Interview franchise Arthur

« J’ai eu un véritable coup de cœur pour la marque Arthur »

Après un bac G2, Aurélie Pétrosino a eu un parcours professionnel atypique qui l’a menée de l’ethnologie à l’insertion sociale et professionnelle avant d’arriver au sein du réseau Arthur en 2017. Cette maman de deux enfants gère désormais le magasin Arthur de Bourg en Bresse après avoir eu un coup de cœur pour cette marque.

: Quel parcours professionnel avez-vous eu avant de rejoindre le réseau Arthur ?

Aurélie PétrosinoAurélie Pétrosino : J’ai effectué un Bac G2 puis obtenu une maîtrise d’ethnologie tout en vivant de petits jobs alimentaires. J’ai notamment eu un long parcours chez McDonald’s puisque j’y ai travaillé durant quatre ans. Après avoir raté de peu le concours pour devenir Conseiller Principal d’Education, je suis allée m’inscrire à l’ANPE et on m’a proposé d’y travailler ! J’ai donc exercé plusieurs années en tant que Conseillère ANPE pour accompagner les demandeurs d’emploi. Je suis ensuite devenue Conseillère d’insertion sociale et professionnelle auprès des jeunes en mission locale.  Cette expérience professionnelle a duré 11 ans au terme desquels j’ai eu envie de changer de secteur d’activité. J’avais envie de faire quelque chose pour moi, sans avoir aucune idée précise de ma reconversion !

Comment avez-vous atterri chez Arthur ?

Je pense que dans mon parcours, toutes les rencontres que j’ai faites ont joué un grand rôle. Et c’est aussi une rencontre qui m’a amenée à rejoindre le réseau Arthur. Ainsi, pour les fêtes de Noël il y a deux ans, je souhaitais offrir un pyjama à mon mari. Je me suis rendue dans une boutique multimarques de Bourg en Bresse et j’ai été séduite par les produits Arthur que je ne connaissais pas du tout. En parlant avec la propriétaire du commerce, j’apprends qu’elle souhaite prendre sa retraite et que son bail est à céder. Cette idée de tenir un commerce m’attirant, j’en parle à mon mari qui me pousse à retourner voir la commerçante. Je suis donc retournée dans la boutique afin que la commerçante me fasse découvrir un peu mieux la marque Arthur. Avant de partir, elle me demande de lui laisser mes coordonnées, ce que j’ai fait. Et quelques jours plus tard, je reçois un appel d’Arthur. J’ai été très surprise mais intéressée. Nous avons longuement échangé avec le développeur du réseau et mon mari. Une dizaine de jours plus tard, j’ai rappelé le réseau qui a réussi à me convaincre d’aller plus loin. 

Quels ont été les éléments qui vous ont convaincu de rejoindre cette enseigne ?

Après plusieurs entretiens téléphoniques et rencontres avec les dirigeants, j’ai négocié ma rupture conventionnelle, contacté ma banque et tout s’est enchaîné. Ce qui m’a séduit, ce sont la qualité des échanges avec le réseau mais aussi et surtout l’originalité et la qualité des produits. Avec Arthur, j’allais pouvoir offrir un produit exclusif à mes clients. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette marque qui représente des valeurs qui me sont chères. Ce concept tourne en effet autour de la famille, qui est un élément fondamental  pour moi.

Quelles ont été les étapes de votre création d’entreprise ?

Je devais reprendre le local de la commerçante partie à la retraite mais nous n’avons pas réussi à nous accorder avec le propriétaire des murs. J’ai donc repris une activité tout en continuant à chercher un emplacement pour ma boutique jusqu’au jour où un agent immobilier m’a proposé le bon local. J'ai présenté et défendu mon projet devant un Comité, constitué de professionnels par l'intermédiaire de l'organisme Centre Ain Initiative. Cette présentation m'a permis de me conforter dans mon choix d'orientation. Le Comité m'a octroyé leur soutien pour mon projet ainsi qu'une partie de mon prêt à toux zéro. L'accompagnement de la Chambre de commerce et d'industrie a également été important lors des entretiens individuels et de la semaine de stage "Aide à la Création d'entreprise". Une étape incontournable pour la Création d'entreprise est le travail en collaboration avec le comptable pour le choix du statut et le prévisionnel.

Comment le réseau vous a accompagné durant toutes ces étapes ?

Le développeur du réseau s’est déplacé plusieurs fois pour visiter avec moi les locaux. Quand j’ai trouvé le bon, il est rapidement venu pour donner sa validation. Et au-delà de l’assistance reçue pour la recherche du local ou encore son aménagement, j’ai reçu une grande aide morale. Le franchiseur a toujours été présent pour me soutenir et m’encourager. L'enseigne m'a permis de me former notamment sur le logiciel de caisse, le pliage, et le rangement de la boutique auprès de Sandrine, la responsable de la boutique de Lyon. Bernard Saada, le directeur du réseau m'a également bien accompagnée et ils continuent tous les deux à répondre à mes nombreuses sollicitations !

Vous avez ouvert votre point de vente en plein cœur de Bourg en Bresse le 7 avril dernier, comment se sont passés ces premiers mois d’activité ?

A l’ouverture de mon point de vente, la responsable de la boutique de Lyon est venue me prêter main forte. J’ai réalisé des actions de communication locale avec la distribution de flyers et une parution dans le journal du centre-ville. Dès l’ouverture, j’ai retrouvé les anciens clients du magasin multimarques. Le bouche à oreille a aussi bien fonctionné et aujourd’hui mon point de vente démarre doucement. Nous abordons une période chargée qui devrait faire décoller le chiffre d’affaires. J’ai une bonne clientèle et je suis heureuse de ma reconversion. Mon objectif est de renforcer mon activité et de la pérenniser dans les trois années à  venir.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Comment ouvrir une franchise Arthur ?
Demandez une documentation

Franchise Arthur
Apport
25 000 €
Ca 2ans
150 k€ à 200 k€
Droit d'entrée
10 000 €

Loungewear, beachwear et sous-vêtements français

Voir la ficheRecevoir une doc

Pour ouvrir une franchise Arthur il faut un apport personnel de 25 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise vetement et les franchises du secteur Mode et équipement de la personne.

Les dernières interviews Arthur

Les dernières actualités Arthur