Dossiers de la franchise

L’emploi au cœur de Planète Auto 2011

Publié par , le | Franchise Automobile

Organisé pour la deuxième fois par le CNPA, le salon Planète Auto a tenu toutes ses promesses, en réunissant l’ensemble des professionnels de la filière au CNIT – La Défense à Paris les 29 et 30 juin 2011.
Cette année, l’accent a été mis sur l’avenir du secteur, comme en témoigne le thème de la dernière conférence du salon dédiée aux perspectives d’emploi dans les différentes activités de l’automobile, un thème qui intéressera sans doute de nombreux franchisés confrontés à cette problématique quotidiennement, que ce soit dans les franchises de location automobile ou dans la réparation.

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise Norauto
Norauto

Centre-auto, équipement, entretien, réparation

Apport 100 000 €

Franchise Roady
Roady

Centre-Auto, maintien de garantie constructeur

Apport 75 000 €

Franchise Glastint
Glastint

Pare-brise, vitres teintées 100% légales, protection de carrosserie et de jantes, covering…

Apport 20 000 €

Franchise X'treme Color
X'treme Color

Retouche peinture pour véhicules opérant à domicile.

Apport 10 000 €

franchise automobile

DES EVENEMENTS SUR LES DEUX JOURS DU SALON

Durant les deux jours du salon, pas moins de 40 exposants ont répondu présent pour communiquer et présenter leur concept (comme le réseau Distinxion , tandis que 60 jeunes participaient au Forum des Métiers, à la rencontre de leurs futurs employeurs.
Planète Auto 2011 fut également l’occasion pour le CNPA d’officialiser des signatures importantes dans le domaine de l’écologie, à l’image de la collaboration engagée avec l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), visant à réduire la consommation d’énergie des entreprises, ou encore du partenariat avec l’Agence de l’Eau Seine Normandie.

En invitant le représentant de Frédéric Lefebre, M. Luc Rousseau, DG de la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services) à participer au diner-débat du premier soir sur le thème « Du pétrole, jusqu’à quand ? », le CNPA a prouvé qu’il constituait un interlocuteur privilégié du gouvernement.
Enfin, le salon Planète Auto a également donné l’occasion aux adhérents du CNPA de renouveler leur confiance au Président en exercice, Patrick Bailly, reconduit pour un second mandat  avec autour de lui une équipe renouvelée.

DEBAT : COMMENT DONNER ENVIE DE REJOINDRE NOS MÉTIERS ?

C’est là le plus important sans doute, la part belle fut donnée à l’emploi, les deux jours du salon ayant pour point d’orgue une grande conférence portant sur la manière dont la filière automobile peut s’y prendre pour donner envie à tout un chacun, et notamment aux femmes, de rejoindre ses métiers, et donner le goût d’entreprendre, que ce soit par la franchise ou en devenant concessionnaire.

Pour ce débat animé par Pierre de Bernardi, furent réunis :
- Bernard Cambier, Directeur Commercial France Renault
- Jean-Marie Peretti : Professeur et chercheur en Ressources Humaines à l’ESSEC
- François Bartholomé : Président de la région Champagne-Ardenne CNPA
- Elisabeth Young : Présidente des Elles de l’Auto
- Florence Praly : Dirigeante Garage GETE-Peugeot
- Michel Terré : Directeur du CNAM
- Jacques Lépineux : Dirigeant du groupe de distribution Schuller
- Olivier Calvet : Professeur à l’Université de Marne-la-Vallée


franchise automobile

Les temps forts du débat

Attractivité

franchise automobileLes filières automobiles ont de grands besoins de main d’œuvre, mais elles attirent peu car elles souffrent, selon M. Peretti, «  d’une image trop masculine, trop dure physiquement, qui fait qu’on se prive de la moitié de la population. »
Il faut changer l’image de l’industrie automobile, trop souvent perçue comme source de délocalisation, de licenciement et de pollution et M. Cambier de surenchérir : « Les jeunes d’aujourd’hui ont tendance à préférer aller vers des métiers hi-tech, plus attractifs que nos garages ouverts 6 jours sur 7 et certains dimanches dans l’année ».
Les solutions ? Communiquer sur les excellents plans de formation destinés aux jeunes, et casser l’image de l’automobile et des filières scientifiques « qui ont perdu le pouvoir de faire rêver les gens » estime M. Terré.
Au-delà de l’attractivité, il faut également trouver des solutions pour garder les jeunes dans les filières de l’automobile une fois qu’ils y sont entrés, car trop souvent, ceux-ci quittent le milieu, faute d’un accompagnement suffisant. M. Cambier ajoute que « l’insuffisance du coaching et du feedback peuvent mener à des frustrations qui expliquent cet état de fait. ».
Parmi les pistes évoquées pour remédier à cela, l’instauration de bilans de compétences réguliers, permettant de faire des points complets de la situation de chacun et de proposer une formation qualifiante adaptée.

La place des femmes

Si on trouve de plus en plus de femmes dans les concessions, où elles peuvent mettre à profit leur sens commercial, elles sont en revanche beaucoup moins nombreuses au sein des filières de l’après-vente et de la réparation. Dirigeante de l’association Les Elles de l’Auto , Elisabeth Young cherche depuis des années à donner à la gent féminine la place qui lui revient dans l’univers de l’automobile. En effet, selon Mme Young, « ce sont les femmes qui choisissent le véhicule du foyer dans 50 % des cas, et ce pourcentage est plus important encore lorsqu’il s’agit de la seconde voiture. »
C’est pourquoi les Elles de l’Auto a publié une charte comptant six points, qu’elles font signer à tous les professionnels de l’automobile, les enjoignant notamment d’engager plus de femmes et de faire évoluer leurs émoluments au même rythme que leurs congénères masculins.

Le mot de la fin de cette conférence est revenu à M. Peretti. Selon lui, « communiquer autour de nos métiers permettra d’attirer dans les filières automobiles des personnes motivées et passionnées, qui a leur tour en séduiront d’autres et, au final, les jeunes nouvellement embauchés passeront de l’apprentissage à l’expertise, puis de l’expertise à la virtuosité, faisant monter en gamme l’ensemble de l’industrie automobile française et européenne. »

Plus d’infos :
Planète Auto 2011
CNPA
Elles de l’Auto
Les entreprises qui cherchent des franchisés et des salariés dans le secteur de l’automobile : cliquez ici.

Vous pouvez également consulter toutes les offres .

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les 15 derniers articles du secteur