Interview franchise Toma Interim

« Nous souhaitons rester proches de nos franchisés »

Michaël Marrel - le

Au départ, Virginie Torres et Michaël Marrel étaient salariés d’un grand groupe de travail temporaire. Ils décident de s’associer et de devenir franchisés en 2005 ; puis fort de leur expérience et réussite, ils décident de devenir franchiseur en 2013 en créant Toma Interim. Une réussite qu’ils souhaitent à tous leurs futurs franchisés. Nous avons interrogé Michaël Marrel, co-gérant, au sujet de ses ambitions pour la marque en termes de déploiement.

: Quel est l’état du parc actuel de Toma Interim ?

Michaël Marrel 2Michaël Marrel : Nous comptions dès le départ trois agences. Deux d’entre elles sont situées à Saint-Etienne et la troisième est à Montbrison. En 2013, nous avons ouvert une quatrième agence en propre à Monistrol sur Loire .
La première franchise a été inaugurée en 2014, à Andrézieux-Bouthéon, ce qui nous fait un total de 5 unités en activité. Nous avons virginie et moi nos racines dans la loire, nous connaissons bien le marché, et c’est naturellement que nous nous sommes développés sur le département.
Notre modèle diffère en fonction des tailles d’agglomération : sur des villes de taille intermédiaire, nous souhaitons ouvrir des agences que nous appelons à bi-spécialité : industrie et bâtiment. Sur les agglomérations de plus de 100 000 habitants ; nous préconisons des ouvertures d’agences spécialisées soit sur les métiers de l’industrie ; soit sur les métiers du bâtiments.

Combien d’agences souhaitez-vous ouvrir dans les prochains mois ?

Notre objectif d’ici fin 2015 est d’ouvrir deux agences d'interim, car nous souhaitons rester proches de nos franchisés en les accompagnants de très près, en nous développant progressivement.

Tracez-nous le portrait de votre franchisé idéal…

Des gens qui nous ressemblent, qui ont une bonne connaissance de la région de leur futur implantation, qui ont un tempérament d’entrepreneur, qui sont investis ; des personnes dotées de capacités commerciales importantes et d’un bon relationnel ; avec le sens du service. Les candidats issus de la profession seront favorisés ; mais notre modèle est accessible à un large public d’entrepreneurs.

Comment formez-vous les franchisés au départ ?

La formation initiale se déroule sur six semaines à notre siège de Montbrison. Nous leur apportons l’ensemble des savoir faire nécessaires pour leur futur métier. Ils mettent en pratique leur nouveaux savoirs au cours d’une période d’immersion aux cotés de nos équipes des différentes agences ; ils sont dans le bain immédiatement !

Quelles sont les principales différences entre Toma Interim et ses concurrents ?

Nous avons l’originalité de proposer un concept qui fonctionne pour des binômes : soit deux associés, soit un franchisé principal et un commercial. Le process et l’organisation mis en place permettent d’optimiser les tâches administratives sans personnel dédié. ; ce qui optimise la rentabilité du centre de profit.
Autre particularité de notre concept, pendant les 6 semaines de formation nous offrons aux franchisés un hébergement gratuit ; car nous savons que c’est une dépense non négligeable , dont ils n’ont pas besoin au démarrage de leur activité.,
Avec Virginie, pour les avoir connues, nous sommes très sensibilisés aux problématiques rencontrés par les jeunes entrepreneurs ; nous avons une approche humaine, nous favorisons la proximité, l’accompagnement, l’écoute…
Enfin, les zones que nous réservons à nos franchisés offrent à ces derniers la possibilité d’ouvrir au moins deux agences. D’ailleurs, notre premier franchisé qui à démarré son activité en septembre 2014, projette déjà d’ouvrir sa seconde unité.
Par ailleurs ; nous possédons notre propre organisme de formation certifié ; ce qui nous permet d’améliorer l’employabilité de nos intérimaires et facilite l’enchainement des missions. De plus nos clients sont rassurés par cette expertise règlementaires, et apprécie de pouvoir s’entourés d’intérimaires formés à l’habilitation électrique ; aux CACES nacelles ; chariots élévateurs et SST.

                                                                                                            Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Cabinet de recrutement : devenez franchisé avec ce concept porteur

Franchise aquila RH
aquila RH

Devenez un acteur clé du recrutement dans votre région

Apport 25 000 €

Franchise Toma Interim

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour créer une franchise Toma Interim il faut un apport personnel de 50 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise interim
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Cabinet de recrutement ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Cabinet de recrutement, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise interim

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Agence Temporis
Agence Temporis

Apport 60 000 €

Franchise Infiniteam
Infiniteam

Apport 55 000 €

Franchise aquila RH
aquila RH

Apport 25 000 €

Franchise Vitalis Médical
Vitalis Médical

Apport 25 000 €