Interview franchise Carlance

"Grâce à notre accompagnement, nos franchisés peuvent se consacrer à leur coeur de métier"

Jonathan Dahan - le

Créé en 2001 et lancé en franchise en 2007, le réseau d'instituts de beauté Carlance regroupe désormais 37 unités. Si l'enseigne souhaite s'installer partout en France, elle ne se fixe pas d'objetif d'ouverture précis. L'important pour Carlance étant de maîtriser le développement du concept et l'application du savoir-faire sur l'ensemble du réseau.

: Quels sont les fondamentaux du concept Carlance ?

Jonathan Dahan 2Jonathan Dahan : Carlance est un concept d’instituts de beauté qui a vu le jour en 2001 avec la volonté de rendre les soins de beauté accessibles au plus grand nombre. Pour cela, nous avons développé des prestations très abordables en termes de tarifs, disponibles sur des tranches horaires très larges, sans rendez-vous mais en gérant au mieux l’attente en institut. Ainsi, un logiciel développé en interne nous permet de gérer les temps d’attente. Plutôt que de patienter au sein de l’institut, nos clientes peuvent disposer du temps d’attente, qui n’excède généralement pas 20 minutes, pour vaquer à leurs occupations et revenir à une heure précise pour le début de la prestation. Cette gestion optimisée de l’attente nous permet de ne pas avoir de déperdition de chiffre d’affaires. Nous proposons des soins traditionnels effectués avec des marques reconnues sur le marché telles que Décléor ou Thalgo. Si notre produit d’appel demeure l’épilation, l’éventail de nos prestations est très large.

Plus de 10 ans après sa création, comment Carlance est-il présent en France ?

Notre premier institut de beauté a vu le jour en 2001, à Vienne (38), dans notre région d’origine. Jusqu’en 2006, nous avons ouvert six autres unités en propre. Forts de très bonnes rentabilités et poussés par la volonté de dupliquer ces réussites, nous avons lancé la commercialisation de la franchise début 2007 avec la création d’une structure dédiée, baptisée Accance. Aujourd’hui, le réseau regroupe 37 unités franchisées. Onze unités sur l’ensemble du réseau sont développées en propre mais elles ont la particularité de fonctionner en franchise. L’ensemble de nos magasins en gestion directe sont donc sous filiale, mais sont également franchisées de notre filiale Accance. Cela constitue pour nous le meilleur moyen de montrer que notre concept est valable tant en termes de rentabilité que de pérennité. Les comptes de résultat que nous proposons dans le DIP étant des comptes de résultats réels. La structure Accance a par ailleurs obtenu de la part de la Banque de France la cotation 3 (Forte), ce qui vient valider la bonne gestion de la structure franchiseur et notre capacité à accompagner au mieux nos franchisés.

Quels sont vos objectifs en termes de croissance ?

Nous ne faisons pas la course aux ouvertures. Carlance développe chaque année entre 6 et 10 unités franchisées, ce qui nous permet de maîtriser le développement de notre concept et l’application du savoir-faire sur l’ensemble du réseau. Ce rythme de croissance permet également à nos franchisés déjà installés de poursuivre leur développement. Pour autant, nous sommes prêts à nous installer partout en France, sur des zones de chalandise de plus de 20 000 habitants. Nous cherchons donc à nous implanter principalement autour des grosses agglomérations.

Avec quel type de partenaires votre réseau s’est-il développé ?

Le réseau s’est dans un premier temps développé avec des profils d’investisseurs, qui gèrent aujourd’hui plusieurs unités. Si nous continuons à travailler avec ceux qui ont construit le réseau, nous souhaitons recentrer notre activité sur notre métier en ouvrant nos portes à deux types de franchisés : des esthéticiennes déjà installées qui désirent profiter d’un concept dans l’air du temps ainsi qu’à des esthéticiennes qui cherchent à s’implanter avec un concept structuré, un plan de communication établi, des outils performants… Enfin, grâce à notre centre de formation intégré, nous laissons la possibilité à des personnes en reconversion de rejoindre le réseau.

Sur quel type d’emplacement, implantez-vous vos instituts ?

Nous n’avons pas de priorité en termes d’emplacement. Nous installons nos instituts aussi bien en centre-ville, que sur des axes entrant ou sortant de ville avec parking. Nous apprécions toutefois particulièrement les zones commerciales ou galeries marchandes qui sont bien adaptées à notre gestion du temps d’attente. Nos franchisés doivent prévoir un investissement global compris entre 150 et 200 000 euros avec un apport personnel minimum de 45 000 euros.

Quelle formation et quel accompagnement avez-vous mis en place pour vos franchisés ?

Nous suivons et accompagnons nos franchisés à chaque étape de leur projet, de A à Z. Nous les aidons à la fois sur la recherche du local, sur la négociation des baux commerciaux, sur les actes notariés, sur le montage du dossier, sur la réalisation du business plan, pour les rendez-vous bancaires… Nous disposons pour la partie travaux d’une filiale qui gère l’ensemble des opérations. Côté formation, les salariés des franchisés ainsi que les franchisés esthéticiennes sont formés pendant deux semaines. Les franchisés gérants bénéficient de 10 jours de formation supplémentaires sur la partie gestion administrative et management.
Nous avons mis en place un accompagnement réalisé par cinq responsables de pôle et animatrices de réseau. Elles gèrent le coaching et les évaluations des franchisés avec des visites très régulières en institut. Avec cet accompagnement, nos franchisés peuvent suivre les évolutions du concept, se remettre régulièrement à niveau et être formés à l’ensemble des opérations commerciales mises en place durant l’année.
Tout cet accompagnement permet à nos franchisés de se concentrer sur leur activité et la gestion administrative de leur institut.


Un mot de conclusion ?

S’il est encore un peu tôt pour en parler, nous prévoyons de faire évoluer, au début de l’année prochaine, la charte architecturale globale de notre concept. C’est un grand projet qui devrait être bien perçu par l’ensemble des clients et des franchisés…

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Carlance ?

Franchise Carlance
Carlance

Institut de beauté non stop et sans RDV

Apport 30 000 €

Pour créer une franchise Carlance il faut un apport personnel de 30 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise esthétique et les franchises du secteur Beauté, santé, remise en forme.

Interviews

Actualités