Interview franchise Hyperburo

Un entretien avec Perrine Rimajou

Perrine Rimajou - le

Perrine Rimajou est franchisée Hyperburo depuis novembre 2000. Elle est une professionnelle du secteur depuis une vingtaine d'années.

: Vous étiez à la tête d’une entreprise de distribution de fournitures de bureau et avez également rejoint la franchise Hyperburo. Quelle différence faites vous entre vos deux entreprises ?

Perrine Rimajou : Les différences sont évidemment de différents ordres, la simplification de la gestion, notamment de l’approvisionnement, une marge supérieure, mais l’élément le plus fort réside dans la relation avec le client.
Quand vous servez des gens depuis 20 ans, vous avez un portefeuille assez important !
Mais, il n’y a pas de comparaison entre les relations que nous avons avec nos clients actuels et ceux que nous servions à l’époque. Je dis bien servions. Ils étaient très exigeants, négociaient tout, voulaient être livrés franco de port, pour des commandes minimum. Et si vous ne donnez pas satisfaction à leurs moindres exigences, menacent d’aller ailleurs. C’est normal d’ailleurs, puisque nos tarifs varient suivant les quantités. Ils en avaient donc pris l’habitude.
Avec Hyperburo, fini ce système où tout est négociable. Les clients viennent dans nos magasins pour faire leur marché.

J’ajoute également que la gestion est très simplifiée, par rapport à une activité de fourniture de bureau, dite « traditionnelle ». Nous avons à notre disposition un logiciel très simple d’utilisation, très complet. C’est tout l’intérêt d’une franchise qui vous permet de simplifier la gestion de votre point de vente et donc de minimiser les coûts et augmenter votre rentabilité. A Pau, nous réalisons un chiffre d’affaires de 1.2 million d’Euros avec 5 personnes ! Cela représente certainement 40 % de charges en moins par rapport à ce que nous faisions précédemment.
Tout ceci me permet de me consacrer à l’essentiel : le service au client et l’accueil. Nous ne sommes pas là pour vendre n’importe quoi, mais pour faire plaisir à nos clients. C’est ainsi que nous les fidélisons. Il y a une véritable relation qui s’installe entre eux et nous. C’et très valorisant. J’ajoute : quand on a une activité comme la nôtre, il faut être à l’écoute du client. Et savoir le remercier.

Quelle est votre clientèle ?

Aujourd’hui, nous avons une clientèle assez large. Elle va du chef d’entreprise qui prend son caddie pour faire ses courses, jusqu’au particulier. Vous savez, les chefs d’entreprise apprécient beaucoup nos services. Ils peuvent ainsi suivre plus facilement les achats. Avant, ils devaient faire confiance aux personnes qui passaient les commandes… Maintenant, beaucoup préfèrent venir directement chez nous.

Tout ceci me permet de me consacrer à l’essentiel : le service au client et l’accueil. Nous ne sommes pas là pour vendre n’importe quoi, mais pour faire plaisir à nos clients. C’est ainsi que nous les fidélisons. Il y a une véritable relation qui s’installe entre eux et nous. C’et très valorisant. J’ajoute : quand on a une activité comme la nôtre, il faut être à l’écoute du client. Et savoir le remercier.

Quel est selon vous le profil idéal du franchisé Hyperburo ?

Je pense qu’il faut quelqu’un qui ait des connaissances en papeterie. Si vous voulez être crédible, dans cette profession, il faut bien connaître votre domaine. C’est un vrai métier. C’est aussi l’esprit du franchiseur. Nous avons des formations au cours desquelles le franchiseur insiste sur la qualité du service. Il faut respecter le client, il doit sentir que nous le recevons avec plaisir.

Quelles sont vos relations avec l’enseigne ?

Il y a un excellent esprit au sein du réseau. C’est très familial. Jean-Pierre Le Breton est toujours à l’écoute. Les infos sont transmises régulièrement, toutes les statistiques sont disponibles. Vous savez, chaque franchisé est un chef d’entreprise, particulièrement concerné. Lors des réunions les franchisés répondent présent à 80 %. Et chacun se remet en question, réfléchi, participe aux votes. C’est comme cela que j’imaginais la franchise et je dois dire que je ne suis pas déçue.

Comment s’est passée votre installation ?

J’ai mis deux ans à me décider. J’étais assez réfractaire à l’idée de devenir franchisée. J’avoue que j’étais très angoissée et un brin pessimiste. A partir du moment où j’ai pris ma décision, tout est allé assez vite. L’équipe du franchiseur s’est mobilisée. Ils ont tout organisé. Jean-Pierre Le Breton a suivi l'opération du début à la fin. J’ai pratiquement eu un magasin livré clef en main. Du personnel de Quimper est venu faire la mise en place. Cela a duré 15 jours, 3 semaines. Un matin, tout était prêt. Et tout a marché dès le début, y compris l’informatique… On vous met en totale sécurité.

Vous aviez une entreprise de fourniture de bureau. C’est sans doute ce qui justifie ce démarrage rapide.

J’ai effectivement cru que c’étaient mes anciens clients qui me permettraient de lancer l’activité. En fait, nous n’avons aucun ancien client. Le concept est très différent et par nature, les clients qui viennent chez nous sont pour la plupart des entreprises de petite taille qui savent ce que vaut un Euro !

Il y aura bientôt 3 ans que vous êtes installée. Avez-vous d’autres projets ?

C’est un peu tôt pour en parler, mais je pense que j’ouvrirai un second point de vente à l'enseigne Hyperburo.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Informatique magasin multimedia et papeterie : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise Calipage
Calipage

Distribution fournitures de bureau et papeterie

Apport 30 000 €

Franchise Plein Ciel
Plein Ciel

Papeterie, fournitures de bureau et scolaires

Apport 40 000 €

Franchise Hyperburo

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour créer une franchise Hyperburo il faut un apport personnel de 70 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise informatique et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise LDLC.com
LDLC.com

Apport 75 000 €

Franchise Plein Ciel
Plein Ciel

Apport 40 000 €

Franchise Top Office
Top Office

Apport 120 000 €

Franchise Calipage
Calipage

Apport 30 000 €

Franchise Cartridge World
Cartridge World

Apport 17 000 €

Franchise Bureau Vallée
Bureau Vallée

Apport 70 000 €