Interview franchise 117

"Pour réussir, 117 accompagne ses franchisés bien en amont de leur création"

Régis Zerbib - le

Conscient du besoin de formation et d'accompagnement des porteurs de projet qui souhaitent se lancer sur le secteur du prêt-à-porter, 117 a mis au point un pack créateur à 0 euro. L'enseigne poursuit également ses stratégies d'innovation, qui lui permettent de rester pérenne sur un marché de l'habillement fragilisé par la crise. L'objectif du réseau ? compter 100 points de vente d'ici 2020. Le point avec Régis Zerbib, Président-fondateur du Groupe 117.

: Vous venez de lancer un pack créateur à 0 euro. A qui s’adresse cette offre?

Régis Zerbib 2Régis Zerbib : Après avoir mené une étude détaillée sur le profil des porteurs de projets, nous constatons depuis le début de l’année une augmentation significative des demandes associées à un besoin de formation et d’accompagnement. C’est révélateur de la période délicate que vivent beaucoup de salariés qui souhaitent changer de vie et étudier l’entreprenariat en franchise.

Afin de renforcer et valoriser la formation professionnelle à destination des jeunes créateurs et des personnes en phase de reconversion professionnelle, nous avons donc conçu une offre "droit d'entrée à zéro euro", valable du 25 septembre au 31 octobre, sous condition*, qui repose sur deux formations obligatoires. La première, d'une durée de trois jours, a été conçue par des experts en création d’entreprise et aborde l'étude de faisabilité, formalités, aides et subventions, statuts juridiques, business plan et prévisionnel financier, étude de marché, recherche de locaux, étude de flux, assurance, dossier de présentation bancaire, management ... Cette première étape indispensable dans la concrétisation d'un projet d'ouverture peut être prise en charge financièrement par différents organismes en fonction de la situation personnelle du candidat. La deuxième formation, d'une durée de cinq à dix jours, permet d'acquérir les fondamentaux liés à la gestion globale d'un point de vente dans le secteur du prêt-à-porter : gestion des achats, techniques de vente, gestion des stocks, gestion des opérations commerciales, merchandising, apprentissage des typologies de produits, positionnement des marques, identification des univers de mode, fidélisation clientèle, e-commerce...

*Coût de la formation initiale : 2 500 euros hors taxes (possibilité prise en charge DIF & OPCA), Offre limitée à 5 dossiers de candidature - âge minimum 20 ans, Formation réalisée dans la période du 1/11/2012 au 1/03/2013.

Où en est précisément votre développement et quelles sont vos ambitions pour les prochaines années ?

Nous poursuivons notre développement en renforçant notre positionnement tarifaire « anti-crise ». Nous proposons donc à nos clients les bonnes collections de textile et d'accessoires de mode aux meilleurs prix, au bon moment.

Le « déstockage » proposé par notre centrale de référencement est un « outil » d’aide à la vente qui permet de répondre aux besoins des consommateurs et de dynamiser les opérations commerciales. Notre stratégie s’appuie sur une approche « Zéro Stock » afin d’offrir mensuellement des nouveautés à nos clients. Chaque partenaire 117 dispose d’une liberté pour adapter son offre et ses marques en réponse à la clientèle visée. Nous sommes dans un marché à « géométrie variable » qui nécessite une adaptation de la mode, des styles et des tendances, différents d’une région à une autre.

Pour bien vendre le talent commercial ne suffit plus. La force de notre réseau est de proposer une méthode, un sourcing mais aussi une analyse des demandes et des tendances.

Aujourdhui, la formation professionnelle devient le « cœur de business » pour asseoir notre développement. Si le déstockage de marques répond à une demande croissante des consommateurs, c’est le professionnalisme des futurs partenaires 117 qui nous permettra d’agrandir et de pérenniser notre réseau. Grâce à notre nouvelle plateforme www.infomode.fr nous assurons une transmission permanente des règles de réussite dédiées au prêt-à-porter. Ce portail est un « web assistant online », disponible 7/7, 24/24, et accessible pour les débutants comme pour les plus expérimentés qui nous rejoignent.

Plus que jamais, nous souhaitons permettre à des porteurs de projet d’ouvrir leur point de vente dans la mode avec une formation professionnelle et un concept original, tout en préservant une autonomie de gestion. Notre objectif est d'atteindre les 100 points de vente d’ici 2020 tout en prenant soin de maîtriser notre développement et l’adaptation de l’offre globale face aux évolutions du marché de l’habillement.

Reste-t-il des zones d’implantation prioritaires ?

Le modèle économique proposé par le Groupe 117 permet au partenaire de choisir librement son univers de mode et son offre parmi plus de 100 marques référencées (homme, femme, enfant et accessoires de mode). Bien entendu, cette liberté s’appuie sur la bonne mise en pratique des règles en termes de cohérence, de profondeur et de largeur de collection, en fonction de la surface et de l’emplacement du local. Par conséquent, il existe de nombreuses opportunités en France, en Belgique, en Suisse et au Maroc avec une spécificité : notre concept multimarques est très apprécié dans les petites villes de moins de 30 000 habitants où peu de marques branchées sont présentes, avec les conditions tarifaires que nous proposons.

Le marché de l’habillement souffre de la conjoncture. Est-ce que votre positionnement vous parait particulièrement adapté à cette période de crise ? Les marques ont-elles toujours la côte ?

Oui, le marché de l’habillement souffre. Non, le déclencheur d’achat n’est pas uniquement « la marque ». J’ai animé deux conférences en juillet dernier lors du Salon du prêt-à-porter à Paris aux cotés de la Fédération Nationale de l’Habillement. J’ai rapidement constaté une majorité de détaillants m’expliquant un « recul de la consommation » et par voie de conséquence « une baisse de chiffre d’affaires ». Soucieux d’en savoir plus, je m’empresse de comprendre les actions engagées pour palier à cette situation. Je découvre non sans surprise une gestion de la situation basée sur des méthodes révolues.

Tous les marchés ont changé avec un rythme très soutenu d’évolutions permanentes : nous sommes désormais dans l'ère de « l’hyper » : hyper communication, hyper sensibilité, hyper consommation, hyper réseaux sociaux, hyper publicité, hyper offres promotionnelles. Mais qu’en est-il de l’hyper formation ? Le monde a changé rapidement et les professionnels n'ont pas su s’adapter.

Les conditions de vente, les attentes des consommateurs, les impératifs des industriels, l’externalisation, l’exportation, la distribution, le « pronto moda » et les marques ont fortement évolué ces trois dernières années. Les professionnels du détail ont-ils fait face à ces évolutions en adaptant leur positionnement, leur offre, leur méthode, leur communication, leur programme de fidélisation, leur technique d’achat et leur technique de vente ? Je crois que la plupart des professionnels a sous-estimé la nécessité de mettre en place de nouvelles techniques permettant de s'adapter à toutes ces évolutions « imposées » par un marché en pleine « hyper restructuration ». Cela sans compter sur la multiplication des sites de vente en ligne.

D’une manière générale, le marché de l’habillement a besoin de renforcer « ses compétences » et de mettre en place des nouvelles méthodes de travail pour servir le client. Nous ne vendons plus « un produit » ou « une marque » mais une véritable « carte génétique » dans un univers de mode auquel les consommateurs s’identifient ou pas.

Un mot de conclusion ?

Le Groupe 117 développe une nouvelle « approche » du commerce organisé afin de permettre aux futurs entrepreneurs de créer leur point de vente tout en conservant une autonomie de gestion et une liberté dans le choix d’un ADN.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Discount : solderie bazar et destockage : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise B&M
B&M

Distribution Discount

Apport 4 000 €

Franchise Marché aux Affaires
Marché aux Affaires

Bazar, cadeaux, décoration, arts de la table

Apport 100 000 €

Franchise 117

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour ouvrir une franchise 117 il faut un apport personnel de 20 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise bazar
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise bazar

Actualités

  • 02 septembre 2013
    Groupement Adhérent 117 : une stratégie « 100% gagnante » La conjoncture et la situation sur le marché du prêt-à-porter nécessitent indéniablement d'unir les forces et mutualiser les moyens en réseau. Au delà des ouvertures de nouveaux points de vente « 117 » ...
  • 06 juin 2013
    Franchise PAP : 117 lance un nouveau format de boutique L'enseigne 117, spécialiste du destockage de grandes marques de prêt-à-porter et d'accessoires, lance un nouveau format de boutique "100% Prix 100% Mode" sur des surfaces commerciales comprises entre 500 ...
  • 13 février 2013
    117 : de nouveaux programmes de formation Infomode, le centre de formation et d'expertise du Groupe spécialisé dans le destockage de prêt-à-porter Cent Dix Sept propose de nouveaux programmes ainsi qu'une nouvelle version de son site Internet ...
  • 16 janvier 2013
    Tout sur le réseau 117 par Régis Zerbib, son fondateur Votre mode de développement entre-t-il dans le champ d'application de la loi Doubin ? Régis Zerbib : Nous sommes dans une relation basée sur le partenariat commercial et la licence de marque. Ce type de ...
  • 27 décembre 2012
    117 : le pack Infomode pour aider les créateurs Le réseau spécialiste du destockage de prêt-à-porter de marque Cent Dix Sept met à la disposition des porteurs de projets un dispositif unique : le « Pack Infomode ». Lancé en septembre dernier, il permet ...

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise B&M
B&M

Apport 4 000 €

Franchise Bazarland
Bazarland

Apport 75 000 €

Franchise Marché aux Affaires
Marché aux Affaires

Apport 100 000 €