Interview franchise Barber Men

« Plus qu’un commerce, Barber Men représente un art de vivre »

Arnaud Bagur, Fondateur
le | Franchise beauté

Coiffeur barbier de formation, Arnaud Bagur a développé l’enseigne Barber Men en s’inspirant de ses nombreux voyages en Amérique du Nord. A la clé, on découvre un concept old school qui compte déjà cinq salons en France. Prête pour la franchise, l’enseigne veut dupliquer les succès qu’elle connaît dans ses points de vente en propre.

: Comment avez-vous eu l’idée de fonder le réseau Barber Men ?

Arnaud BagurArnaud Bagur : Coiffeur barbier, j’ai ouvert mon premier salon en 2004. Je voyage énormément, notamment en Amérique du Nord et au Canada, et c’est en allant régulièrement là-bas que j’ai eu l’idée de créer ce concept inspiré de la culture nord-américaine. Je voulais créer quelque chose de différent, axé sur l’accueil, le service, la qualité et l’hygiène. C’est dans le salon que je possédais depuis une dizaine d’années à Frontignan que j’ai testé en premier ce concept de barbier « old school ». Après la transformation de mon salon, le chiffre d’affaires s’est envolé.

C’est suite à la réussite de cette transformation que vous avez souhaité développer le concept ?

Fort de ce premier succès, nous avons ouvert une deuxième unité aux Angles, dans le Gard avec 100 m² réservés aux femmes et 50 m² pour les hommes, avec le concept Baber Men. Le jour de l’ouverture, sans aucune communication, nous avons accueilli plus de 40 clients. Rapidement, nous avons supprimé la partie femme pour consacrer les 150 m² au concept Barber Men. Dans ce point de vente, nous avons introduit une partie loisirs avec des bornes arcade des années 80, un babyfoot, un billard, un endroit avec des boissons chaudes à disposition… Nous diffusons également des concerts. Chez nous, le client vient chercher une expérience. Nous avons poursuivi notre développement en propre en ouvrant un troisième salon à Montpellier. Là encore, sans réelle communication, juste avec des flyers de qualité, nous avons attiré près de 70 clients dès le premier jour alors que le salon est implanté dans une zone qui connaît quelques difficultés. Nous avons réitéré ce succès en ouvrant une unité à Nîmes qui a accueilli près de 50 clients le premier jour. Enfin, nous nous sommes implantés à Avignon sur une surface de 240 m². Dans ce point de vente, nous avons encore poussé l’expérience client plus loin avec des bornes de recharge pour téléphone portable mais aussi un corner distribuant les bijoux haut de gamme du célèbre Thierry Martino. Le salon d’Avignon s’apparente donc à un véritable concept store autour d’un univers qui nous passionne.

Vous avez décidé de déployer votre concept en franchise désormais, avec quelle ambition ?

Barber Men avait jusqu’à présent la vocation de se développer en centre commercial avec un linéaire ouvert, sans vitrine. Cela va évoluer puisque nous sommes désormais prêts à investir le centre-ville des grandes agglomérations. Nous avons des projets engagés à Lille, Bordeaux, Marseille, Nancy. Notre ambition est d’ouvrir entre 5 et 7 salons en 2019 pour en compter entre 25 et 30 d’ici cinq ans. C’est forts de nombreuses demandes d’investisseurs que nous nous sommes intéressés à la franchise mais aussi parce que nous étions prêts à transmettre notre savoir-faire grâce à la quarantaine de collaborateurs qui constituent l’entreprise aujourd’hui, dont mon frère Claude Bagur qui prend en charge le développement de la franchise.

Justement, quel accompagnement avez-vous prévu pour vos futurs franchisés ?

Le transfert de notre savoir-faire va passer par une formation réalisée dans notre propre centre de formation. Notre expertise se place également dans la recherche des emplacements avec une équipe dédiée à la recherche de locaux de 30 à 240 m² dans toute la France. Ensuite, nous prévoyons un accompagnement complet pour développer et pérenniser toutes nos franchises.

Quel profil de franchisés recherchez-vous ?

Nous recherchons des partenaires animés par la même passion que nous. Cela peut-être des investisseurs ou des coiffeurs qui veulent évoluer dans un univers différent et décalé. Nous sommes à la recherche de personnalités qui pourront aussi nous faire évoluer en apportant leurs idées.

Quels sont les atouts de votre concept ?

Baber Men ne surfe pas sur une mode, c’est un véritable mode de vie pour nous. Nous évoluons dans un univers que nous adorons. Barber Men, plus qu’un commerce, c’est un art de vivre. C’est que nous voulons transmettre. C’est aussi dans cette optique que nous participons à tous les shows officiels Harley Davidson avec un van itinérant.

Par ailleurs, je dirais que l’ensemble de nos magasins ont dépassé leur prévisionnel dès le premier mois d’exploitation. Avec un investissement allant de 50 000 à 150 000 euros selon les projets, nous assurons à nos franchisés un concept rentable avec un chiffre d’affaires qui peut grimper jusqu’à 500 000 euros. Nous avons également la capacité d’accompagner des projets très différents puisque nous avons testé différents formats de salon sur des typologies de ville différentes.

Enfin, Barber Men va gagner en notoriété dans les prochaines semaines grâce à un partenariat qui va nous permettre de sponsoriser le Club de football de Montpellier en ligue 1.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3.5/5 basée sur 6 votants

Vous souhaitez devenir franchisé Barber Men ?

Franchise Barber Men
Barber Men

un vrai univers, un vrai concept

Apport 50 000 €

Pour ouvrir une franchise Barber Men il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de franchise de salon de coiffure et les franchises du secteur Beauté, santé, remise en forme.

Interviews

Actualités