Interview franchise Extra-Flash

Un entretien avec Barry Bouthillier, bilan du développement

Barry Bouthillier - le

L’enseigne Flash Dimension, spécialisée dans la fabrication et la vente de supports originaux pour mettre en valeur les photographies, continue d’implanter des magasins en France, mais aussi en Pologne et au Maroc. Barry Bouthillier, dirigeant de Flash dimension, fait le point sur sa stratégie de développement.

: Quel bilan peut on dresser au sujet du développement du réseau Flash Dimension ?

Barry Bouthillier : Sur le plan national, nous avons connu une bonne année. Nos objectifs, ceux d’ouvrir une boutique par mois, étaient ambitieux, nous les avons menés à bien. Aujourd’hui nous comptons vingt-trois centres ouverts en France et une vingt-quatrième boutique a ouvert en Guyane. La plupart des ouvertures ont eu lieu de janvier à mai 2005. L’enseigne commence également à se développer sur le plan international. Flash dimension compte un master franchisé en Pologne et un au Maroc. Le travail en Pologne se passe très bien, le master franchisé développe les produits et le concept Flash Dimension. La master franchisée marocaine a repris le développement de l’enseigne après une interruption pour des raisons personnelles et plusieurs ouvertures sont prévues dans les semaines à venir. Un magasin va prochainement ouvrir ses portes à Marrakech.

En France, où êtes-vous implantés ? Dans quelles régions recherchez-vous des franchisés ?

Le développement de notre réseau s’est fait progressivement du Nord vers le Sud, au Nord d’abord, où des photographes avaient acquis le concept, puis en région parisienne, qui est aujourd’hui bien occupée, et vers l’Est, qui bénéficie d’un assez bon maillage. Petite nouveauté, nous commençons à compter des implantations dans le Sud de la France, où nous avions quelques difficultés jusque-là à trouver des personnes capables d’intégrer le réseau. Aujourd’hui, nos priorités géographiques en terme de développement concernent le département du Rhône, Marseille et sa région, ainsi que Bordeaux.

Quel type de candidats recherchez-vous pour intégrer le réseau ?

Le profil des candidats que nous recrutons a évolué depuis le lancement du réseau. Aujourd’hui, nous parvenons à mieux définir les qualités que nous recherchons chez nos franchisés. L’essentiel est que la personne fasse preuve d’une bonne expérience commerciale et soit capable de gérer et d’organiser son travail au quotidien. Nos candidats ne doivent pas manquer de motivation. Dans les faits, les franchisés peuvent se retrouver face à des difficultés dès qu’ils relâchent leurs efforts de prospection. Le travail demande une réelle démarche commerciale, le franchisé se déplace, pas réellement pour convaincre le client d’acheter le produit, qui est un produit d’achat impulsif destiné à être offert, mais pour lui présenter ce que l’on fait. Une fois les rapports instaurés avec le client, ces derniers reviennent régulièrement pour les fêtes de fin d’année, la fête des pères, celle des mères, etc.

Qui sont vos clients ?

Nos clients sont en majorité des particuliers, qu’ils soient cadres ou ouvriers. Nous touchons toutes les catégories sociales. Nos produits coûtent aux environs de quinze euros, ce qui les rend accessibles à tous. Quatre-vingt pour cent de nos clients sont des particuliers, vingt pour cent des entreprises de petite taille ou des commerçants. Nous leur fournissons des cadeaux, je rappelle que notre travail n’est pas axé sur la communication ou la fabrication d’objets publicitaires.

Quelles sont vos relations avec vos franchisés ?

Chaque franchisé dispose de l’équipement de production et fabrique, chez lui, les objets de décoration qu’il vend. L’approvisionnement du matériel peut se faire soit par l’intermédiaire du franchiseur, soit chez un fournisseur chez qui nous disposons de prix négociés. L’enseignement du savoir-faire se déroule à Lille durant une journée. Le franchisé repart le soir même chez lui avec la technique et l’équipement nécessaire au démarrage de son activité. Nos produits évoluent sans cesse, au gré des idées ou des innovations développées par le réseau. Nos photos sur pied ont, par exemple, connu des évolutions significatives. Le franchisé installé dans le département de l’Aube a créé un socle moulé en bois grâce à une technique particulière, il est aujourd’hui le fournisseur du réseau pour ce produit. Un autre franchisé en région parisienne a fabriqué un socle en ellipse, qui a eu également un succès important auprès des membres du réseau. Nous fonctionnons sur le mode de la communication et de l’échange. Lorsqu’un franchisé propose une innovation, le réseau s’organise pour permettre l’approvisionnement de ce nouveau produit. C’est ainsi que le réseau tout entier peut avancer et que les produits qu’il propose évoluent. Nous fonctionnons de la même façon pour ce qui concerne la communication de l’enseigne. Chaque franchisé dispose d’un pack de communication et est libre ensuite d’adapter sa façon de procéder en fonction de ses objectifs.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Informatique magasin multimedia et papeterie : ces entreprises en croissance recrutent

Franchise Plein Ciel
Plein Ciel

Papeterie, fournitures de bureau et scolaires

Apport 40 000 €

Franchise Top Office
Top Office

Fournitures de bureau et consommables

Apport 120 000 €

Franchise Extra-Flash

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour ouvrir une franchise Extra-Flash il faut un apport personnel de 2 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise informatique et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Bureau Vallée
Bureau Vallée

Apport 70 000 €

Franchise LDLC.com
LDLC.com

Apport 75 000 €

Franchise Cartridge World
Cartridge World

Apport 17 000 €

Franchise Top Office
Top Office

Apport 120 000 €

Franchise Plein Ciel
Plein Ciel

Apport 40 000 €

Franchise Calipage
Calipage

Apport 30 000 €