Interview franchise Babychou Services

« Sans Babychou Services, j’aurais perdu beaucoup de temps sur des sujets que je ne maîtrisais pas »

Stéphanie Champion - le

C’est en cherchant un mode de garde pour ses deux enfants que Stéphanie Champion s’est intéressée au secteur de la garde d’enfants à domicile. Depuis mai 2011, elle est franchisée du réseau Babychou Services à Bordeaux.

: Stéphanie, c’est en recherchant un mode de garde pour enfants que l’opportunité de devenir franchisée a précipité votre carrière professionnelle…

Stéphanie Champion 2Stéphanie Champion : Hôtesse de l’air puis chef de cabine pendant cinq ans, ma carrière professionnelle a été mise entre parenthèse lorsque je suis devenue maman. J’ai pris un congé parental pour élever mes enfants et à la même époque, nous avons déménagé de Paris à Bordeaux. Nous avons commencé à rechercher une solution pour faire garder pour nos deux enfants, avec des besoins particuliers puisque mon métier m’imposait des horaires décalés. C’est en cherchant mon propre mode de garde que j’ai découvert le secteur de la garde d’enfants. Parallèlement, très intéressés par l’actualité économique, mon mari et moi-même avons entendu parler de la franchise Babychou Services. De fil en aiguille, je me suis vraiment intéressée de plus près à ce réseau qui n’était pas présent sur Bordeaux et qui proposait une offre séduisante avec une spécialisation sur la garde d’enfants. C’était fin 2010. A l’époque mes enfants avaient 8 mois et deux ans et je ne pensais pas faire aboutir mon projet si rapidement !

Comment s’est concrétisé votre projet ?

Dans un premier temps, j’ai rencontré l’animatrice réseau. Je fonctionne à l’évidence et Babychou Services m’a semblé être une évidence. D’ailleurs, je n’ai pas contacté d’autres franchiseurs. En décembre 2010, j’ai rencontré Claire Lanneau, la fondatrice du réseau et, avec elle, les choses m’ont paru simples. La zone que sur laquelle je souhaitais m’implanter était libre. Avec l’appréhension qu’elle ne le soit plus si j’attendais trop longtemps avant de lancer mon projet, j’ai préféré m’engager.

Votre agence a ouvert moins de 5 mois après votre premier contact avec Babychou Services, c’est très rapide ?

Le réseau m’a bien accompagné pendant toute la période suivant l’ouverture. J’ai suivi une formation très intense de 15 jours. J’ai découvert le savoir-faire du réseau, la mise en place des actions locales de communication…C’était très stimulant. Ensuite, le réseau m’a assisté dans le montage du dossier de financement, m’a orienté vers une banque partenaire et m’a aidé à rechercher un local. Mon agence a ouvert fin mai 2011. Tout s’est donc effectivement enchaîné très rapidement.

Les débuts ont-ils été conformes à vos ambitions ?

Mon agence a ouvert à une bonne période. Nous avons pu communiquer durant le printemps et l’été pour réellement lancer l’activité pour la période cruciale de la rentrée. Grâce à la notoriété du réseau, j’ai vite été sollicitée par la clientèle. Aujourd’hui, je travaille avec une assistante d’agence et nous employons environ 80 intervenants. Une quinzaine de personnes sont en CDI à temps partiel, les autres réalisent des missions ponctuelles. Tout se passe bien.
Malgré un contexte économique dégradé, je suis satisfaite. Je suis très épanouie dans ma nouvelle vie de chef d’entreprise. Mon objectif est de développer ma clientèle et mon chiffre d’affaires pour atteindre une vitesse de croisière qui me permettra de vivre plus sereinement cette création d’entreprise. Le réseau m’a beaucoup apporté et sans cette aide, j’aurais perdu beaucoup de temps sur des sujets que je ne maîtrisais pas. Le réseau organise de façon sérieuse l’assistance auprès de ses franchisés, au travers d’interlocuteurs privilégiés toujours disponibles.

Quels conseils donneriez-vous à un futur franchisé qui souhaiterait se lancer sur le secteur de la garde d’enfants ?

Je rencontre beaucoup de futurs franchisés freinés à l’idée de payer des droits d’entrée et une redevance mensuelle. J’ai envie de leur dire : assurez-vous que votre futur franchiseur est sérieux, c’est la seule chose qui compte. Il faut voir ces sommes comme un retour sur investissement, un moyen d’aller plus vite, avec plus de sécurité. La création d’entreprise est quelque chose de complexe, où l’on ne peut pas tout maîtriser. Parfois, il faut savoir foncer et être motivé. En s’assurant au préalable que son projet est bien calibré.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Babychou Services ?

Franchise Babychou Services
Babychou Services

Garde d'enfants à domicile

Apport 20 000 €

Pour créer une franchise Babychou Services il faut un apport personnel de 20 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise crèche
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Micro crèche ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Micro crèche, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise crèche

Actualités

Interviews