriez pu réussir aussi aisément sans l'assistance du franchiseur ?

Non, puisque l'on a choisi une franchise pour justement bénéficier d'un soutien logistique et humain. Il s'agit réellement d'un travail d'équipe.

Est-ce que le franchiseur a respecté tous ses engagements initiaux et est-ce qu'il continue à assumer son rôle ?

Tout se déroule conformément à nos prévisions.

Quels outils votre franchiseur a mis à votre disposition lors du lancement de votre entreprise ? Diriez-vous qu'ils ont été suffisants ? Et sinon pourquoi ?

Nous avons à notre disposition un logiciel très efficace. Nous faisons aussi des audio conférences, des séminaires, et nous assurons une présence importante sur le terrain en début de commercialisation. Cela nous convient puisque notre activité fonctionne bien.

À présent que vous êtes en activité, êtes-vous en contact avec d'autres franchisés du réseau ? Et dans l'affirmative, comment cela se passe avec eux ?

Oui, nous sommes souvent en contact, dans un premier temps par le biais des audio conférences qui regroupent environ 5 départements. Et aussi lors de manifestations ponctuelles, par exemple avec 4 autres départements.
Nous avons partagé un stand sur un salon des CE à Toulouse cela nous a permis de bénéficier d'un tarif moins élevé et de montrer la dynamique du club Passtime. Pour préparer ce salon, nous avons organisé une réunion suivie d'un repas à notre domicile, ce qui permet de consolider le travail en équipe.

Qu'est-ce que vous pourriez nous dire au sujet de la formation et de l'assistance dans ce réseau ? En êtes-vous satisfait ? Et sinon pourquoi ?

La formation se déroule à Perpignan sur plusieurs jours, cela permet de vraiment s'imprégner du concept, on y rencontre les futurs franchisés comme nous, ce qui est rassurant puisqu'ils croient au même produit. Les franchiseurs nous font bénéficier de leur expérience (de 10 ans), donc c'est positif.

Si vous avez établi un prévisionnel, êtes-vous en conformité avec celui-ci ? Dans le cas contraire, les perspectives de chiffres d'affaires vous paraissent-elles bonnes malgré tout ?

Nous avons établi un prévisionnel et aujourd'hui, notre chiffre d'affaires a atteint un bon niveau. Mais il faut compter un bon mois entre le début de la commercialisation et les premiers revenus, surtout si l'on s'attaque à de gros CE dont les délais de réponse sont longs. Si l'on veut des revenus immédiatement, il suffit de contacter les entreprises de moins de 50 salariés comme le préconisent les franchiseurs.

Diriez-vous, aujourd'hui, que le concept est bien placé sur le marché ? Et est-ce que cela correspond à l'étude que vous auriez pu réaliser en amont ?

Oui, le concept est bien placé sur le marché et les chiffres sont là pour le prouver : notre site reçoit énormément de visite.

Pour finir, accepteriez-vous de vous engager à nouveau avec votre franchiseur si vous pouviez revenir en arrière ? Et si oui, que pourriez-vous dire aux postulants pour les convaincre de signer à leur tour avec cette enseigne ?

Si c'était à refaire, nous résignerions et ce que nous pouvons dire aux postulants, c'est qu'il n'y a pas d'arnaque. Tout est clair et les droits d'entrée sont peu élevés,.
C'est un très bon produit qui plait lorsque nous le proposons mais c'est comme tout : seul votre travail paiera.
Si vous souhaitez être votre propre patron, travailler à votre rythme tout en bénéficiant de l'aide des franchiseurs, alors il ne faut pas hésiter.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Publicité, communication, marketing : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise WSI
WSI

Conseil Marketing Digital

Apport 30 000 €

Franchise Pano
Pano

Signalétique publicitaire, publicité adhésive

Apport 20 000 €

Franchise PASSTIME

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour créer une franchise PASSTIME il faut un apport personnel de 11 970 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise communication et les franchises du secteur Services aux entreprises.

Interviews

Actualités

  • 14 janvier 2014
    Passtime : témoignage de Vincent Piroud et Malek Tazerout, franchisés Auriez-vous l’amabilité de nous dire qui vous êtes et de nous expliquer, en quelques mots, votre parcours professionnel jusqu’à la découverte de ce réseau ? Vincent Piroud et Malek Tazerout, nous sommes ...
  • 16 mars 2013
    Une nouvelle franchise Passtime à Rouen Deux nouveaux associés rejoignent la franchise Passtime pour le compte de laquelle ils couvriront la ville de Rouen. L'enseigne Passtime comptabilise donc deux franchisés de plus, avec Aurélie et Julien ...
  • 11 janvier 2013
    La franchise Passtime ouvre en Guyane Les Territoires d'Outre-Mer sont à nouveau à l'honneur pour la franchise Passtime, qui annonce son arrivée sur l'île française de la Guyane, après avoir diffusé ses guides avec succès à la Réunion et en ...
  • 25 octobre 2012
    Passtime accueille un nouveau franchisé à Draguignan Après Jacques-Henri à Toulon, Philippe rejoint à son tour le réseau de franchise Passtime pour le département du Var (83). Ce département, à présent au complet, propose désormais à l'ensemble des Varois ...
  • 11 décembre 2010
    Passtime ouvre un nouveau pays : le Luxembourg Déjà bien représenté sur le territoire français, la franchise Passtime est désormais présente au Luxembourg, grâce au nouveau franchisé Fabien. Passtime avait déjà ouvert une antenne sur l'Ile de la Réunion ...

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Pano
Pano

Apport 20 000 €

Franchise WSI
WSI

Apport 30 000 €

Franchise Sowink
Sowink

Apport 5 000 €

Franchise WINLIGHT International
WINLIGHT International

Apport 5 000 €

Franchise Signarama
Signarama

Apport 30 000 €