Interview franchise Dépil Tech

« Dépil Tech voit grand pour l’année qui vient »

Nathalie Schlemmer- Maire - le

Un nouveau pôle de formation, une force de vente dédiée sur le terrain, un pôle d’animation réseau renforcé, une implantation résolument internationale…les projets du spécialiste de la dépilation et du rajeunissement à la lumière pulsée sont nombreux. Le point avec Nathalie Schlemmer-Maire, Directrice du Développement International chez Depil Tech.

: L’international constitue une vraie priorité pour Dépil Tech. Quels sont vos plans à l’export ?

Nathalie Schlemmer- Maire : ​Dépil Tech poursuit plusieurs axes majeurs de développement. Notre première concentration, c’est l’international. Nous sommes déjà présents en Belgique, en Suisse, au Luxembourg et depuis le mois dernier au Mexique. Nous voulons désormais nous développer dans des pays européens proches qui sont stratégiques et poursuivre en parallèle un développement sur les pays à l’international qui seront des leviers de croissance. D’ici, la fin de l’année, nous ouvrirons en Espagne et en Allemagne. Nous allons également rapidement nous implanter au Canada puisque nous partons la semaine prochaine pour rencontrer des prospects déjà qualifiés. Notre plan consiste donc à moyen terme à asseoir notre couverture européenne et à accentuer notre présence dans des pays stratégiques pour notre marque.

Nous comptons pour l’heure 5 centres à l’export. Nous devrions en avoir dix d’ici le début de l’année prochaine et nous estimons que nous pourrons rapidement compter jusqu’à 300 centres à l’international.

Vous vous développez aussi en interne, tant sur le plan formation que commercial?

Effectivement. Nous sommes en train de mettre en place à l’intérieur de notre siège social un pôle de formation de 200 m² qui va tripler notre capacité d’accueil dans des conditions idéales de transmission du savoir-faire et de valeur ajoutée pédagogique . Cela représente un investissement de 300 000 euros. Pour assurer notre mission de formation au mieux, nous avons également recruté une nouvelle formatrice.

Par ailleurs, nous mettons également en place un canal de distribution et d’acquisition court et efficace, sur le terrain. Ainsi, cinq commerciaux vont se partager sur la France à proximité de nos centres une prospection locale qui sera un réel levier de croissance pour nos franchisés car leur zone de chalandise sera exploitée afin d’en tirer le maximum de potentiel. Ils vont donc agir en tant qu’apporteurs d’affaires pour amener de nouveaux clients à nos franchisés.

Enfin, nous boostons également notre animation réseau avec le recrutement de trois nouveaux animateurs.

Allez-vous poursuivre la communication avec votre égérie Sébastien Chabal ?

Nous allons bien entendu continuer à capitaliser sur l’image de Sébastien Chabal. Grâce à lui, nous avons réussi à positionner la marque sur un socle solide et elle bénéficie aujourd’hui d’une reconnaissance indéniable. Il constitue pour nous un excellent relai de visibilité.

En termes de communication, nous utilisions jusqu’à présent des caissons lumineux dans nos vitrines. Nous allons remplacer cette technologie par la mise en place d’écrans vidéo qui vont nous permettre de diffuser une communication dynamique et interactive. Grâce à cette technologie, nous allons pouvoir être plus réactifs dans la mise en place de nos opérations de communication.

Vous mettez également un plan de croissance et de valorisation de l’offre avec une stratégie axée sur votre activité de rajeunissement…

La porte d’entrée chez Dépil Tech est souvent l’épilation définitive. Pourtant, nous avons une proposition sur la partie rajeunissement qui n’est pas toujours autant connue par nos clients. Pour le faire savoir, nous avons mis en place un plan de développement à la fois marketing et communication avec des protocoles dédiés. Nous sommes capables de doubler notre chiffre d’affaires puisqu’il n’y a pas de cannibalisation entre les deux activités et elles peuvent rapporter un chiffre d’affaires complémentaire voire synergétique si on les travaille bien.

Toutes ces nouveautés vont nourrir l’année qui vient et nous pensons que tous ces projets sont une réelle valeur ajoutée et apporteront beaucoup à notre marque et à nos franchisés.

Vous avez évoqué l’international. Quid de la France ? Est-ce que cela reste une priorité ?

Oui, bien sûr. Nous comptons pour l’heure 80 centres en activité sur le territoire national et 40 sont en cours d’ouverture. Nous estimons que notre maillage sera complet lorsque nous aurons atteint les 200 unités. Il reste donc encore de nombreuses opportunités pour les créateurs d’entreprise.

Mais plus que la course aux ouvertures, ce qui nous importe c’est de donner les bons outils à nos franchisés et les meilleures méthodes pour qu’ils puissent continuer à développer leur centre.

Le marché de la dépilation et du rajeunissement a-t-il évolué en France ?

La concurrence n’a pas vraiment évolué. Les instituts traditionnels continuent de s’intéresser à notre activité mais souvent de manière artisanale et marginale. Il existe des franchises low-cost et très peu de réseaux organisés.

Si l’on veut être absolument efficace sur nos activités, avec une vraie performance, une vraie qualité de service et du professionnalisme, il est difficile de noyer notre cœur de métier avec d’autres services tels que l’onglerie ou les soins du visage par exemple. Pour nous, le marché de la dépilation et du rajeunissement devrait essentiellement évoluer avec des acteurs professionnels. Le client attend d’un centre un personnel formé, des machines irréprochables, des protocoles ad hoc…

Nous sommes évidemment pour que la bonne concurrence se développe. Un marché monopolistique n’est jamais intéressant. Plus il y aura d’acteurs sérieux, plus notre activité sera légitimée et plus sa visibilité sera importante. Mais il faut que l’offre proposée valorise notre métier.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

6 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3.5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Dépil Tech ?

Franchise Dépil Tech
Dépil Tech

Technique d'élimination définitive des poils et embelissement de la peau

Apport 70 000 €

Intéressé par le secteur franchise épilation ?
Pour créer une franchise Dépil Tech il faut un apport personnel de 70 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise esthétique et les franchises du secteur Beauté, santé, remise en forme.

Interviews

Actualités