Interview franchise Cash Converters

Interview de Bruno Bée, de la franchise Cash Converters

Bruno Bée - le

Co-dirigeant de Cash Converters, Bruno Bée a accepté de répondre à nos questions, dressant le bilan de l’année 2010 et dévoilant les grands axes de développement de son réseau d’achat-cash pour les mois à venir

: Comment s’est déroulée votre année 2010, en termes de développement et de chiffre d’affaires ?

Bruno Bée 2Bruno Bée : Nous avons ouvert 22 magasins, dont 8 City, ce qui constitue notre meilleure performance depuis l’arrivée du réseau en France. Notre chiffre d’affaires a progressé de 6% à périmètre constant, dopé notamment par la bonne santé de notre rayon « Or », qui bénéficie d’un véritable engouement au niveau national.

Quelles ont été les retombées de vos campagnes télévisées ?

Nous avons le sentiment d’avoir investi intelligemment les 400.000 € de cette vague de publicités sur les chaînes nationales (TF1, France Télévisions…), puisque nous avons engrangé un point de notoriété selon nos dernières enquêtes, et nous demeurons le réseau le plus connu sur notre créneau en France. La hausse du chiffre d’affaires du réseau est une autre conséquence de cette campagne.

Sur quels territoires vous êtes-vous récemment implanté ?

Nos dernières inaugurations se sont déroulées à la Roche-sur-Yon (par le biais d’une reprise d’un Eurocash), à Nice et à Amiens. Sur les 22 magasins ouverts en 2010, nous comptons 20 créations et 2 reprises. Après la Martinique, nous avons ouvert une unité à la Réunion, et recherchons activement des candidats en Corse et en Nouvelle-Calédonie.

Les profils que vous recrutez pour votre format City sont-ils différents de votre format de périphérie ?

En partie, oui, puisqu’il suffit de 50.000€ d’apport personnel et d’environ 150 à 200.000 € pour exploiter ce type de magasin. Un investissement vite rentabilisé, puisque nos formats City réalisent des chiffres d’affaires annuels de 800.000 € en moyenne.

Pour conclure, quelles nouveautés avez-vous lancées en 2010 et à quoi peut-on s’attendre en 2011 ?

Nous avons tout d’abord entamé la refonte de notre signalétique, qui sera étendue à l’ensemble de nos magasins d’ici la fin de l’année 2011.Ensuite, le partenariat que nous avons noué avec Western Union a rencontré un grand succès, et de quatre magasins à l’heure actuelle, nous comptons l’étendre progressivement à l’ensemble du réseau, en commençant par les City.
Enfin, nous ne pouvions pas passer à côté de la mode de l’iPhone, et la nouvelle application Cash Converters permet aux possesseurs du smartphone d’Apple de localiser nos magasins et de trouver une sélection de produits… Une fonction d’achat sera intégrée au logiciel dans le courant de l’année.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Cash Converters ?

Franchise Cash Converters
Cash Converters

Achat et vente de produits d'occasion aux particuliers

Apport 50 000 €

Pour créer une franchise Cash Converters il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise dépôt vente et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Actualités