Interview franchise Cash Converters

« Nous souhaitons ouvrir une vingtaine d'unités l'année prochaine »

Venu d'Australie, le concept de Cash Converters est désormais présent dans le monde entier, proposant à des consommateurs avides de petits prix, des objets d'occasion assortis d'une garantie. Nous avons interviewé le Président de l'enseigne pour le territoire français, Christian Amiard, afin qu'il nous dresse un bilan de l'année écoulée et qu'il évoque les perspectives des mois à venir...

: Combien de magasins avez-vous ouvert en 2017 ?

Christian Amiard : Nous comptabilisons 15 nouvelles unités, dont 7 sont en cours d'ouverture. Voici les dernières villes où nous nous sommes implantés : Valence, Avignon, Bourg en Bresse, Marseille, Bordeaux et Fréjus. Vous remarquerez que ces nouveaux points de vente ont pris place dans le sud de la France, cela étant dû au fait que notre maillage est déjà très dense dans le nord, même s'il reste des opportunités comme nos inaugurations à venir le prouvent.

Y a-t-il des zones géographiques que vous visez plus que d'autres ?

Nous cherchons à couvrir toute la France et l'ensemble des régions nous intéresse. Concernant la province, nous sommes sur le point d'ouvrir des magasins dans les villes de Nantes et de Nancy tandis qu'en Ile de France, des points de vente accueilleront la clientèle sous peu à Nanterre (dans les Hauts de Seine) et à Villabé (dans l'Essonne).

Qu'en est-il de votre présence dans les DOM TOM ?

Le modèle de Cash Converters fonctionne à merveille dans les DOM TOM, où nous sommes présents à Nouméa en Nouvelle-Calédonie, à Fort de France en Martinique et à Cayenne en Guyane. Nous sommes particulièrement bien représentés sur l'Ile de la Réunion, puisque nous venons d'y inagurer un sixième point de vente. Nous cherchons activement des emplacements et des candidats à la franchise afin d'investir la Guadeloupe à terme.

Comment Cash Converters envisage-t-il 2018 en termes de déploiement ?

Nous souhaitons ouvrir une vingtaine d'unités l'année prochaine, majoritairement en centre-ville, un marché moins encombré que les périphéries, où nous avons démarré notre maillage il y a une vingtaine d'années maintenant.

Quelles ont été les dernières évolutions de Cash Converters ?

Christian Amiard - Cash Converters Nous avons totalement revu notre charte graphique ainsi que notre logo en 2017 et nous sommes actuellement en train de déployer cette nouvelle signalétique et un nouveau mobilier sur l'ensemble de nos magasins. Nous utilisons désormais du noir et du blanc, des couleurs qui donnent un aspect plus qualitatif à nos magasins.

A quoi peuvent s'attendre vos clients comme nouveautés en 2018 ?

Nous avons lancé un nouvel outil à destination de nos clients : Estim'Online leur permet de déterminer le prix du bien qu'ils souhaitent vendre en quelques clics de souris. Il est également possible de prendre un rendez-vous dans le magasin de son choix dans la foulée. Autre changement à venir, notre site historique Toutcash, sur lequel 200 000 produits sont référencés, va subir une importante refonte et se transformer en véritable market place, ce qui nous permettra de proposer le click & collect, un service très demandé par nos consommateurs.

                                                                       Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 5/5 basée sur 2 votants

Comment ouvrir une franchise Cash Converters ?
Demandez une documentation

Franchise Cash Converters
Apport
50 000 €
CA 2 ans
1.3 Million € et +
Droit d'entrée
35 000 €

Achat et vente de produits d'occasion

Voir la ficheRecevoir une doc

Pour créer une franchise Cash Converters il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise dépôt vente et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Les dernières interviews Cash Converters

Les dernières actualités Cash Converters